ACI LA BANQUE MONDIALE OCTROIE 11,3 MILLIONS DE DOLLARS POUR SOUTENIR LA LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS ACI LA 9ÈME SESSION ORDINAIRE ADMINISTRATIVE PRÉVUE EN JUIN PROCHAIN ACI LES EXPERTS MÉDICAUX CHINOIS PARTAGENT LEUR EXPÉRIENCE SUR LA RIPOSTE AU COVID-19 ACI SOUTIEN DE LA RUSSIE AUX INDÉPENDANCES DES PAYS AFRICAINS DES ANNÉES 60 ACI LES SOCIÉTÉS RASEL-BEC ET SGEC-CONGO FAVORABES POUR LA RÉHABILITATION DES INFRASTRUCTURES D’EAU AU CHU-B AIP L’ancien abattoir de Bouna bientôt fonctionnel AIP Covid-19: l’AIAK apporte son soutien aux communautés en charge des personnes vulnérables AIP Les populations rurales plus respectueuses des mesures barrières à Toulépleu ACI LA BANQUE MONDIALE OCTROIE 11,3 MILLIONS DE DOLLARS POUR SOUTENIR LA LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS AIP Covid-19: les Coges du Bounkani invités à offrir des kits de protection dans les écoles

Stigmatisation de la corruption dans la gestion de la chose publique


  10 Août      18        Society (16454),

   

Kinshasa, 09 août 2018 (ACP).- Le ministre d’Etat chargé de la Décentralisation et la reforme institutionnelle, Azarias Ruberwa Manyiwa, a stigmatisé les effets de la corruption dans la gestion de la chose publique, au cours d’une matinée de sensibilisation organisée jeudi à l’intention des hauts cadres, des cadres et agents de l’administration publique, à l’occasion de la Journée africaine de la décentralisation, de la gouvernance locale et du développement local placée sous le thème ‘’ Lutter contre la corruption au niveau local, une voie durable pour transformer l’Afrique à partir de ses territoires’’.

Azarias Ruberwa a invité les participants à s’engager, chacun dans sa sphère d’action, à prévenir et à lutter contre la corruption qui constitue, a-t-il dit, une entrave au processus du développement. Il a mis un accent sur l’application stricte des sanctions pour juguler cette pratique.

Célébration de la première édition de la journée africaine de la décentralisation.

Les Etats membres de l’Union Africaine (UA) ont célébré le 10 août 2012, la première édition de la Journée africaine de la décentralisation, de la gouvernance locale et du développement local après avoir mis en place en 2000, une structure commune appelée « Conférence Africaine de la Décentralisation et du Développement Local (CADDEL) dont le siège du secrétariat exécutif permanent est basé à Yaoundé, au Cameroun.

A la suite de sa consolidation institutionnelle, la CADDEL est devenue en 2007 le Comité technique spécialisé de l’Union africaine en matière de décentralisation et de gouvernance locale.

C’est à ce titre que la 20ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’Union Africaine, tenue à Addis-Abeba en Ethiopie du 23 au 27 janvier 2012, a institué la célébration d’une Journée africaine de la Décentralisation, de la gouvernance locale et du développement local chaque année le 10 août.

L’objectif de cette journée est de promouvoir la décentralisation et la gouvernance locale dans les Etats membres afin de favoriser le développement économique local.

Cette journée africaine de la décentralisation est célébrée pour un éveil de conscience aux enjeux du processus et une réitération des engagements des parties prenantes à savoir l’administration publique, les élus locaux, le secteur privé, la société civile et les usagers pour relever les défis du développement. ACP/Fng/kji

Dans la même catégorie