AGP Mamou-Justice : 42 manifestants présumés dont 06 filles jugés au TPI AGP Guinée – Justice : Des jeunes avocats en formation sur le professionnalisme AGP Sport/Handball: le president sortant reconduit pour un mandat de 4 ans AGP Pita/Tournoi de football: L’équipe de Dalaba qualifiée pour la 2ème phase GNA Donating blood does not affect one’s health – Expert GNA TMA observes World Mental Health Day GNA Mineworkers Union honours former President Rawlings GNA IGP sends high-powered delegation to console Adomfe Community GNA MoFA allays fears of food crises due to floods GNA Huawei holds first App Developers Day

Des femmes journalistes en formation sur le journalisme d’investigation depuis ce matin à Niamey


  11 Juin      49        LeaderShip Feminin (196),

   

Niamey, 10 Juin (ANP)- Le Président de la Maison de la Presse M. Harouna Ibrahim a présidé ce lundi 10 juin 2019 à Niamey, la formation des femmes journalistes en journalisme d’investigation et l’utilisation des outils, organisé par l’Association des Professionnelles Africaines de la Communication-Section du Niger (APAC-Niger) en collaboration avec l’ONG néerlandaise Free Press Unlimited (FPU).
S’inscrivant dans le cadre d’un appui pour la mise en œuvre d’un projet de renforcement des capacités des femmes journalistes cette formation durera six (6) jours.
Dans son discours d’ouverture, le Président de la Maison de la Presse a indiqué que ‘’ le milieu des médias n’est pas exclusivement resersé aux hommes, au Niger comme partout dans le monde, les femmes font parties de cette grande famille des journalistes qui œuvrent inlassablement à la promotion de la liberté d’expression et de presse, à l’enracinement de la démocratie, la promotion des droits humains et la bonne gouvernance à travers ce noble métier qu’est le journalisme’’.
M. Harouna Ibrahim a remercié l’ONG néerlandaise Free press pour son partenariat et a salué les initiatives d’APAC Niger pour le renforcement des capacités des journalistes nigériens en particulier les femmes journalistes, tout en rappelant d’autres activités telles que le projet Equité de genre, participation citoyenne et leadership des femmes, le programme de mentorat des étudiants en journalisme, le projet : femmes : occupez les médias ect,  qui ont été menées sous la conduite éclairée de la Présidente Amina Niandou qu’il a félicitée au passage.
Le Président de la Maison de la Presse a enfin invité les participantes à cette formation de ‘’s’investir pleinement dans l’appropriation des connaissances qui leur seront données pour comprendre les ficelles du métier car, le journaliste d’investigation est la forme la plus difficile de notre domaine’’,  a-t-il noté..
Pour sa part, la Présidente d’APAC Niger Mme Amina Niandou a déclaré que ‘’les professionnels de la presse nigérienne ont fait montre ces dernières années d’amateurisme dans le traitement de diverses questions d’intérêt national, des sujets relatifs à la gouvernance de façon générale et en particulier sur des thématiques liées à la corruption, la criminalité organisée, les conflits politiques, l’insécurité transfrontalières, les inégalités de genres, sont très peu abordés par les professionnels nigériens de l’information tous médias confondus’’.
‘’L’actualité et les sujets de sociétés n’échappent pas à cette situation d’amateurisme’’ , a-t-elle ajouté.
Mme Amina Niandou a souligné que ’’quelques-uns parmi eux ont essayé de traiter de telles questions mais se sont vite heurtés à des obstacles techniques dès la phase de collecte de l’information, cette situation s’analyse comme un déficit de coaching et un manque d’ambition chez bon nombre de professionnels des médias’’.
‘’Ce constat est encore plus présent au niveau des journalistes femmes, en effet, peu de jeunes femmes journalistes ont essayé de se spécialiser en journalisme d’investigation rencontrant elles aussi divers obstacles, dont les plus significatifs se rapportent à la non-maitrise de ses règles de base et des outils multimédias, d’où un besoin pressant d’encadrement de celles-ci’’,  a-t-elle ajouté.
‘’De nos jours, dit-elle, le journalisme d’investigation connait un succès fulgurant grâce au foisonnement d’outils multimédia qui facilitent l’accès aux sources diversifiées d’information, c’est donc pour permettre à quelques-unes de ces jeunes femmes intéressées par le journalisme d’investigation, de surmonter les obstacles rencontrés dans la pratique, que l’APAC-Niger et l’Organisation néerlandaise Free Press Unlimited, ont convenu d’un partenariat de ‘’Mise en place d’un pôle d’excellence de journalistes femmes d’investigation et d’utilisation d’outils multimédia’’.
La Présidente Amina a par ailleurs exprimé que ‘’ce partenariat a pour objectif de former 12 journalistes femmes âgées au maximum de 35 ans, pour qu’elles puissent apporter leur contribution dans l’accès à l’information à travers des pratiques professionnelles adaptées à l’ère du numérique, d’ailleurs Free Press Unlimited n’est pas à son coup d’essai au Niger, l’ONG est également en partenariat avec la maison de la presse, le journal Evénement, le groupe de presse Aïr Infos pour un journalisme indépendant et professionnel’’.
‘’Au cours de cette formation, chacune des participantes sera outillée d’un ordinateur portable, d’un smartphone et d’un enregistreur zoom afin que l’apprentissage soit plus efficace, la formation sera suivie d’une campagne de production de deux mois qui permettra aux participantes de mettre en pratique ce qu’elles ont appris’’ , a-t-elle fait savoir.
‘’Le rehaussement du niveau professionnel des femmes journalistes est au cœur de nos actions, aussi APAC-NIGER entend poursuivre ses initiatives avec naturellement, l’aide de ses partenaires techniques et financiers’’,  a conclu la Présidente d’APAc Niger.

Dans la même catégorie