INFORPRESS Hidro-Fogo projecto vencedor do Startup Weekend vai apostar na cultura hidropónica para abastecer mercado da ilha MAP Le Maroc insiste sur le triptyque responsabilité élargie, bonne gouvernance et reddition des comptes en tant que piliers principaux de la réforme de l’UA (ministre) AIP Le préfet de région, préfet du département de Bouaflé, Beudjé Djoman Mathias ANG « Vazadouro de lixo de Antula ameaça saúde dos populares locais », afirma responsável de saneamento da CMB ANG Partidos políticos defendem observância das leis que regulam processo eleitoral ANP Niger : La prévalence du diabète de 4,3% est une des plus élevées de la sous-région (Ministre) MAP Kenya: Huit armes à feu, des relevés bancaires et des appareils électroniques saisis aux bureaux et domicile du gouverneur de Migori ANP Le pétrole a procuré des recettes cumulées de plus 650 milliards de FCFA et créé 7000 emplois au Niger ABP Les populations de Djakotome et d’Aplahoué invitées à mobiliser les ressources endogènes ABP Bénin: Les autorités judiciaires en conclave à Djougou pour maîtriser le phénomène de criminalité dans la Donga

Maroc: Lancement à Settat du Projet de coopération africaine des programmes internationaux pour la mobilité « CAPITUM »


  24 Avril      109       

   

Rabat, 24/04/2017 (MAP), Une cérémonie de lancement du Projet de coopération africaine des programmes internationaux pour la mobilité « CAPITUM » a eu lieu, lundi à l’université Hassan 1er de Settat, en présence de présidents et représentants des universités partenaires et associées de ce projet.

Financé par l’Union européenne pour la période 2016-2021, CAPITUM se donne pour objectif la contribution à l’amélioration de la qualité de l’enseignement supérieur à travers la promotion de l’internationalisation et l’enrichissement de programmes et de cursus au sein des établissements universitaires participants.

Le but étant de permettre aux étudiants, aux enseignants et au personnel administratif en général de tirer profit, d’un point de vue professionnel, linguistique, culturel et de l’expérience acquise dans le contexte de la mobilité vers un autre pays africain et de renforcer la coopération entre les établissements d’enseignement supérieur en Afrique.

Le projet, qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de renforcement des relations de partenariat sud-sud, s’assigne pour objectif également la promotion du développement durable et la contribution à la réduction de la pauvreté en Afrique à travers un enseignement supérieur professionnel axé sur la formation des compétences.

S’exprimant à cette occasion, le président de l’université Hassan 1er, Ahmed Nejmeddine a souligné que le lancement de ce projet s’intègre pleinement dans la vision de développement institutionnel mettant l’étudiant marocain mais aussi africain au cœur de ses priorités veillant à la promotion de sa réussite mais aussi à son épanouissement, à son ouverture et à son insertion professionnelle.

L’ambition étant de promouvoir la mobilité inter-Afrique qui, au delà de ses vertus académiques, est un moyen de renforcer les liens de communication entre les étudiants africains et de permettre à cette jeunesse de s’exprimer, d’échanger de se découvrir et d’emprunter ensemble la voie de développement de notre continent, a-t-il précisé.

Etalé sur une période de 5 ans et prévoyant 120 bourses pour un budget global de 1,5 million d’euros, le projet a été monté en étroite collaboration avec l’Université de Rouen, et compte dans son consortium 5 partenaires de 3 régions africaines à savoir l’Université de Carthage (Tunisie), l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal), l’Université de Toamasina (Madagascar), l’Université de Yaoundé II (Cameroun), et l’Université de Djibouti, a relevé M. Nejmeddine.

Les champs disciplinaires concernés par CAPITUM sont la science, l’ingénierie, les sciences sociales et la gouvernance, l’agriculture et la sécurité alimentaire, la science de l’éducation, les énergies et la science de la santé, a-t-il relevé dans une conférence de presse pour la présentation de ce projet.

Emanant de la volonté de l’université Hassan 1er-Settat de se positionner par rapport à ses homologues africains dans les différents domaines d’enseignement et de la recherche scientifique, a fait savoir le président de l’université, ce projet vise la préparation de bons dirigeants africains pour le développement du continent l’amélioration et l’harmonisation de l’enseignement supérieur à travers la mobilité des étudiants, des enseignants et du staff administratif entre les institutions du continent Africain

Et de rappeler qu’un total de 560 étudiants étrangers sont inscrits aux différents établissements de l’université, dont la quasi totalité venant des pays subsahariens.

En marge de cet événement, une cérémonie de signature de conventions cadre de coopération entre l’université Hassan 1er et les universités Yaoundé II, de Carthage, de Cheikh Anta Diop, de Djibouti et de Rouan, ainsi qu’avec les partenaires du projet CAPITUM, dont trois universités de l’Ukraine.

Afin de fédérer les différents acteurs autour des objectifs escomptés du projet CAPITUM, définir clairement quels sont les rôles et les responsabilités de chacun et constituer les Comités de pilotage, deux journées de communication (24 et 25 avril) ont été programmées à la Présidence de l’Université avec des présentations du contexte du projet, ses partenaires, ses activités, son organisation et sa gestion financière.

Dans la même catégorie