AIP Un élève, présumé membre d’un gang à Tiébissou, aux arrêts AIP Une Ong s’engage pour l’école et l’alphabétisation de masse à Oumé AIP Les projets de l’ex-PPU reversés aux départements ministériels MAP Foot/Ligue des champions : la CAF déclare officiellement l’Espérance de Tunis vainqueur de l’édition 2019 MAP Violences xénophobes en Afrique du Sud: Ramaphosa dépêche des Envoyés spéciaux auprès de chefs d’Etat africains AIP Une enquête ouverte sur le projet de renforcement de l’axe routier Bouaké-Daoukro AIP Une centaine de femmes du PDCI rejoignent le RHDP AIP Le Premier ministre lance lundi les travaux d’aménagement du carrefour de l’Indénié AIP Dix motos remises pour renforcer les capacités opérationnelles des forces de sécurité AIP La CEDEAO annonce un milliard de dollars pour lutter contre le terrorisme

Mamadou talla :  »il est désormais possible de se former à un métier en 6 mois »


  26 Juin      17        Human Development (1291), Society (11288),

   

Gossas, 25 juin 2018 – (APS) – Le ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat vient de lancer un programme de formation d’une durée de 6 mois, destiné à tout Sénégalais « avec un niveau ou sans niveau », tout citoyen qualifié dans un métier ou pas et qui souhaite se spécialiser dans un corps de métier en particulier, a annoncé Mamadou Talla, en charge de ce département ministériel.

« Ce programme d’une durée de six mois est destiné à tout Sénégalais avec un niveau ou sans niveau, à tout Sénégalais qualifié dans un métier ou pas et qui souhaite bénéficier d’une formation pour se spécialiser dans un corps de métier spécifique », a expliqué M. Talla.

Le ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat s’entretenait avec des journalistes, au terme d’une visite du chantier du Centre de formation professionnelle de Gossas, en cours de construction.

Selon Mamadou Talla, le ministère de la Formation professionnelle va encadrer cette formation « sur une durée de six mois » à l’issue desquels elle « sera sanctionnée d’un diplôme de certificat de spécialité ».

« Donc, désormais, on peut disposer d’une qualification sur six mois, on peut te former sur six mois pour te permettre de maitriser ton métier, d’aller travailler ou chercher du travail », a-t-il indiqué en présence de l’adjoint au gouverneur de Fatick en charge des affaires administratives, Sahite Fall.

Nicole Bintner, l’ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg, a participé à la visite du chantier de ce centre de formation dont la construction a été financée à hauteur d’1,2 milliard de francs CFA, dans le cadre de coopération sénégalo-luxembourgeoise.

AB/BK

Dans la même catégorie