INFORPRESS Santo Antão: Startup weekend superou as expectativas da organização INFORPRESS Santo Antão: Projecto de recuperação e valorização do café pode ser retomado para alívio dos produtores INFORPRESS Moradores de Santana satisfeitos com a inauguração da sua primeira placa desportiva INFORPRESS Pragas: Gafanhotos invadem casas de pessoas e campo de cultivo em Milho Branco MAP La Conférence de la CEDEAO décide de contribuer financièrement aux efforts communautaires de lutte contre le terrorisme INFORPRESS Ilha do Sal: Depois de duas noites de espectáculo musical cai o pano sobre o Festival Internacional de Santa Maria AIP Côte d’Ivoire/Un bâtiment de trois classes pour le groupe scolaire Krindjabo 1 et 3 AIP La Côte d’Ivoire réaffirme sa détermination à poursuivre ses efforts de préservation de la couche d’ozone AIP Côte d’Ivoire/ Football : Piment rouge FC s’adjuge le trophée Marcel Amon Tanoh à Adaou Inforpress São Nicolau: Trabalhadores da fábrica Sucla realizam torneio beneficente para angariar material escolar para alunos do EBI

2eme édition de la journée du comité des assureurs du Togo : Les acteurs réfléchissent sur l’évolution du secteur


  24 Septembre      0        Businesses (178), Economy (5777),

   

Lomé, le 24 sept. (ATOP) – Une causerie débat sur le thème « Obstacles à l’évolution de l’assurance sur le marché togolais : quelle stratégie pour y remédier », a marqué le samedi 22 septembre à Lomé, la célébration de la deuxième édition de la journée du Comité des assureurs du Togo (CAT).
A l’actif du CAT, cette journée se veut un cadre d’échange et de réflexion pour la promotion de l’esprit d’équipe et de solidarité entre les acteurs du marché d’assurance au Togo.
L’objectif est également de créer, d’entretenir, de consolider et de renforcer la cohésion sociale au sein de la corporation en vue de contribuer à l’amélioration des prestations et l’image du secteur de l’assurance pour mettre davantage en confiance les assurés et assurables. Il s’est agi aussi au cours de ces assises, de permettre aux assureurs d’avoir une meilleure connaissance du marché et de ses règles, de promouvoir la camaraderie et la solidarité entre les eux et de donner une bonne visibilité du CAT en tant que regroupement de compagnies et de personnes.
A l’occasion, le chef département production à SUNU Assurances Charles Akue et l’ancienne directrice générale de GTA C2A, Mme Bamazi N’na Béatrice, formateurs ont entretenu les participants sur le thème de la journée. Selon eux, le manque d’adaptation des produits à la population, le déficit de communication, le non-respect des obligations des assurances, la situation socio-économique et politique du pays entrainant parfois la fermeture de certaines sociétés, le faible revenu des populations et le nombre important de personnes en charge constituent entre autres, les obstacles à l’évolution du secteur.
Pour remédier à cette situation, ils préconisent entre autres, l’amélioration du service après-vente et de la communication, la définition claire d’une approche de l’autorité, l’innovation adaptable aux réalités des populations, la maitrise des contours du métier d’assurance et la capacité des acteurs à bien expliquer aux clients les produits mis à leur disposition.
Le président du Comité des assureurs du Togo, Claude Daté Gbikpi a fait savoir que le chiffre d’affaires des compagnies opérant en Incendie, accidents, risques, divers, transports (IARDT) ou compagnies non vie en 2017 est de 34.000.000.000 FCFA contre 29.700.000.000 en 2016 soit une progression de 15%. Il a souligné que les compagnies vie ont atteint durant la même période un chiffre de 24.000.000.000 FCFA contre 22.500.000.000 soit un taux de 6%.
M. Gbikpi a félicité tous les acteurs pour leur contribution à cette croissance malgré les multiples obstacles à l’évolution du secteur et a précisé par ailleurs que 27.000.000.000 FCFA de sinistre ont été payés au cours de la même année. « On peut considérer cette journée comme un grand livre ouvert, où chacun puise matière à réflexion, découvre de nouveaux horizons puis y écrit quelques mots, une page, un chapitre. C’est aussi l’un des moyens de nous affirmer et rappeler une fois encore à nos assurés et assurables, le rôle important qui est le nôtre à leur côté », a fait observer M. GBIKPI à ses collègues et collaborateurs. ATOP/DHK/BA

Dans la même catégorie