AGP Dubréka-Police : Installation d’un nouveau commissaire central de police AGP Siguiri-Eboulement : 12 morts et Plusieurs blessés Communiqué du Gouvernement ANG SINJOTECS considera positivo balanço de primeira semana da “caça ao voto” LINA French Fishing Vessel ‘Avel Vor’ Sinks Off Liberian Coast LINA First Lady Weah Donates Six Fetal Monitors To Major Public Referral Hospitals LINA Pres. Weah Speaks On Peace In The Sahel Region APS CAN U23 : LES ANCIENS INTERNATIONAUX AUX MANETTES ANP Les hommes des médias sensibilisés sur les défis de changements climatiques ANP Dosso : Les hommes des médias sensibilisés sur les défis de changements climatiques APS HOTT DÉCROCHE DES ’’PROMESSES FERMES’’ D’INVESTISSEMENT EN FAVEUR DE L’AGRO-ALIMENTAIRE EN CASAMANCE

Guinée: Le Cabinet du Gouvernorat de la RA de Boké durcit le ton contre l’absentéisme !


  13 Septembre      20        Job (139),

   

Conakry, 13 sept (AGP)- Le gouverneur de la Région Administrative (RA) de Boké, Général de Brigade Siba Sévérin Loholamou a exigé, mercredi, 12 septembre 2018, le barricade de tous les bureaux vacants, exceptés ceux des cadres en congé administratif, rapporte le correspondant de l’AGP près le Gouvernorat de cette Région.

«Tous ceux qui ont leurs bureaux barricadés, doivent faire une lettre d’explication pour justifier leur absence», a fait savoir, jeudi matin, 13 septembre, le chef de Cabinet du Gouvernorat de la RA, Samba Fraterna Barry.

Il a ajouté : «Si un père de famille responsable voit son bureau fermé, il sera moralement frappé. C’est un état d’âme. N’oubliez pas que chacun de nous a un rôle capital à jouer pour le bon fonctionnement de l’Administration. Et mieux, nous sommes tous régis par la Fonction Publique».

M. Barry a insisté, «le fermeture des bureaux, c’est une 1ère étape. La prochaine fois, des sanctions disciplinaires vont suivre, ceci pour rappeler les gens à leur mission. Bonne journée de travail à tous !».

La décision concerne les cadres dont les congés administratifs sont épuisés, mais qui continuent à s’absenter, a-t-on appris sur place.

Interrogé en action, le menuisier commis à la pose des scellés, qui a requis l’anonymat, a confié à notre correspondant : «Ah ! Moi, on m’a dit tout fermer parce que les gens-là ne veulent pas travailler ici. C’est ça…».
AGP/13/09/018 MMC/ST

Dans la même catégorie