AIP Le CHR rassure sur sa volonté à devenir un centre de santé d’excellence AIP Le CHR rassure sur sa volonté à devenir un centre de santé d’excellence INFORPRESS Porto Novo: Borboleta “tuta absoluta” dizima culturas de tomate e repolho com prejuízos de milhares de contos AIP Côte d’Ivoire/ La seconde phase d’un projet de prévention contre les grossesses non désirées lancée à Méagui INFORPRESS Fogo: Master plan de turismo das ilhas do Fogo e da Brava identifica duas dezenas de projectos prioritários AIP Consultation populaire sur les causes des crises sociales à Divo APS POUR UNE ÉVALUATION DES PROGRAMMES DE GRATUITÉ DE LA CMU AIP Lancement à San Pedro des travaux d’aménagement d’espaces publics APS MANSOUR FAYE PRÔNE LA RÉORGANISATION DE LA CMU INFORPRESS São Vicente: Projecto “Iniciativa de pesca costeira- África Ocidental” coloca tónica sobre papel das mulheres neste sector

Mise en place d’un nouveau conseil exécutif de l’Association des femmes professionnelles de la Communication


  4 Juillet      16        Society (35897), Women's Leadership (335),

   

Bangui, 2 juil. (ACAP)- L’Association des femmes professionnelles de la Communication (AFPC) a mis en place, lors d’une assemblée générale élective samedi 30 juin 2018 à Bangui, un nouveau conseil exécutif composé de sept membres qui seront chargées de défendre les intérêts des femmes communicatrices centrafricaines.

Le nouveau Conseil exécutif de l’AFPC se compose comme suit :
président, Nicole Agathe Dayo,
Vice-présidente : Victoire Guiakoué,
Secrétaire Générale, Elise Lugo,
chargée de la Commission sociale, Philomène Ibéré,
chargée de la Commission des Relations Extérieures, Olive Dona Ngamanadé,
chargée de la Commission Production et animation, Séverine Nina Tchéndo.

« Pour  atteindre nos buts, cette association usera des moyens de formation, de plaidoyer, information et sensibilisation en vue  d’amener les filles et femmes centrafricaines à s’intéresser à ce métier », a indiqué la nouvelle présidente, Nicole Dayo.

Créée le 04  mars  2008 suite au constat amer de la faible représentation des femmes dans l’espace médiatiques Centrafricaine, l’AFPC a pour but non seulement d’œuvrer pour l’épanouissement et l’amélioration des conditions de travail des femmes actives dans les médias, mais également de faire la promotion de la femme centrafricaine à travers les médias.

Il convient de mettre à son actif, entre autres, un film documentaire sur les conditions de travail des femmes professionnelles de la communication en 2008 et une campagne de sensibilisation sur la place de la femme dans le processus électoral en 2010 réalisée auprès des partis politiques.

Dans la même catégorie