MAP La BAD lance le projet « 50 millions de femmes africaines ont la parole » APS CEDEAO : POUR UNE APPROPRIATION DU DROIT COMMUNAUTAIRE À LA BASE APS MACKY SALL A REÇU LES RAPPORTS D’ACTIVITÉS 2017 ET 2018 DE L’OFNAC APS LA SONATEL RÉALISE UN CHIFFRE D’AFFAIRES DE PLUS DE 1000 MILLIARDS CFA EN 2019 AIP International/ SIA 2020 : ‘’Désormais, il faut compter avec le Conseil hévéa-palmier à huile’’ (DG) GNA Aduana Stars unveils Paa Kwesi Fabin as new coach GNA Black Bombers Captain sails through to Tokyo 2020 GNA 80 years of quality education: Aggrey Memorial AME Zion SHS story GNA Let’s continue pursuing justice for massacred Ghanaians GNA Vice President marks 28 February incident with veterans

Fondation Mohammed V pour la Solidarité: SM le Roi lance les travaux de construction d’un Centre d’addictologie à Benslimane


Benslimane, 03/06/2018 (MAP) – Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a procédé, dimanche dans la province de Benslimane (région de Casablanca – Settat), au lancement des travaux de construction d’un Centre d’addictologie, un projet solidaire qui traduit la Haute sollicitude royale envers les jeunes et la détermination du Souverain à les préserver de toute déviance ou aléa social.

Porté par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, ce Centre, le premier du genre dans la province de Benslimane, fait partie intégrante du programme national de lutte contre les conduites addictives, mis en œuvre, depuis 2010, conformément aux Hautes instructions Royales, par la Fondation en partenariat avec les ministères de la Santé et de l’Intérieur.

Ce programme national vise à prémunir les jeunes contre l’usage des substances psychoactives, améliorer la qualité de la prise en charge des personnes addictives particulièrement les usagers de drogue, ainsi qu’à encourager l’implication de la société civile et les départements sociaux dans les problématiques de l’addiction. Il permet également d’assister les familles des personnes bénéficiaires à faire face aux conséquences néfastes des comportements addictifs.

A l’instar de ceux réalisés par la Fondation à Casablanca (au sein du CHU Ibn Rochd et au quartier Sidi Moumen), Rabat, Oujda, Nador, Marrakech, Tétouan, Tanger, Fès et Agadir, ou ceux en cours de réalisation à Meknès, à Tanger (quartier Mghogha) et à Marrakech (quartier El Mellah), le Centre d’addictologie de Benslimane développera des actions de sensibilisation et de prévention contre l’usage des stupéfiants, assurera la prise en charge médicale et sociale des personnes souffrant d’un comportement addictif, et œuvrera en faveur d’une implication effective des familles dans les actions de prévention.

Il s’assignera également pour objectifs la réinsertion sociale des personnes concernées, ainsi que l’encadrement et la formation des associations dans le domaine de la réduction des risques, notamment à travers la mise en œuvre et l’accompagnement sur le terrain des jeunes consommateurs de drogue et ceux qui présentent un risque d’addiction

Le futur Centre, qui sera construit sur un terrain de 3.000 m2 dans un délai de 12 mois, comportera un pôle d’accompagnement social et de réduction des risques abritant un espace de convivialité, des salles d’expression corporelle et artistique, de sport, un terrain de sport et un bureau pour associations. Ce pôle comprendra également un bureau unité mobile qui assurera des interventions de proximité auprès des usagers de drogue, des missions de prise de contact, d’information, de sensibilisation aux risques, de fourniture de moyens de prévention, et d’orientation vers les lieux de traitement.

Outil privilégié de soins, de sensibilisation, de diagnostic, de prévention, et d’accompagnement psycho-social, ce Centre, qui mobilise des investissements de l’ordre de 5 millions de dirhams, abritera aussi un pôle médical composé de salles de soins, de consultations en médecine générale, addictologie, psychiatrie, d’un espace pour la psychothérapie de groupe, de salles pour usagers de la méthadone, d’une infirmerie et d’une pharmacie.

La réalisation de ce Centre est le fruit d’un partenariat entre la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, le ministère de la Santé et le Conseil de la Région de Casablanca-Settat. Sa gestion sera assurée par une association locale spécialisée dans le domaine de la réduction des risques de drogues.

A forte valeur ajoutée sociale, la réalisation de ce Centre vient conforter les actions menées par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au niveau de la région de Casablanca-Settat et ayant pour objectif principal le soutien et la protection des populations en situation de vulnérabilité.

Dans la même catégorie