AIP COVID-19: Du matériel sanitaire à l’EPP Abigui pour lutter contre la pandémie AIP Le sous-préfet met les populations en garde contre toute perturbation des activités minières à Zaïbo AIP Covid-19 : SOS village d’enfants Yamoussoukro au secours de 107 familles ANP Lancement à Tahoua du concours de recrutement des agents de santé à la fonction publique APS LA PANDÉMIE DE COVID-19 N’A PAS D’IMPACT SUR LES TRAVAUX DE L’USINE D’EAU DE KEUR MOMAR SARR, SELON LA SONES APS COVID-19 : LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE THIÈS OFFRE DES ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION AUX ÉCOLES APS L’ETAT OFFRE CINQ MILLIONS DE FRANCS CFA À LA POUPONNIÈRE ‘’VIVRE ENSEMBLE’’ DE MBOUR APS LE RETRAIT AMÉRICAIN DE L’OMS VA ENGENDRER UN ‘’MALAISE’’ DANS LA GESTION DES PANDÉMIES, SELON UN ANCIEN MINISTRE APS COVID-19 : 106 NOUVEAUX CAS RECENSÉS SAMEDI AIP La dégradation de l’Axe Agnibilékrou-Takikro enlise les activités économiques dans l’Est ivoirien (Reportage)

Mise en place d’un nouveau conseil exécutif de l’Association des femmes professionnelles de la Communication


  4 Juillet      17        Society (16478), Women's Leadership (335),

   

Bangui, 2 juil. (ACAP)- L’Association des femmes professionnelles de la Communication (AFPC) a mis en place, lors d’une assemblée générale élective samedi 30 juin 2018 à Bangui, un nouveau conseil exécutif composé de sept membres qui seront chargées de défendre les intérêts des femmes communicatrices centrafricaines.

Le nouveau Conseil exécutif de l’AFPC se compose comme suit :
président, Nicole Agathe Dayo,
Vice-présidente : Victoire Guiakoué,
Secrétaire Générale, Elise Lugo,
chargée de la Commission sociale, Philomène Ibéré,
chargée de la Commission des Relations Extérieures, Olive Dona Ngamanadé,
chargée de la Commission Production et animation, Séverine Nina Tchéndo.

« Pour  atteindre nos buts, cette association usera des moyens de formation, de plaidoyer, information et sensibilisation en vue  d’amener les filles et femmes centrafricaines à s’intéresser à ce métier », a indiqué la nouvelle présidente, Nicole Dayo.

Créée le 04  mars  2008 suite au constat amer de la faible représentation des femmes dans l’espace médiatiques Centrafricaine, l’AFPC a pour but non seulement d’œuvrer pour l’épanouissement et l’amélioration des conditions de travail des femmes actives dans les médias, mais également de faire la promotion de la femme centrafricaine à travers les médias.

Il convient de mettre à son actif, entre autres, un film documentaire sur les conditions de travail des femmes professionnelles de la communication en 2008 et une campagne de sensibilisation sur la place de la femme dans le processus électoral en 2010 réalisée auprès des partis politiques.

Dans la même catégorie