Les travaux de réhabilitation du trésor public de M’Bahiakro arrêtés AIP La MATCA fête ses 30 ans en novembre à Abidjan AIP Des journalistes ivoiriens en Chine pour des formations et des voyages culturels GNA Roads Minister inaugurates Community Three Junction Road GNA NGO focused on empowering women through agriculture GNA Akwantufo Club aids Ekumfi Narkwa Polyclinic AGP Ligue Africaine des champions : Horoya- JS Kabylie d’Algérie ce samedi AGP Kérouané-Faits divers : Une femme meurt foudroyée ! AGP Coyah-Société : La confection de briques artisanales comme moyen de subsistance AGP Kankan : Formation des acteurs sur l’élaboration d’un plan annuel d’investissement

Le corridor-ouest au centre de la 3ème édition Expo-béton de Kinshasa


  18 Septembre      5        Businesses (178), Economy (5777),

   

Kinshasa, 18 Septembre 2018(ACP) – Le président du comité organisateur  de la troisième édition d’Expo-béton, Jean Bamanisa Saidi, a placé le corridor Ouest au centre des assises de cette année, à l’ouverture mardi à Kinshasa de cette édition, sous le thème : le corridor-Ouest de la RDC, projet à développer et opportunité d’affaires.
Selon Bamanisa, ce corridor qui va de Kinshasa-Banana- embouchure du fleuve Congo, dans la province du  Kongo central, est un véritable travail de titan axé  sur une approche de développement le long des axes mobilisés et devenue une référence internationale.
Le président du comité organisateur a indiqué que les questions qui seront développées sont des responsabilités des Etats, car le corridor-ouest peut devenir une structure multilatérale entre la RDC, l’Angola et le Congo Brazza, qui ont chacun d’eux une politique national le long des axes de transport routier, maritime et fluvial.
Il a relevé qu’en ce qui concerne l’Angola, les axes visés sont Luanda- Lufu-Wanyoki pour l’Angola, Pointe noire Brazzaville pour le Congo Brazzaville, Banana-Maluku-Kinshasa pour la République démocratique du Congo avec ses conjoints naturels le fleuve Congo, faisant savoir
que l’ambition consiste à provoquer la rencontre des décideurs du gouvernement qui va permettre de recevoir les « désidérata » des entrepreneurs opérant dans cette zone, et de celles désireuses d’investir en échange formel.
Pour rappel, la 1ère édition a porté sur la politique de l’habitat, le plan d’aménagement des industries de construction des infrastructures. Des analyses et recommandations avaient été émises à l’intension des secteurs public et privé. La 2ème édition a, quant à elle, mis l’accent sur la planification des aménagements des zones industrielles et résidentielles, les défis, les enjeux  et perspectives ainsi que leur normalisation.
Lancement du concours des étudiants à la 3ème édition expobéton
Par ailleurs, le ministre du Développement rural,  Justin Bitakwira a lancé un  concours à l’intention des étudiants des universités et instituts supérieurs et techniques, dans l’apprentissage professionnel et efficient pour la maitrise des outils professionnels auxquels ils feront face à la fin de leur formation, avec comme thème : « construction et aménagement des zones économiques ».
Le concours, a-t-il dit, est une nécessité d’innovation auprès des étudiants des universités et instituts techniques, dans le domaine de l’architecture, des bâtiments et des travaux publics, de l’urbanisme ainsi que de l’aménagement du territoire.
Le ministre Bitakwira a invité les participants à faire preuve d’assiduité aux différents examens qui leur seront présentés  car les lauréats seront récompensés.
L’état des lieux des voies de communications
Pour sa part, le vice Premier ministre, ministre des  Transports et voies de communications, José Makila  Sumanda, a pour sa part, fait l’état des lieux des voies  de communications  de la RDC,  construites dans le but  de faciliter l’évacuation des produits agricoles vers les centres de consommation. Ces voies de communications, a-t-il dit,  comprennent le mode  de transport   appelé  système   multimodale. Celui-ci  prend en compte  les  routes,  les rails, les ports maritimes et fluviaux et  les aéroports. Elles offrent, a-t-il ajouté, des opportunités  d’affaires et de  création   d’emplois qui appellent   la création d’une structure devant s’occuper  de sa gestion dénommée : l’Autorité du Corridor Ouest.
Il a indiqué que le système de transport en RDC est caractérisé  par le multimodale des voies de communications routier, maritime, fluvial, aérienne, ferroviaire et lacustre ; lesquelles ont été conçues dans l’optique de faciliter  l’évacuation des matières de première nécessité pour l’économie du pays.
le vice premier ministre, ministre des  transports et voies de communications, José Makila  Sumanda a également mis  un accent sur les grands travaux qui  sont  lancés et sont en cours d’exécution dans  des différents  secteurs de transports, aussi bien à Kinshasa qu’en provinces,  notamment des travaux de réhabilitation du chemin de fer dans le Nord-Katanga, la réhabilitation de plusieurs segments de la ligne ferroviaire Kinshasa-Matadi et la signature du protocole d’accord pour la construction du  port en eaux profondes de Banana.
ACP/ Kakese

Dans la même catégorie