NAN NNPC boss justifies amendment of Deep Offshore Act NAN Fertility decline imperative for achieving demographic dividend – Don NAN Army, ISS partner on Lake Chad, Sahel region security challenges NAN AU Boundaries: Germany to spend 18m euros to enhance peace, security NAN World Toilet Day: Minister urges governments to provide eco-friendly sanitary facilities NAN Insurgency: NAF to receive 18-aircrafts to boost air asset -Air Chief APS LES DÉPUTÉS ADOPTENT LE PROJET DE LOI PORTANT REPORT DES ÉLECTIONS LOCALES APS LES DÉPUTÉS ADOPTENT LE PROJET DE LOI PORTANT REPORT DES ÉLECTIONS LOCALES APS THIÈS : LE PRIX DU PAIN MAINTENU, CELUI DE LA FARINE MAJORÉ DE 200 FRANCS APS THIÈS : LE PRIX DU PAIN MAINTENU, CELUI DE LA FARINE MAJORÉ DE 200 FRANCS

Début des négociations entre le gouvernement et le syndicat


  18 Octobre      7        Job (139),

   

Bangui, 17 oct. (ACAP)-Le Premier Ministre Simplice Mathieu Sarandji a ouvert mercredi 17 octobre à Bangui, la session de négociation entre le gouvernement et le syndicat sur certains points notamment les revendications inhérentes aux conditions de travail et de vie des travailleurs.

Le Premier Ministre Simplice Mathieu Sarandji a expliqué que ces négociations offriront donc l’occasion de réfléchir sur des solutions justes et acceptables pour toutes les parties prenantes.

Il a souligné que ces négociations permettront également de prévenir et de résoudre les problématiques sociales majeures afin de promouvoir la bonne gouvernance et le renforcement de la notion de la démocratie participative.
..
Il a fait savoir que cette session de négociation doit être menée dans le Cadre Permanent de Concertation et de négociation où tous les dossiers doivent être traités dans l’intérêt général de la nation.

« Je ne doute pas un seul instant de l’extrême importance de ces points de revendications aussi bien pour l’expression de la liberté syndicale que pour l’amélioration du bien-être de nos populations en général et celui des travailleurs de Centrafrique en particulier », a indiqué le chef du gouvernement.

Il a exhorté les représentants des Centrales Syndicales de ne pas perdre de vue la situation particulièrement difficile de l’économie de la République Centrafricaine mise à rude épreuve par des multitudes crises socio politiques.

Il a réitéré la volonté soutenue du gouvernement sous l’impulsion du Président de la République à œuvrer pour le renforcement de la culture de dialogue social et celle de la négociation collective tant qu’au niveau sectoriel que national.

Le Premier ministre a émis le vœu que les négociations se déroulent dans un esprit constructif, de compromis et de consensus.

Dans la même catégorie