ANGOP L’UGD enregistre une baisse dans l’émission des titres à 25,92 pour cent ANGOP L’Angola et les Etats-Unis vivent un bon moment dans les relations ANGOP Le PR aborde des questions d’intérêt bilatéral avec ses homologues AIB Radio Burkina : 22,2% d’auditeurs insatisfaits de la couverture du Tour du Faso (mémoire) ANGOP DRC refugees repatriation postponed sine die AIB Burkina : 96 écoles occupées, 9514 élèves parmi les déplacés dans 3 régions (Ministre) ANGOP CASA-CE hails Government economic measures AIB Radio Burkina : 22, 2% d’auditeurs insatisfaits de la couverture du Tour du Faso (mémoire) AIB Burkina : 96 écoles occupées, 9514 élèves parmi les déplacés dans 3 régions (Ministre) ANG OMS promove reunião regional sobre inovações em dados e saúde digital

La Ministre Kaba Nialé sollicite la BADEA pour améliorer la compétitivité des PMI/PMI en Afrique


Abidjan, 09 sept (AIP)- La ministre ivoirienne du Plan et du Développement, Nialé Kaba, a sollicité samedi, le soutien de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) en vue de développer et d’amélioration de la compétitivité des Petites et moyennes industries (PMI) et petites et moyennes entreprises (PME).

Selon la Ministre Kaba Nialé, le gouvernement ivoirien a consenti des efforts importants en mettant en œuvre diverses mesures qui ont permis de maintenir une croissance forte de son économie, la stabilité du cadre macro-économique et l’amélioration  de l’environnement de l’affaire.

« Malheureusement, les difficultés liées à l’accès au crédit et aux marchés, à la compétence de la main d’œuvre et à l’acquisition de  technologies plus performantes représentent encore des défis quotidiens pour nos chefs entreprises », a-t-elle dénoncé.

Elle a appelé à une aide aux pays partenaires d’Afrique subsaharienne en vue de soutenir, non seulement, leurs entrepreneurs et leurs startups, mais aussi, de favoriser la compétitivité du tissu industriel en rattrapant le retard technologique afin d’y produire plus et mieux dans les secteurs de croissance.

C’est pourquoi, elle a partagé sa foi, au regard de la qualité des participants à cette rencontre de haut niveau d’Abidjan, qu’ils aboutiront à des conclusions  et à des recommandations qui formeront, pour la stratégie BADEA 2030, un « corpus viable » d’amélioration des activités de la banque et d’atteinte des objectifs de développement des pays bénéficiaires.

La Côte d’Ivoire abrite samedi et dimanche, une réunion ministérielle de haut niveau de la BADEA en vue d’élaborer la stratégie 2030 de cette institution.

fmo

Dans la même catégorie