APS LA PANDÉMIE DE COVID-19 POURRAIT GÉNÉRER 20 MILLIONS DE NOUVEAUX PAUVRES EN AFRIQUE (ÉCONOMISTE) APS KAFFRINE : LE COMITÉ RÉGIONAL DE GESTION DES ÉPIDÉMIES À L’ÉCOLE DE L’ENGAGEMENT COMMUNAUTAIRE AIP L’ouverture de nouvelles classes du secondaire envisagée à Sikensi AIP Un mort et un blessé grave dans une collision entre deux camions-remorques à Niakara APS DÉCÈS DU PM IVOIRIEN : MACKY SALL PRÉSENTE SES « CONDOLÉANCES ÉMUES’’ APS EXAMENS ET CONCOURS : MACKY SALL INSISTE SUR LA MOBILISATION DES RESSOURCES FINANCIÈRES LOGISTIQUES ET SANITAIRES APS MACKY SALL POUR L’ACCÉLÉRATION DU PROGRAMME D’ÉRADICATION DES ABRIS PROVISOIRES APS COVID-19 : UN NOUVEAU CENTRE DE TRAITEMENT EXTRAHOSPITALIER À FATICK APS DIOURBEL SE PRÉPARE À UNE MEILLEURE GESTION DES INONDATIONS APS NEWCASTLE ACCEPTE DE PAYER LE PRIX DEMANDÉ POUR KALIDOU KOULIBALY

Introduction de la taxe sur les réseaux sociaux en Ouganda: Facebook gèle un investissement de 170 millions dollars US


  7 Août      16        Society (17485),

   

Nairobi, 07/08/2018 (MAP) – La société américaine Facebook a annoncé le gel d’un projet d’investissement de 170 millions de dollars destiné au développement de la connectivité Internet en Ouganda, suite à l’introduction par le gouvernement Kampala de la taxe sur les réseaux sociaux, entrée en vigueur le 1er juillet 2018, rapporte mardi l’agence Ecofin.

L’investissement dans l’amélioration de la connectivité Internet est le fruit d’un accord de coopération avec l’opérateur de téléphonie mobile Airtel et la société Bandwidth & Cloud Services portant sur le déploiement de 770 kilomètres de fibres dans le nord-ouest de l’Ouganda.

Le responsable des politiques publiques africaines chez Facebook a déjà informé la Commission ougandaise des communications (UCC) de la décision de l’entreprise d’investir ailleurs parce que le modèle sur lequel était basé le plan d’investissement en Ouganda sera affecté par la taxe.

Facebook entendait investir en Ouganda en vue d’améliorer la qualité de la connectivité et, partant, augmenter le volume d’utilisateurs de son réseau (2,2 millions pour 13 millions d’Internautes en 2015), explique-t-on de même source.

En investissant alors dans la qualité du débit Internet par la fibre optique, la société américaine préparait le terrain à la croissance du nombre d’utilisateurs de son réseau social via l’augmentation du volume des consommateurs d’Internet.

Mais avec la taxe décidée par le gouvernement, Facebook s’estime perdant parce qu’il dépense en amont pour améliorer la connectivité du pays alors que l’utilisation au quotidien de son service est freinée en aval.

Dans la même catégorie