AIP Un comité de veille et de suivi de la cohésion sociale installé à Ouangolodougou AIP Les parents d’élèves de Daloa exhortés à s’engager contre les congés anticipés AIP Festibo 8: Adama Adepoju et Rita Légré animent la nuit du conte à Bouna AIP Remise des clés de deux blocs sanitaires réhabilités au lycée jeunes filles de Bingerville AIP Elèves et patrons des écoles privées de Daloa sensibilisés à l’adoption de l’assurance responsabilité civile scolaire AIP Noël 2020 : 250 enfants reçoivent des cadeaux du club « Les Leo » à Daloa AIP La Côte d’Ivoire réitère sa disponibilité pour la mise en œuvre effective de la ZLECAF AIP Le RHDP d’Attécoubé Rive droite remercie ses militants pour la victoire du Président Ouattara AIP Fin de formation pour 75 mécaniciens automobiles du CFP de Bondoukou AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique « Point de la situation de la COVID-19 au 5/12/2020 »

Afrique du Sud: Pas de suppression massive d’emplois dans le secteur public (Ramaphosa)


  18 Septembre      5        Job (216),

   

Johannesburg, 18/09/2018 (MAP)- Le gouvernement sud-africain ne compte pas procéder à des suppressions massives d’emplois dans le secteur public pour faire face à la grave crise économique et financière qui affecte le pays, a indiqué le président sud-africain Cyril Ramaphosa.
«Aucune opération de suppression massive d’emplois dans le secteur public n’est prévue par le gouvernement», a dit Ramaphosa qui s’exprimait devant le congrès de la centrale syndicale du COSATU, la plus puissante de ce pays d’Afrique australe.
L’économie sud-africaine est entrée en récession technique suite à un recul de 0,7 pc du produit intérieur brut (PIB) au deuxième trimestre de l’année en cours, alors que les prévisions tablaient sur une croissance de 0,6 pc. Cette performance négative fait suite à une contraction de 2,6 pc au trimestre précédent.
Cette récession indique un ralentissement prolongé de l’activité économique dans ce pays désigné parmi les plus industrialisés du continent africain.
Ce ralentissement intervient dans un contexte politique, économique et social tendu, marqué par une aggravation des déficits sociaux qui plombent ce pays, avec notamment un chômage touchant près de 30 pc de la population active.
Les médias locaux avaient rapporté que le gouvernement Ramaphosa entend procéder à une vaste opération de suppression d’emplois dans le secteur public dans le cadre de mesures d’austérité.
«Le ralentissement économique et l’affaiblissement des revenus ne doivent pas être réglés d’une manière qui risque de mettre en danger l’avenir des travailleurs du secteur public», a dit Ramaphosa devant les congressistes du COSATU, la centrale syndicale qui a joué un rôle centrale pour le maintien du Congrès National Africain (ANC) au pouvoir depuis la fin de l’apartheid en 1994.
AO

Dans la même catégorie