ANP Prestations de serments de certains responsables des hautes juridictions ANP Le Chef de l’état reçoit l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite AIB Le gouvernement réfléchit sur une feuille de route pour lutter contre l’extrémisme AIB Burkina : La télévision nationale ne peut résister à la concurrence (mémoire) APS La cohésion sociale et la stabilité ont été préservées (Mamadou Talla) APS Fatick : incinération de faux médicaments et du chanvre indien APS L’accompagnement des jeunes au menu de la 43ème assemblée du clergé APS Fatick : de la drogue et d’autres produits illicites parfois saisis sur des véhicules administratifs et agents de l’etat (cheffe) APS le G7 réaffirme son engagement et sa disponibilité en faveur d’un dialogue social de qualité APS Négociations avec les enseignants : Mamadou Talla s’engage à respecter « ses’’ engagements

Des professionnels des médias et de la communication formés à la gestion des risques d’épidémie


  12 Juillet      18        Médias (816), Photos (3579), Société (13168),

   

Abidjan, 11 juil (AIP) – Une vingtaine de professionnels des médias, d’animateurs en langue de radios de proximité et de points focaux de communication du centre des opérations d’urgence de santé publique des régions du Poro, de la Bagoué et du Tchologo se sont formés sur la communication des risques en matière de santé publique de mardi à jeudi à Korhogo.

La formation est intervenue dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action national de sécurité sanitaire. Elle a été organisée par le groupe technique de travail communication sur les risques, appuyé par le projet Breakthrough Action, dans le but de fournir aux participants les outils méthodologiques et les informations nécessaires sur les principales maladies endémiques ou à potentiel endémique et sur les rôles et responsabilités de ces derniers face à une menace ou une crise épidémiologique.

Le traitement adéquat de l’information durant ces périodes sensibles et de folles rumeurs était également au menu de la formation qui a pris la forme d’un atelier participatif. Les acteurs des médias et les communicateurs peuvent jouer un rôle important dans la prise de conscience des risques liés à la propagation des maladies épidémies en contribuant à changer les comportements des individus, ont indiqué les animateurs de l’atelier, Mme Brou Aka et M. William Bénié, issus de Breakthrough  Action.

La formation, prévue se dérouler sur toute l’étendue du territoire national, répond à la nécessité de « sortir de la logique de gestion de la crise sanitaire » pour adopter celle de la « gestion des risques liés aux épidémies de santé publique ». Ce changement d’approche devrait permettra d’utiliser de façon optimale les ressources disponibles, d’anticiper et de proposer un approche globale de gestion des menaces liés aux événements de santé publique, ont expliqué les deux animateurs.

kaem/ask

Dans la même catégorie