ACP La RDC renouvelle les engagements de la Charte des Nations Unies ACP Sept nouveaux cas confirmés d’Ebola dont un agent de santé notifiés vendredi au Nord-Kivu et en Ituri ACP Des éclaircissements sur la nécessité de l’introduction du 2ème vaccin contre le virus Ebola en RDC ANGOP Report du jugement de  »Zeno » dos Santos ANGOP La Commission mixte Angola/Rwanda se réunira fin 2019 ANGOP Chef de l’Etat angolais en route pour New York Map Communiqué du Cabinet royal GNA MTN begins construction of 600-bed girls’ dormitory for TAMASCO GNA Parts of Tumu–Bolga trunk road washed away by flood GNA Parts of Tumu–Bolga trunk road washed away by flood

Gabon : Nouvelle stratégie entrepreneuriale pour promouvoir l’emploi


Libreville, 17/07/2018 (MAP)- Le gouvernement gabonais vient d’élaborer une nouvelle stratégie pour l’entrepreneuriat national et l’insertion des jeunes dans le but de diversifier l’économie du Gabon et promouvoir l’emploi.

Elaborée par le ministère gabonais des Petites et Moyennes entreprises et de l’Artisanat, cette nouvelle politique entrepreneuriale s’articule autour de cinq axes, en l’occurrence l’adaptation du cadre juridique, la formation, l’accès aux financements, l’accès aux marchés et la promotion de l’artisanat.

S’agissant du cadre juridique, deux nouvelles lois sont en cours d’adoption portant sur le statut des PME, l’auto entrepreneur et celui d’étudiant-entrepreneur et les structures d’encadrement et d’accompagnement des PME, outre la loi sur l’artisanat adoptée au début cette année.

En ce qui concerne le volet formation et celui des financements, le gouvernement compte introduire l’entrepreneuriat dès les classes de seconde dans l’ensemble des filières d’enseignement et faciliter l’accès aux financements par le biais de deux fonds, à savoir le Fonds de garantie des PME, doté de 10 Milliards de francs CFA (15,2 millions d’euros) et le Fonds gabonais d’investissement stratégique (FGIS), doté de 20 milliards de francs CFA (30,4 millions d’euros).

D’après le ministère des PME et de l’Artisanat, cette nouvelle stratégie ambitionne de renforcer l’accès aux marchés publics, en réservant 30 % de la commande totale aux nouveaux entrepreneurs. De même, le département érigera la promotion du secteur artisanal au centre de ses priorités vu son rôle de créateur d’emplois à travers la mise en place d’un dispositif législatif, économique et technique, favorable à son développement et la création d’une Chambre gabonaise des métiers et de l’artisanat.

Dans la même catégorie