APS L’histoire de Gandiol retracée dans un livre MAP Rougeole en RDC : 2.700 morts en sept mois (MSF) GNA Ashaiman will no longer be an orphan constituency under my watch GNA KNUST supports winners of 2019 Presidential Pitch Season II Competition GNA AWA-ASKY-Ethiopian partners to bring seamless travel to Ghanaians ANP Lancement officiel de la 10ème Edition de la Journée Mondiale de l’Aide Humanitaire sous le thème ‘’Célébrer les Femmes Humanitaires’’ ATOP EST-MONO : LE GOUVERNEUR DE L’ETAT DE MISSISSIPI, DEWEY PHILLIP BRYANT A VISITE L’IFAD D’ELAVAGNON ATOP AGOU : LES NATIFS DE KEBO TOE ONT CELEBRE LA 36E EDITION DE DUTUDOZAN ATOP MOYEN-MONO:LE FESTIVAL DES ARTS ET DE CULTURE ADJA TADO PREVU DU 21 AU 23 AOUT PROCHAIN A TADO ATOP KLOTO/PROCESSUS DE DECENTRALISATION DANS LES PLATEAUX-OUEST: UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION LANCEE POUR SUSCITER L’ADHESION ET L’IMPLICATION DES ACTEURS LOCAUX

Des violences peuvent survenir à tout moment à Lakota (Société civile locale)


  19 Juillet      15        Securité (1067), Société (12426),

   

Abidjan,19 juil (AIP) – Des violences entre populations peuvent survenir à tout moment à Lakota (Centre-ouest), craignent des organisations de la société civile locale, notamment des associations de jeunesse et de femmes, évoquant la persistance des rancœurs et la méfiance engendrées dans la localité par les crises électorales successives de ces dernières années.

Des jeunes ont avoué devant les émissaires du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) qu’ils n’ont pas encore digéré la perte d’un des leurs lors des violences qui ont émaillé la récente élection municipale à Lakota, quand des femmes ont révélé des railleries dont elles sont victimes par des personnes qu’elles présentent comme leurs bourreaux lors de la crise postélectorale de 2011.

Les jeunes ont surtout fustigé le manque d’initiatives de la part des politiques en faveur de la réconciliation entre populations locales.

Les intervenants ont également pointé les différentes crises nées de la gestion foncière entre autochtones et allogènes, qui ne favorisent pas une paix durable.

Ces échanges s’inscrivent dans le cadre des Journées d’écoute initiées par le Conseil national des droits de l’Homme sur l’ensemble du territoire national, en vue de diagnostiquer les raisons profondes des crises et recueillir les pistes de solutions au plan local.

gso/tm

Dans la même catégorie