GNA Trump hosts Turkish leader Erdogan at White House for bilateral talks GNA Australia fires: Firefighting chopper crashes during water-drop mission AGP Gabon : 30 agents de l’ANPI et des administrations partenaires en formation à Libreville AGP Francis Nkéa Ndzigue représente le Gabon à la 3ème édition du Forum international francophone de l’évaluation AGP Francis Nkéa Ndzigue représente le Gabon à la 3ème édition du Forum international francophone de l’évaluation ACP Le Président Félix Tshisekedi appelle à une coalition mondiale des forces pour lutter contre le terrorisme ANGOP UNITA denounces sabotage against president initiatives ACP Le ministre de l’Agriculture pour une coordination efficiente des projets agricoles par les bailleurs du secteur agricole ACP 15 millions d’euros de la France pour accompagner la gratuité de l’enseignement en RDC AGP Guinée/Santé : Vers une campagne de vaccination contre la rougeole (ANSS)

Burkina: Le ministre Alkassoum Maïga veut faire de la recherche scientifique, le moteur du développement


  22 Octobre      7        Human Development (120), Science (126), Society (10707),

   

Ouagadougou, 20 oct. 2018 (AIB) – Le ministre en charge  de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Alkassoum Maiga, s’est engagé  samedi, lors de  la 12e édition du forum national de la recherche scientifique et des innovations technologiques(FRSIT), à faire de la recherche scientifique, le moteur du développement au Burkina Faso.

Selon le ministre Alkassoum Maiga, le Burkina Faso doit accroitre sa capacité d’utilisation de nouvelles technologies  afin d’améliorer son niveau de développement.

M. Maïga s’exprimait samedi à Ouagadougou à l’ouverture des activités de la 12e  édition du FRSIT.

«J’ai pris l’engagement de faire de la recherche scientifique et de l’innovation le moteur du développement économique et technologique de notre pays», a- t-il  affirmé.

Pour lui, la recherche scientifique et l’innovation sont des leviers majeurs pour relever les défis du présent et anticiper ceux de demain pour permettre au Burkina Faso de développer une compétitivité nécessaire à son équilibre économique et social.

Durant cinq jours (du 20 au 25 octobre) des communications porteront sur le thème : «création et renforcement de la compétitivité des entreprises pour un développement durable: rôles de la formation, de la recherche scientifique et de l’innovation», à travers des  séances plénières, des  panels et des tables rondes.

De l’avis du ministre Alkassoum Maiga, les orientations du Burkina Faso en matière de la recherche, d’innovation et de création d’entreprise visent la construction d’une véritable communauté scientifique à l’échelle du pays, à l’échange des connaissances et aux transferts des technologies.

Cette 12e édition de la biennale de la recherche scientifique a  été une occasion pour le ministre d’inviter les partenaires tels que les entrepreneurs et les institutions à financer la recherche au Burkina.

vc-da/no/ak

Dans la même catégorie