MAP Les résultats consolidés au 31 décembre 2019 du Groupe Maroc Telecom en dix points-clés AIP Léopoldine Coffie lance une opération de recensement des nouveaux majeurs à Gonaté INFORPRESS Maio: Câmara Municipal inaugura praça na localidade de Cascabulho INFORPRESS Fogo: Agentes da brigada de investigação criminal de Sotavento capacitados numa acção de formação de cinco dias LINA NPP Gives Thumbs Up To Sen. Johnson As Candidate In Bomi – VP Taylor MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) AIP Le capitaine Hobi Aké Adou officiellement investi 32ème chef du village de Grand Alépé APS VERS L’OUVERTURE DE BUREAUX D’ACCUEIL ET D’ORIENTATION DANS TOUTES LES RÉGIONS APS DAKAR VEUT ATTIRER DES INVESTISSEMENTS AMÉRICAINS PAR LA DÉLOCALISATION APS ’’MÉMORIAL DE GORÉE’’ : ABDOU LATIF COULIBALY ÉVOQUE UNE ’’RESSEMBLANCE CONFONDANTE’’ AVEC LA ’’TOUR DES ARABES’’

Kénitra: Des cadres locaux africains s’informent sur les moyens de mobiliser les financements internationaux nécessaires aux projets de développement


  8 Octobre      4        Human Development (142), Photos (3246), Society (12940),

   

Kénitra, 08/10/2018 (MAP) – L’Association internationale des régions francophones (AIRF) organise, du 8 au 12 octobre à Kénitra, un atelier sur les moyens de mobiliser plus efficacement les financements internationaux nécessaires aux projets de développement, au profit des cadres de collectivités territoriales et communautés régionales francophones membres, situées en Afrique.

Organisé sous le thème « Cycle du projet et financements internationaux », en partenariat avec la région de Rabat-Salé-Kénitra, cet atelier constitue la première étape du dispositif opérationnel « Service d’appui-conseil » que l’AIRF a mis en place afin de répondre aux besoins exprimés par ses membres, pour capter efficacement les fonds internationaux nécessaires à leurs projets de développement.

« Cette formation porte essentiellement sur le financement de projets de développement, d’autant plus que plusieurs instances financières internationales peuvent apporter une importante aide financière », pourvu que les cadres et les élus sachent bien élaborer les dossiers de projets, a indiqué le vice-président de la région de Rabat-Salé-Kenitra et secrétaire général de l’AIRF, Abdelkebir Berkia.

Dans une déclaration à la MAP, lundi à l’occasion de l’ouverture de cet atelier, il a noté que l’objectif de cet atelier est, justement, de former ces cadres par des experts de haut niveau, afin de les initier aux outils méthodologiques permettant de concevoir un projet de développement pouvant être financé par des bailleurs de fonds.

Cet atelier est l’occasion de favoriser le réseautage et le partage d’expériences, de savoir-faire et des bonnes pratiques entre les différentes régions, aux niveaux économique, politique, financier et environnemental, en vue de développer de nouveaux projets porteurs de croissance, a-t-il affirmé.

De son côté, la directrice de l’AIRF, Christine Tavano a relevé que cette formation permettra de former les cadres et les élus des régions, pour pouvoir accéder aux financements internationaux, afin de donner corps aux projets programmés pour le bien-être de la population.

Elle a expliqué que le programme d’appui de l’association se décline en quatre étapes complémentaires, la première concerne les outils méthodologiques permettant de concevoir un projet de développement susceptible d’être financé par des bailleurs de fonds, la deuxième concerne le montage des projets, la troisième concerne une analyse conseil et une aide au montage du projet et la dernière étape est une formation en gestion de projets, dont l’objectif est d’apprendre aux participants la gestion financière et contractuelle d’un contrat de subvention, financé par des bailleurs de fonds internationaux.

Vingt chefs de projets issus des collectivités francophones, membres de l’ARIF suivent cet atelier: l’Union des Communes du Zu au Bénin, les Régions Hauts-Bassins et Centre-Ouest du Burkina Faso, les régions de Drâa-Tafilalet, Fès-Meknès, Marrakech-Safi, l’Oriental, Rabat-Salé-Kénitra, Souss-Massa et Tanger-Tétouan-Al Hoceïma du Maroc et Birkilane, l’Association des départements du Sénégal et Pikine du Sénégal.

Créée en 2002, l’AIRF a pour but d’établir entre les collectivités territoires et communautés régionales francophones des coopérations et des échanges d’informations et d’expériences touchant à leurs domaines d’activité. Elle rassemble aujourd’hui plus de 200 régions dans 28 pays de la Francophonie.

Dans la même catégorie