AIP Covid-19: les Coges du Bounkani invités à offrir des kits de protection dans les écoles AIP Covid-19 : le préfet de Dabakala appelle à redoubler de vigilance AIP COVID-19 : Une ONG offre des vivres et non-vivres à des personnes vulnérables à Sandégué AIP Le RHDP mobilise ses électeurs pour leur inscription sur le fichier électoral AIP Le 9e centre de dépistage contre la Covid-19 inauguré à Attécoubé AIP Les chrétiens invités à suivre les conseils de leurs guides religieux pour éviter d’être emportés par tout vent de doctrine APS COVID-19 : DÉBUT, À THIÈS, DU CONFINEMENT À DOMICILE DES CAS CONTACTS APS KOLDA : UNE REPRISE DANS LE ‘’STRICT RESPECT’’ DES MESURES SANITAIRES APS LA TURQUIE ENVISAGE AVEC ESPOIR SON PARTENARIAT AVEC LES PAYS AFRICAINS (MINISTRE) AIP La police nationale interpelle les tenanciers et clients de bars et boîtes de nuit « véreux »

Construction d’une jetée pétrolière à Kisumu: Les principaux responsables de la Kenya Pipeline Company devant la Direction des enquêtes pénales pour détournements de fonds


  22 Octobre      5        Economy (7596), Society (16454),

   

Rabat, 22/10/2018 (MAP)- Les principaux responsables de la Kenya Pipeline Company (KPC), dont des directeurs et des membres du Conseil d’Administration, ont été entendus ce un week-end par la Direction des enquêtes pénales (DCI) au sujet d’éventuels détournements de fonds lors de la construction d’une jetée pétrolière à Kisumu, troisième plus grande ville du Kenya après Nairobi et Mombasa, rapporte lundi « Daily Nation », journal à grand tirage.

La DCI devra faire la lumière sur des fonds investis dans cette installation pétrolière qui reste pour l’instant inutilisée et qui a coûté 1,9 milliard de shillings aux contribuables.

Selon le journal, citant des sources policières, les responsables de la Kenya Pipeline Company devront avancer des explication sur les fonds « exorbitants » investis pour la réalisation de cette jetée pétrolière qui aurait coûté, selon la DCI, plus de deux fois son prix, soit 900 millions de shillings.

Les « travaux généraux » auraient englouti, à eux seuls, plus de 381 millions shillings, alors que la route et le pont d’accès menant à l’installation auraient coûté 342 millions de shillings, selon les factures établies par le contractant.

La DCI devra, par ailleurs, examiner plusieurs documents sur l’étude de faisabilité de la jetée pétrolière, dont la construction a été lancée par le président Uhuru Kenyatta en juillet dernier, deux mois après l’attribution du contrat à Southern Engineering Company.

Dans la même catégorie