AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Elections 2020: Une campagne de sensibilisation pour l’enrôlement de la jeunesse féminine RHDP du V Baoulé lancée à Bouaké AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le maire de Jacqueville mise sur la sensibilisation pour épargner sa population de la Covid 19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ – Covid-19 : Le ministre de la santé annonce une dotation en bavettes pour les fonctionnaires AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Covid-19 : Le président du Sénat encourage la recherche scientifique pour prévenir d’autres crises sanitaires AGP Guinée-Culture : Obsèques de l’artiste Mory Kanté mardi à Conakry. AGP Mamou-Société : Des citoyens à l’épreuve de la pénurie de viande. AGP Boké/Fête de Ramadan ; Surcharge de passagers sur les Moto taxis. AGP Mamou-COVID-19: Le port obligatoire de masques s’abandonne progressivement AGP Kindia/COVID-19 : le coordinateur régional du FNDC testé positif AGP Guinée-Covid-19 : 99 nouveaux cas positifs pour un total de 3.275 cas de coronavirus

Burkina: Le ministre Alkassoum Maïga veut faire de la recherche scientifique, le moteur du développement


  22 Octobre      7        Human Development (142), Science (126), Society (16454),

   

Ouagadougou, 20 oct. 2018 (AIB) – Le ministre en charge  de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Alkassoum Maiga, s’est engagé  samedi, lors de  la 12e édition du forum national de la recherche scientifique et des innovations technologiques(FRSIT), à faire de la recherche scientifique, le moteur du développement au Burkina Faso.

Selon le ministre Alkassoum Maiga, le Burkina Faso doit accroitre sa capacité d’utilisation de nouvelles technologies  afin d’améliorer son niveau de développement.

M. Maïga s’exprimait samedi à Ouagadougou à l’ouverture des activités de la 12e  édition du FRSIT.

«J’ai pris l’engagement de faire de la recherche scientifique et de l’innovation le moteur du développement économique et technologique de notre pays», a- t-il  affirmé.

Pour lui, la recherche scientifique et l’innovation sont des leviers majeurs pour relever les défis du présent et anticiper ceux de demain pour permettre au Burkina Faso de développer une compétitivité nécessaire à son équilibre économique et social.

Durant cinq jours (du 20 au 25 octobre) des communications porteront sur le thème : «création et renforcement de la compétitivité des entreprises pour un développement durable: rôles de la formation, de la recherche scientifique et de l’innovation», à travers des  séances plénières, des  panels et des tables rondes.

De l’avis du ministre Alkassoum Maiga, les orientations du Burkina Faso en matière de la recherche, d’innovation et de création d’entreprise visent la construction d’une véritable communauté scientifique à l’échelle du pays, à l’échange des connaissances et aux transferts des technologies.

Cette 12e édition de la biennale de la recherche scientifique a  été une occasion pour le ministre d’inviter les partenaires tels que les entrepreneurs et les institutions à financer la recherche au Burkina.

vc-da/no/ak

Dans la même catégorie