Inforpress Praia: Óscar Santos inaugura esplanada “Ao Ponto” e promete nova centralidade no bairro da Fazenda Inforpress Fogo: Casa dos pescadores do porto de Vale dos Cavaleiros entregue esta semana à Associação da classe Inforpress Fogo: Casa dos pescadores do porto de Vale dos Cavaleiros entregue esta semana à Associação da classe Inforpress Eleições Autárquicas de 2020 marcadas para o dia 25 de Outubro – Governo Inforpress Cabo Verde está a trabalhar para abrir uma embaixada na Guiné-bissau – Ministro Inforpress Brava: Obras do arruamento em Mato Grande beneficiam cerca de 20 famílias Inforpress Boa Vista: PN detém dois indivíduos por captura e venda de carne de tartarugas marinhas GNA Nana Dr S. K. B. Asante unhappy with attacks on Peace Council GNA Speaker of Parliament to deliver Founders’ Day Public Lecture GNA Foundation supports surgery of a six-month-old baby

Sécurité : La Guinée renforce ses capacités contre le bioterrorisme


  13 Septembre      27        Society (18298),

   

Conakry, 13 sept (AGP)- Frappée par Ebola de 2014 à 2016, la République de Guinée renforce les capacités des agents de Santé et de Sécurité afin de répondre désormais à la crise épidémiologique et au bioterrorisme, rapporte l’AGP.

Le pays vient de bénéficier d’un projet appelé RHINO, qui va s’étendre sur une période de deux (02) ans, avec à la clé dix (10) activités entièrement financées par le Département d’Etat américain, a-t-on indiqué.

«Ce n’est pas une formation, plutôt une réunion de planification pour faire comprendre à chaque service son rôle et ses responsabilités dans une crise biologique. Elle consiste donc à préparer les agents, à mieux répondre aux risques biologiques de toutes natures», a expliqué Mme Fanny Ewann, formatrice de Rhino.

La première activité du projet Rhino du Département d’Etat américain en Guinée a été cette réunion de planification, tenue du 04 au 06 septembre 2018, à Conakry. Une rencontre interinstitutionnelle qui a regroupé des services de Police, Douane, Santé et de la Migration.

Ces trois (03) jours ont permis à la cinquantaine de participants, de faire un aperçu général sur le projet, et à chacun de comprendre son rôle dans une crise biologique et bioterrorisme.

Les 10 activités, prévues par le projet pour deux (02) ans, consisteront à préparer les agents à mieux répondre aux risques biologiques, qu’ils soient d’origine naturelle, accidentelle, criminelle, et des préventions de bio-terroriste.

Selon le directeur central de la Police judiciaire, Abdoul Malick Koné, «c’est une dynamique de prévention en amont. Il ne faudrait pas seulement une politique active, mais une politique proactive».

Pour le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile (SPC), Alpha Ibrahima Keira, «ce projet Rhino vient à point nommé, parce qu’il cadre parfaitement  avec les orientations stratégiques du gouvernement après Ebola, et concorde avec la vision du chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, qui veut que le peuple de Guinée soit sécurisée et vive en bonne santé».

Une sensibilisation sera entamée auprès de tous les services concernés, pour la mise en œuvre de ce projet Rhino en République de Guinée, a-t-on informé.

Dans la même catégorie