MAP SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside à Casablanca la cérémonie du 30ème anniversaire de l’Association Al-Ihssane GNA Former President Kufuor receives award for agricultural successes GNA President Akufo-Addo commissions first indigenous gas for Karpowership GNA NPP Women’s Wing expresses gratitude to President GNA COPCEF launched to provide access to quality tertiary education APS SOCIÉTÉ NATIONALE, MOYENS TECHNIQUES ET FINANCIERS : LES DÉPUTÉS PORTENT LE COMBAT DE L’APS APS LES DÉPUTÉS RAPPELLENT LA NÉCESSITÉ D’UN STATUT POUR LES ARTISTES APS COMMERCIALISATION DE L’ARACHIDE : MOUSSA BALDÉ EN APPELLE AU PATRIOTISME ÉCONOMIQUE AGP Sports-Football : Le Président Dénis Sassou-Nguesso reçu en grande pompe par le Real à Bernabeu AGP Conakry-Gouvernance locale : Un site web pour la mairie de Kaloum

Sécurité : La Guinée renforce ses capacités contre le bioterrorisme


  13 Septembre      25        Society (11256),

   

Conakry, 13 sept (AGP)- Frappée par Ebola de 2014 à 2016, la République de Guinée renforce les capacités des agents de Santé et de Sécurité afin de répondre désormais à la crise épidémiologique et au bioterrorisme, rapporte l’AGP.

Le pays vient de bénéficier d’un projet appelé RHINO, qui va s’étendre sur une période de deux (02) ans, avec à la clé dix (10) activités entièrement financées par le Département d’Etat américain, a-t-on indiqué.

«Ce n’est pas une formation, plutôt une réunion de planification pour faire comprendre à chaque service son rôle et ses responsabilités dans une crise biologique. Elle consiste donc à préparer les agents, à mieux répondre aux risques biologiques de toutes natures», a expliqué Mme Fanny Ewann, formatrice de Rhino.

La première activité du projet Rhino du Département d’Etat américain en Guinée a été cette réunion de planification, tenue du 04 au 06 septembre 2018, à Conakry. Une rencontre interinstitutionnelle qui a regroupé des services de Police, Douane, Santé et de la Migration.

Ces trois (03) jours ont permis à la cinquantaine de participants, de faire un aperçu général sur le projet, et à chacun de comprendre son rôle dans une crise biologique et bioterrorisme.

Les 10 activités, prévues par le projet pour deux (02) ans, consisteront à préparer les agents à mieux répondre aux risques biologiques, qu’ils soient d’origine naturelle, accidentelle, criminelle, et des préventions de bio-terroriste.

Selon le directeur central de la Police judiciaire, Abdoul Malick Koné, «c’est une dynamique de prévention en amont. Il ne faudrait pas seulement une politique active, mais une politique proactive».

Pour le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile (SPC), Alpha Ibrahima Keira, «ce projet Rhino vient à point nommé, parce qu’il cadre parfaitement  avec les orientations stratégiques du gouvernement après Ebola, et concorde avec la vision du chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, qui veut que le peuple de Guinée soit sécurisée et vive en bonne santé».

Une sensibilisation sera entamée auprès de tous les services concernés, pour la mise en œuvre de ce projet Rhino en République de Guinée, a-t-on informé.

Dans la même catégorie