AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Covid 19 : le nombre de personnes infectées en Côte d’Ivoire passe à 245 COTE D'IVOIRE Côte d’Ivoire-AIP/ Covid 19 : les populations d’Agnibilekrou instruites sur les missions régaliennes de la police Missions régaliennes police AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Covid-19 : le port du masque doit être obligatoire sur Abidjan (DG Santé) APS COVID-19 : L’ÉTAT D’URGENCE PROROGÉ DE TRENTE JOURS AU SÉNÉGAL (OFFICIEL) APS COVID-19 : A DIOURBEL LES POPULATIONS APPELÉES À RESPECTER DES MESURES D’HYGIÈNE ANGOP COVID-19: Angola regista mais dois casos positivos AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19 : des cadres de Béoumi apportent leur soutien à hauteur de deux millions de FCFA ANGOP COVID-19: Embaixada angolana em França enaltece feitos de Padre Kapiñgala APS A LA PROMENADE DES THIESSOIS, LE COVID-19 A CHASSÉ LA CLIENTÈLE DU 4 AVRIL AIP Côte d’Ivoire-AIP/Covid-19 : Appel au civisme pour éviter la propagation de l’épidémie hors de la ville d’Abidjan

Le pardon d’Uhuru Kenyatta et de Raila Odinga au peuple kényan


  1 Juin      19        Photos (3327), Politics (7132),

   

Abidjan, 1er juin (AIP)-Le président kényan, Uhuru Kenyatta, et le chef de l’opposition, Raila Odinga, se sont excusés pour les mots assassins échangés lors des élections controversées de 2017, à l’occasion de la « prière nationale » organisée jeudi à Nairobi.

« Nous avons fait campagne l’un contre l’autre, nous avons dit des choses méchantes l’un envers l’autre et aujourd’hui, je demande pardon et souhaite présenter mes excuses », a déclaré le président Kenyatta, lors de la prière à laquelle tous les leaders politiques kényans prennent part.

Raila Odinga s’est engagé, pour sa part, à ce que « plus jamais un Kényan ne mourra à cause d’une élection », en référence aux mois de violence ayant accompagné le scrutin de 2017 et fait au moins 100 victimes.

Comme pour renforcer la portée de leur geste, les deux hommes, qui n’ont cessé de s’appeler « mon frère », étaient accompagnés, jeudi, du vice-président William Ruto et du colistier de Raila Odinga, Kalonzo Musyoka, qui ont également présenté des excuses et échangé des accolades, une première depuis les élections de 2017.

Sdaf/kp

Dans la même catégorie