APS KAFFRINE : VERS UN FORUM SUR LE PLAN DE DÉSENCLAVEMENT DE LA RÉGION APS KAFFRINE : VERS UN FORUM SUR LE PLAN DE DÉSENCLAVEMENT DE LA RÉGION ANP Niger : Les engagements de la Banque mondiale s’élèvent à quelque 2,27 milliards de dollars américains ANP Niger : Les engagements de la Banque mondiale s’élèvent à quelque 2,27 milliards de dollars américains INFORPRESS São Vicente: Câmara celebra 20 de Janeiro com apresentação de projecto Zona Económica Especial e Dia do Município com sessão solene INFORPRESS Partido Popular classifica 13 de Janeiro de “uma farsa” e acusa INPS de “defraudar descontos” dos trabalhadores INFORPRESS Santa Cruz: Localidade de São Cristóvão ganha Centro Multiuso num investimento de 2.500 contos INFORPRESS Navio Escola Sagres escala porto da Praia na sua quarta viagem de circum-navegação INFORPRESS Maio: PAICV elege coordenador político regional com dois candidatos na corrida INFORPRESS Fernando Elísio Freire celebra Semana da República com a diáspora nos EUA

Un soldat américain tué et 4 autres blessés dans une « attaque ennemie » en Somalie (Pentagone)


  9 Juin      12        Leadership Africain (1124), Travaux publics (207),

   

Washington, 09/06/2018 (MAP) – Un soldat des forces spéciales américaines a été tué dans une « attaque ennemie » vendredi en Somalie, qui a aussi blessé quatre autres militaires US et un soldat somalien, a annoncé l’armée américaine, qui devrait réexaminer les opérations antiterroristes américaines en Afrique.

Dans un communiqué, le Commandement américain en Afrique (Africom) précise que des troupes américaines avec des forces somaliennes et kényanes ont été touchées par des tirs de mortier et d’armes légères lors d’une opération au Jubaland, en Somalie, vers 14h45 heure locale.

L’objectif de la mission était « de débarrasser les zones contestées des shebab, de libérer des villages du contrôle des shebab et d’établir un avant-poste de combat permanent visant à augmenter la portée de la gouvernance et de la sécurité du gouvernement fédéral somalien », selon l’Africom.

« Les Etats-Unis ont fourni des conseils, de l’assistance et de la surveillance aérienne pendant la mission », ajoute le communiqué.

Jubaland est une région située à la frontière avec le Kenya où des forces composées d’environ 800 soldats somaliens, kényans et américains tentaient de déloger les combattants islamistes radicaux shebab affiliés à Al-Qaïda.

C’est la première annonce publique d’une mort de combat militaire américaine sur le continent depuis que quatre soldats US ont été tués dans une embuscade militante au Niger en octobre dernier.

Dans la même catégorie