STP-Press São Tomé e Príncipe lamenta e pede desculpas por vandalismo nas instalações da embaixada de Portugal STP São Tomé e Príncipe e Guiné-Equatorial assinam acordo de empréstimo de 1, 6 milhões de dólares MAP Le Mali salue hautement l’importance qu’accorde le Maroc à la formation des étudiants maliens AGP Marathon du Gabon-2019 : 17 milles places disponibles cette année AGP Marathon du Gabon-2019 : 17 milles places disponibles cette année APS MAMADOU TALLA VEUT PROMOUVOIR UNE « ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE » ET DE LA « RÉUSSITE » APS MAMADOU TALLA VEUT PROMOUVOIR UNE « ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE » ET DE LA « RÉUSSITE » APS L’UNAPAD, UNE NOUVELLE STRUCTURE DÉDIÉE AU SECTEUR AGROPASTORAL APS L’UNAPAD, UNE NOUVELLE STRUCTURE DÉDIÉE AU SECTEUR AGROPASTORAL APS OBLIGATIONS ASSIMILABLES DU TRÉSOR : LE SÉNÉGAL RÉCOLTE 55 MILLIARDS

PNDES : De nouveaux engagements estimés à 220 milliards de CFA


Ouagadougou, 10 juillet 2018 (AIB)-La conférence internationale sur la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES) a clôturé ses travaux mardi, avec de nouveaux intentions de financement à hauteur de 220 milliards de FCFA pour les Programmes d’urgence pour le sahel (PUS-BF) et d’appui au développement des économies locales(PADEL).

« S’agissant des déclarations et annonces des Partenaires techniques et financiers(PTF) sur le financement du PUS-BF et du PADEL, il est ressorti une volonté générale d’accélérer leurs appuis dans la région du Sahel et pour des appuis ciblés auprès des populations vulnérables avec des engagements nouveaux de financements à hauteur de 220 milliards de FCFA pour les deux programmes», indique le communique final.

Le document précise également qu’ «avec ces nouveaux engagements, le total des financements s’élève à 621 milliards de FCFA pour un coût global de 851,46 milliards de FCFA» pour ces deux programmes.

«C’est extrêmement encourageant et cela va nous permettre d’avancer de manière décisive dans l’opérationnalisation du PUS-BF et du PADEL», a signifié le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba.

«Ce n’est pas exhaustif» ; a-t-il poursuivi, « dans la mesure où certains PTF ont déjà mis en place des programmes et des projets qui sont cohérents avec les différents volets du PUS-BF et du PADEL qu’on n’a pas comptabilisé».

M.Thiéba a renouvelé ses remerciements à l’ensemble des partenaires qui ont manifesté leur solidarité par des soutiens financiers et techniques aux deux programmes.

Cependant, il dit prendre note des différentes suggestions «pertinentes» qui ont été faites au cours de ces discussions et visant «à renforcer l’impact de ces programmes à travers le développement des synergies et des complémentarités avec toutes les interventions menées sur les zones concernées».

«Nous devrons travailler à améliorer la qualité de ce partenariat, résoudre ou lever les contraintes qui ont été identifiées de part et d’autres ; améliorer la qualité de la préparation des projets, la réactivité des partenaires et la mise en place de zones industrielles d’incubateurs», a-t-il indiqué.

La conférence internationale a enregistré la participation de plus 375 personnalités sur les 250 attendus dont des pays d’amis ,des institutions et agences de développement, des ONG, des investisseurs privés nationaux et internationaux, des acteurs de la diaspora burkinabè et de l’administration publique.

Les travaux des deux jours étaient consacrés à la mise en œuvre du PNDES et à la nécessité d’accélérer la transformation agro-sylvo-pastorale.

als/ata

Dans la même catégorie