AGP Gabon-Procès de Bertrand Zibi: La Cour d’Appel se déclare incompétente pour sa libération provisoire AGP Gabon : La grève annoncée des structures sanitaires peu suivie MAP Décès de Katherine Johnson, une pionnière mathématicienne afro-américaine de la NASA APS LES PRIX À LA CONSOMMATION EN HAUSSE DE 0, 1 % EN JANVIER (ANSD) APS RÉDUCTION DE LA FACTURE CÉRÉALIÈRE : L’ISRA HOMOLOGUE HUIT NOUVELLES VARIÉTÉS DE BLÉ APS RÉDUCTION DE LA FACTURE CÉRÉALIÈRE : L’ISRA HOMOLOGUE HUIT NOUVELLES VARIÉTÉS DE BLÉ MAP Lancement à Agadir du portail touristique interactif « All Souss Massa » MAP Lancement à Agadir du portail touristique interactif « All Souss Massa » APS MAGAL DE POROKHANE : LE GOUVERNEUR DE KAOLACK S’ATTEND À UNE ORGANISATION RÉUSSIE APS LE SÉNÉGAL PASSERA À L’ÉLECTRICITÉ ’’GAS TO POWER’’ À PARTIR DE 2022 (MACKY SALL)

Ouverture à Bangui d’un atelier de formation sur la gestion du personnel de l’Etat 


   

Bangui, 25 juin 2018 – (ACAP)- Le Directeur de cabinet au ministère de l’Administration du Territoire, de la Décentralisation et du Développement Local, Alexandre Kouroupé-Awo, a ouvert, lundi 25 juin 2018 à Bangui, les travaux d’un atelier de formation sur le système de gestion de la présence des fonctionnaires et agents de l’Etat (FAE), en présence du Coordonnateur du projet ART-RSE /Programme des Nations Unies (PNUD), Mamadou Sow.

Organisé par le gouvernement centrafricain, cet atelier de formation vise à mettre à la disposition d’une vingtaine de directeurs des ressources humaines et chefs de services des bases de données leur permettant de gérer les informations relatives aux fonctionnaires et agents de l’Etat.   Le Directeur de cabinet Alexandre kouroupé-Awo a fait savoir que cette formation est capitale au regard du constat négatif fait le mois dernier, lors de la réalisation de la première cartographie sur la présence des FAE par le comité.

« Malgré une bonne connaissance de leurs métiers et missions, de nombreuses directions des ressources de nos ministères ne disposent pas d’outils leur permettant de suivre d’une manière régulière la présence des personnels de l’Etat aussi bien au niveau central à Bangui qu’à l’intérieur du pays », a-t-il relevé.

Le Coordonnateur du projet ART-RSE / PNUD, Mamadou Sow a pour sa part souligné que la constitution des bases de données s’inscrit dans la dynamique du PNUD et des partenaires pour accompagner le gouvernement dans le processus de redéploiement de l’administration du territoire.   A cet effet, il a exhorté les cadres des différents départements ministériels à s’approprier cet outil de contrôle et de redéploiement des fonctionnaires de l’Etat.

Il convient de signaler que cette session de formation est organisée, grâce au concours technique et financier du Programme des Nations Unies pour le Développement et de la Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA).        Lundi 25 Juin 2018

Dans la même catégorie