AIP Un élève, présumé membre d’un gang à Tiébissou, aux arrêts AIP Une Ong s’engage pour l’école et l’alphabétisation de masse à Oumé AIP Les projets de l’ex-PPU reversés aux départements ministériels MAP Foot/Ligue des champions : la CAF déclare officiellement l’Espérance de Tunis vainqueur de l’édition 2019 MAP Violences xénophobes en Afrique du Sud: Ramaphosa dépêche des Envoyés spéciaux auprès de chefs d’Etat africains AIP Une enquête ouverte sur le projet de renforcement de l’axe routier Bouaké-Daoukro AIP Une centaine de femmes du PDCI rejoignent le RHDP AIP Le Premier ministre lance lundi les travaux d’aménagement du carrefour de l’Indénié AIP Dix motos remises pour renforcer les capacités opérationnelles des forces de sécurité AIP La CEDEAO annonce un milliard de dollars pour lutter contre le terrorisme

DIOURBEL : MISE EN PLACE DE PLUS DE 94% DES SEMENCES D’ARACHIDE (RESPONSABLE)


  9 Juillet      13        Agriculture (787), Economie (6406),

   

Dakar, 9 juil (APS) – Le taux de mise en place et de cession des semences d’arachide est respectivement de plus de 94% et plus de 70% dans la région de Diourbel, a indiqué jeudi, le président du Comité de suivi de la campagne agricole, Alioune Dia.

M. Dia conduisait une mission du ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural pour faire le suivi de la mise en place et de la cession des semences, des intrants et du matériel agricole dans le cadre de la campagne agricole 2019-2020.

La délégation a visité les sites de Diourbel commune, de Ténéfoul dans la commune de Tocky Gare, de Pattar et de Ndoulo.

« Nous avons senti que le monde rural est prêt pour la campagne agricole mais l’Etat a également pris toutes les dispositions pour une bonne campagne agricole », a déclaré le président de « Forces paysannes ».

Aliou Dia, par ailleurs conseiller économique social et environnemental (CESE), a félicité les opérateurs qui ont été désignés pour la mise en place et la cession des semences et des intrants.

Les paysans se disent satisfaits de la qualité des semences, de l’emballage et des sacs qui sont présentés cette année. Ils ont toutefois déploré la baisse de la quantité des semences distribuées cette saison.

« C’est une demande légitime », a estimé le président du Comité de suivi de la campagne agricole, assurant que l’Etat va mettre les moyens pour distribuer aux paysans des semences certifiées.

« On fait de sorte que 5 mille tonnes de semences écrémées soient éliminées. Et avec 75 mille tonnes de semences certifiées, c’est mieux que 140 mille tonnes de semences écrémées », a-t-il dit.

Les agriculteurs de Pattar et Ndoulo ont de leur côté émis le souhait d’avoir davantage d’engrais pour le mil, soulignant que la superficie cultivable de cette espèce a doublé celle de l’arachide.

A ce propos, Aliou Dia assure qu’il va informer les autorités compétentes pour une meilleure prise en compte de cette spécificité de la région de Diourbel.

Les gérants des différents points de collecte, ont salué les efforts faits par les autorités et les opérateurs semenciers par rapport à la qualité des semences reçues mais également l’emballage pour un meilleur conditionnement des graines.

Pour le matériel agricole, 450 semoirs ont été réceptionnés dans le département de Diourbel.

FD/ASB/OID

Dans la même catégorie