AIP Un élève, présumé membre d’un gang à Tiébissou, aux arrêts AIP Une Ong s’engage pour l’école et l’alphabétisation de masse à Oumé AIP Les projets de l’ex-PPU reversés aux départements ministériels MAP Foot/Ligue des champions : la CAF déclare officiellement l’Espérance de Tunis vainqueur de l’édition 2019 MAP Violences xénophobes en Afrique du Sud: Ramaphosa dépêche des Envoyés spéciaux auprès de chefs d’Etat africains AIP Une enquête ouverte sur le projet de renforcement de l’axe routier Bouaké-Daoukro AIP Une centaine de femmes du PDCI rejoignent le RHDP AIP Le Premier ministre lance lundi les travaux d’aménagement du carrefour de l’Indénié AIP Dix motos remises pour renforcer les capacités opérationnelles des forces de sécurité AIP La CEDEAO annonce un milliard de dollars pour lutter contre le terrorisme

L’OCP inscrit le développement africain parmi ses priorités (Agence de presse ghanéenne)


  6 Août      24        Businesses (178), Economy (5777), Events (802),

   

Accra, 06/08/2018 (MAP) – Leader mondial de la stratégie industrielle phosphatière et de l’écosystème industriel intégré, le Groupe OCP a inscrit le développement africain parmi ses priorités, écrit lundi l’Agence de presse du Ghana (GNA).

Le Groupe marocain a toujours réitéré son engagement à renforcer son partenariat avec les pays africains pour accroître la production agricole grâce à des engrais adaptés pour assurer la sécurité alimentaire, a souligné la GNA.

Ainsi, l’OCP prévoit de construire des usines dans 15 pays africains, dont cinq en Afrique de l’Ouest, à savoir la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Bénin, le Nigeria et le Ghana, a fait savoir la GNA.

« Il est impératif d’améliorer l’utilisation des engrais en Afrique pour pouvoir répondre aux besoins alimentaires de la population mondiale en croissance rapide face à la diminution des terres arables par habitant », a souligné le directeur général adjoint de l’OCP, Mustapha El Ouafi, cité par l’Agence.

Selon M. El Ouafi, l’OCP a pour objectif de créer une nouvelle industrie des engrais qui répond aux besoins des agriculteurs du continent sans impacter l’environnement, car, d’après lui, « l’agriculture de demain ne sera pas celle d’hier ».

« Nous parions sur l’Afrique pour être le laboratoire de développement de l’engrais du futur », a-t-il relevé, notant que c’est dans cette optique que l’OCP a dédié une usine de production d’un million de tonnes aux besoins de l’Afrique.

Au cours de la dernière décennie, OCP a investi plus de 8 milliards de dollars, portant sa capacité de 30 à 44 millions de tonnes.

Le Groupe a également augmenté la capacité de production d’engrais de 4 à 12 millions de tonnes et devrait atteindre 15 millions de tonnes au cours des deux prochaines années, devenant ainsi le plus grand producteur d’engrais au monde, conclut l’agence.

Dans la même catégorie