ANP Les Ministres des Affaires Etrangères du G5 Sahel appellent à une opérationnalisation effective et rapide des 3000 militaires de l’UA ANP Le Ministre Kalla Ankourao rend un vibrant hommage aux pères fondateurs de l’organisation panafricaine ANP Le Ministre Kalla Ankourao rend un vibrant hommage aux pères fondateurs de l’organisation panafricaine ANP Les Ministres des Affaires Etrangères du G5 Sahel appellent à une opérationnalisation effective et rapide des 3000 militaires de l’UA INFORPRESS Covid-19/Praia: SNPCB faz balanço “positivo” de uma semana de desinfecção dos bairros INFORPRESS São Vicente: JPAI denuncia situação de mais de 30 estudantes em dificuldades e pede ao Governo que tome medidas Inforpress Lei que estabelece condições para aulas à distância na formação profissional deve sair em Julho – responsável ANGOP Covid-19: Angola com mais um caso positivo ANGOP Angola adopta Situação de Calamidade AIP Covid-19 : le ministre de la Santé rassure le monde éducatif et appelle à la reprise des cours

Développement du projet aurifère Massawa : Une décision sera prise avant fin 2018 (Promoteur)


  12 Juin      30        Businesses (191),

   

Dakar, 11 juin(APS) – La société minière Randgold a annoncé lundi à Dakar se donner jusqu’à fin 2018 pour prendre une décision définitive concernant l’exploitation et le développement du projet aurifère Massawa, situé dans la région de Kédougou (sud-est).

« D’ici la fin du mois de juillet, on va mettre à jour l’évaluation du projet. Nous allons continuer les sondages pour évaluer la rentabilité du projet. Nous espérons prendre une décision avant la fin de l’année » 2018, a indiqué son directeur exécutif Mark Bristow.

M. Bristow, en visite d’inspection au Sénégal, a aminé une conférence de presse pour faire le point sur l’évolution de ce projet « très complexe ». « On va sous peu voir le but du tunnel », a-t-il cependant indiqué.

Dans cette perspective, un processus de consultation publique « va débuter en juillet et le projet d’étude et d’impact environnemental et social sera soumis au cours de la même période », a annoncé le directeur de Randgold au Sénégal, Mohamed David Mbaye.

« Aucun gramme d’or n’est encore sorti de terre, mais nous sommes à 64 milliards de francs CFA de dépenses », a affirmé M. Mbaye.

Avant la décision de développer le projet, a-t-il dit, « Randgold a déjà commencé à investir dans les projets locaux communautaires en mettant l’accent sur l’amélioration des infrastructures d’éducation, de santé et d’eau potable (…) ».

S’y ajoute que  » 70% des travailleurs du projet ont été recrutés dans les villages environnants », lesquels ont bénéficié d’investissements de l’ordre de « 235 millions de francs CFA depuis 2010 », selon le directeur de Randgold au Sénégal.

Il a dit que la société minière avait ainsi décidé de « donner cinq millions de francs CFA au village d’enfants SOS, 7,5 millions de francs CFA à l’hôpital Albert Royer et cinq millions de francs CFA à l’association des handicapés de Dakar ».

Les chèques ont été remis à ces différentes structures, a assuré M. Mbaye.

La société Randgold, présente au Sénégal depuis 1995, dispose de trois permis d’exploitation (Kanoumba, Dalema, Bambadji) sur une superficie de 1066 Km2, sans compter la mine d’or de Massawa.

BHC/BK

Dans la même catégorie