ACI CONTRIBUER A LA SECURITE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE ACI 635 MILLE TONNES DE CANNES A SUCRE ATTENDUES CETTE ANNEE POUR LE BROYAGE ACI DONNER AUX OPERATEURS LES OPPORTUNITES D’AMELIORER LE CLIMAT DES AFFAIRES ACP Echange entre le Chef de l’Etat et le PDG de la société chinoise HUAWEI sur la formation des jeunes ACP La CENCO plaide pour l’organisation des élections locales ACP Moïse Katumbi Chapwe demande à la population du Haut Katanga de soutenir le Président de la République AGP MTP : le ministre Moustapha Naïté se dit « satisfait » de l’évolution des travaux au Foutah AGP Environnement : le ministre Oyé Guilavogui favorable à la réinstauration de la loi Fria en Guinée AGP TPI de Dixinn : une victime de Kidnapping confrontée à ses présumés ravisseurs AGP Environnement : le ministre Oyé Guilavogui favorable à la réinstauration de la loi Fria en Guinée

Préparatifs de la première édition du forum et exposition de la CEDEAO sur les mines et le pétrole‏


  8 Juillet      10        African Leadership (301), Economy (16873),

   

Abidjan, 08 juil 2015 (AIP) – Le directeur en chef du ministère des Terres et des Ressources naturelles du Ghana, Prof Bruce Banoeng-Yakubu, a plaidé pour une bonne organisation de la première édition du Forum/exposition de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sur les mines et le pétrole (ECOMOF 2015) qui se tiendra du 6 au 8 octobre à Accra, au Ghana.

Dans son allocution à l’ouverture, mardi dans la capitale ghanéenne, de la réunion préparatoire de cette activité régionale, le Prof Banoeng-Yakubu a invité les membres du comité d’organisation d’ECOMOF 2015 à examiner minutieusement le programme de travail soumis à leur appréciation.

Pendant quatre jours, les membres du comité devront adopter le procès-verbal de leur précédente réunion et finaliser le chronogramme des activités déjà réalisées ainsi que le planning des tâches qui restent à accomplir. Ils auront également à élaborer le plan de communication et de marketing destiné à mieux faire faire connaître l’évènement aux niveaux national, régional et international.

Le premier Forum des mines et du pétrole de la CEDEAO (ECOMOF 2015) portera sur le thème : «Valorisation des ressources minières et pétrolières de l’Afrique de l’Ouest à travers la coopération régionale». Il réunira les ministres du secteur minier de même que des décideurs du public et du privé opérant dans les industries minières et pétrolières de l’espace communautaire.

L’édition 2015 d’ECOMOF sera meublée par des ateliers interactifs, des séances de formation, des sessions plénières, des expositions commerciales, des présentations-pays, des visites dans des industries ainsi que des tables rondes visant à mettre en exergue et à promouvoir le développement des ressources minières et pétrolières d’Afrique de l’Ouest.

Le Forum des mines et du pétrole de la CEDEAO (ECOMOF) a été institutionnalisé par la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement sur proposition du Conseil des ministres de l’organisation et après les recommandations des ministres chargés des Ressources minières des Etats membres.

Il a pour ambition, entres autres, de mettre en valeur le potentiel minier et pétrolier de l’espace communautaire, de favoriser l’intégration socioéconomique régionale, de développer l’exploitation minière artisanale et de petite échelle et d’organiser des bases de données géologiques, minières et pétrolières dans les Etats membres de la CEDEAO.

Le Ghana a été choisi pour accueillir la première édition du Forum en raison de son immense contribution à l’harmonisation des politiques et programmes miniers de la CEDEAO et de sa longue expérience en matière d’exploitation minière.

En 2013, le Ghana était le neuvième plus grand producteur d’or et de diamant au monde. A ce titre, il dispose d’une bonne couverture de données obtenues grâce aux levés aériens. Il possède également d’importantes réserves de minerais de bauxite et de fer, outre le sel gemme, le chlore et la soude caustique ainsi que des minerais industriels. Par ailleurs, le pays a récemment acquis la plus grande raffinerie d’or en Afrique de l’Ouest.

Dans le domaine de l’exploitation minière, le Ghana dispose notamment d’un régime juridique et fiscal attractif, conforme aux meilleures pratiques internationales, tout comme d’un environnement réglementaire stable qui garantit aux investisseurs et opérateurs du secteur un traitement transparent et équitable.

Les divers régimes juridiques et réglementaires introduits dans le secteur, par exemple la loi sur la gestion des recettes du Ghana, s’inspirent des meilleures pratiques d’autres pays producteurs de pétrole, avec un accent sur les mécanismes de collecte et de répartition des recettes pétrolières.

Cmas

Dans la même catégorie