ANP Lancement officiel de la 10ème Edition de la Journée Mondiale de l’Aide Humanitaire sous le thème ‘’Célébrer les Femmes Humanitaires’’ ATOP EST-MONO : LE GOUVERNEUR DE L’ETAT DE MISSISSIPI, DEWEY PHILLIP BRYANT A VISITE L’IFAD D’ELAVAGNON ATOP AGOU : LES NATIFS DE KEBO TOE ONT CELEBRE LA 36E EDITION DE DUTUDOZAN ATOP MOYEN-MONO:LE FESTIVAL DES ARTS ET DE CULTURE ADJA TADO PREVU DU 21 AU 23 AOUT PROCHAIN A TADO ATOP KLOTO/PROCESSUS DE DECENTRALISATION DANS LES PLATEAUX-OUEST: UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION LANCEE POUR SUSCITER L’ADHESION ET L’IMPLICATION DES ACTEURS LOCAUX ATOP LE PLAN CONJOINT DE LUTTE CONTRE LE VIH ET LE SIDA DES NATIONS UNIES 2019-2020 AU TOGO VALIDE ATOP LUTTE CONTRE LA PROLIFERATION ET LA CIRCULATION DES ARMES LEGERES : LE JAPON FAIT DON DE MATERIELS DE MARQUAGE AU TOGO ANG Governo e o grupo Mubadala dos Emirados Árabes Unidos assinam acordos nos domínios agricultura e minas ANG MADEM G-15 pede novo recenseamento de raiz de eleitores APS Décès de Jacques Diouf, ancien DG de la FAO

Début des négociations entre le gouvernement et le syndicat


  18 Octobre      42        Emploi (153),

   

Bangui, 17 oct. (ACAP)-Le Premier Ministre Simplice Mathieu Sarandji a ouvert mercredi 17 octobre à Bangui, la session de négociation entre le gouvernement et le syndicat sur certains points notamment les revendications inhérentes aux conditions de travail et de vie des travailleurs.

Le Premier Ministre Simplice Mathieu Sarandji a expliqué que ces négociations offriront donc l’occasion de réfléchir sur des solutions justes et acceptables pour toutes les parties prenantes.

Il a souligné que ces négociations permettront également de prévenir et de résoudre les problématiques sociales majeures afin de promouvoir la bonne gouvernance et le renforcement de la notion de la démocratie participative.
..
Il a fait savoir que cette session de négociation doit être menée dans le Cadre Permanent de Concertation et de négociation où tous les dossiers doivent être traités dans l’intérêt général de la nation.

« Je ne doute pas un seul instant de l’extrême importance de ces points de revendications aussi bien pour l’expression de la liberté syndicale que pour l’amélioration du bien-être de nos populations en général et celui des travailleurs de Centrafrique en particulier », a indiqué le chef du gouvernement.

Il a exhorté les représentants des Centrales Syndicales de ne pas perdre de vue la situation particulièrement difficile de l’économie de la République Centrafricaine mise à rude épreuve par des multitudes crises socio politiques.

Il a réitéré la volonté soutenue du gouvernement sous l’impulsion du Président de la République à œuvrer pour le renforcement de la culture de dialogue social et celle de la négociation collective tant qu’au niveau sectoriel que national.

Le Premier ministre a émis le vœu que les négociations se déroulent dans un esprit constructif, de compromis et de consensus.

Dans la même catégorie