ANP Prestations de serments de certains responsables des hautes juridictions ANP Le Chef de l’état reçoit l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite AIB Le gouvernement réfléchit sur une feuille de route pour lutter contre l’extrémisme AIB Burkina : La télévision nationale ne peut résister à la concurrence (mémoire) APS La cohésion sociale et la stabilité ont été préservées (Mamadou Talla) APS Fatick : incinération de faux médicaments et du chanvre indien APS L’accompagnement des jeunes au menu de la 43ème assemblée du clergé APS Fatick : de la drogue et d’autres produits illicites parfois saisis sur des véhicules administratifs et agents de l’etat (cheffe) APS le G7 réaffirme son engagement et sa disponibilité en faveur d’un dialogue social de qualité APS Négociations avec les enseignants : Mamadou Talla s’engage à respecter « ses’’ engagements

COUR DES COMPTES : SEPT NOUVEAUX MAGISTRATS INSTALLÉS


  23 Avril      24        Politique (6458),

   

Dakar, 23 avr (APS) – Sept nouveaux magistrats de la Cour des comptes ont été installés dans leurs fonctions après avoir prêté serment au cours d’une audience solennelle présidée par le premier président de l’institution, Mamadou Faye.

« Vous voici désormais membres à part entière de la compagnie des magistrats de la Cour des comptes », a lancé M. Faye à l’endroit de ses nouveaux collègues. Omar Kâ, Pape Demba Diao, Ahmadou Badji, Adiyatou Guèye, Abdoulaye Seck, Amédy Dieng et Zeynab Mbengue ont tour à tour prêté serment devant la Cour, en jurant de faire preuve de loyauté et d’intégrité dans l’exercice de leurs nouvelles fonctions. Selon le premier président de la Cour des comptes, en intégrant cette juridiction chargée de contrôler les comptes publics, les nouveaux magistrats deviennent en même temps « membres d’une profession de dimension globale avec ses institutions et ses normes internationales ».

« Vous apportez des bras supplémentaires permettant ainsi la prise en charge améliorée de l’important périmètre de contrôle de la Cour », a-t-il souligné. Le président de la Cour des compte estime que « les nouveaux magistrats n’apportent pas seulement leur genre et leurs bras », mais ils viennent également avec leurs talents et leur savoir-faire, « fruit, pour chacun (…), d’un parcours professionnel marqué par le travail et par le mérite ». « Ces qualités qui vous ont valu de réussir au concours sélectif d’entrée à la Cour des comptes vous seront toujours utiles pour une bonne participation à l’exécution de votre mandat », a-t-il soutenu.

Dans la même catégorie