NAN Rochas Foundation earmarks N1bn to tackle out of school children challenge AGP CHAN 2020/Préparation : La Guinée accueille le Maroc à Conakry AGP Guinée-Politique : Marche des Femmes infiltrée AGP Forum économique Russie/Afrique : La Guinée bien cotée AGP Guinée-Politique : Les acteurs sociopolitiques sommés de tenir un discours poli. MAP Colloque sur l’éducation sexuelle et reproductive au continent africain les 30 et 31 octobre à Rabat AIP Poutine ouvre le Sommet Russie-Afrique AIP Don de médicaments à l’hôpital général de Bingerville AIP Accord entre Poutine et Erdogan pour contrôler la frontière turco-syrienne AIP Le Premier ministre canadien Justin Trudeau rempile pour un second mandat

Stigmatisation de la corruption dans la gestion de la chose publique


  10 Août      20        Society (12298),

   

Kinshasa, 09 août 2018 (ACP).- Le ministre d’Etat chargé de la Décentralisation et la reforme institutionnelle, Azarias Ruberwa Manyiwa, a stigmatisé les effets de la corruption dans la gestion de la chose publique, au cours d’une matinée de sensibilisation organisée jeudi à l’intention des hauts cadres, des cadres et agents de l’administration publique, à l’occasion de la Journée africaine de la décentralisation, de la gouvernance locale et du développement local placée sous le thème ‘’ Lutter contre la corruption au niveau local, une voie durable pour transformer l’Afrique à partir de ses territoires’’.

Azarias Ruberwa a invité les participants à s’engager, chacun dans sa sphère d’action, à prévenir et à lutter contre la corruption qui constitue, a-t-il dit, une entrave au processus du développement. Il a mis un accent sur l’application stricte des sanctions pour juguler cette pratique.

Célébration de la première édition de la journée africaine de la décentralisation.

Les Etats membres de l’Union Africaine (UA) ont célébré le 10 août 2012, la première édition de la Journée africaine de la décentralisation, de la gouvernance locale et du développement local après avoir mis en place en 2000, une structure commune appelée « Conférence Africaine de la Décentralisation et du Développement Local (CADDEL) dont le siège du secrétariat exécutif permanent est basé à Yaoundé, au Cameroun.

A la suite de sa consolidation institutionnelle, la CADDEL est devenue en 2007 le Comité technique spécialisé de l’Union africaine en matière de décentralisation et de gouvernance locale.

C’est à ce titre que la 20ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’Union Africaine, tenue à Addis-Abeba en Ethiopie du 23 au 27 janvier 2012, a institué la célébration d’une Journée africaine de la Décentralisation, de la gouvernance locale et du développement local chaque année le 10 août.

L’objectif de cette journée est de promouvoir la décentralisation et la gouvernance locale dans les Etats membres afin de favoriser le développement économique local.

Cette journée africaine de la décentralisation est célébrée pour un éveil de conscience aux enjeux du processus et une réitération des engagements des parties prenantes à savoir l’administration publique, les élus locaux, le secteur privé, la société civile et les usagers pour relever les défis du développement. ACP/Fng/kji

Dans la même catégorie