ANGOP L’Angola perd encore une fois au tournoi qualificatif pour la CAN2021 ANGOP L’Angolaise Josefa Sacko distinguée en Belgique APS ALIOU CISSÉ SALUE ‘’L’AGRESSIVITÉ ET L’ENGAGEMENT’’ DES LIONS APS ALIOU CISSÉ SALUE ‘’L’AGRESSIVITÉ ET L’ENGAGEMENT’’ DES LIONS APS RIGOBERT SONG N’Y ARRIVE TOUJOURS PAS APS RIGOBERT SONG N’Y ARRIVE TOUJOURS PAS ANP Incarcération à Filingué du chef de file de l’opposition Hama amadou MAP Journée africaine de la statistique: les déplacements forcés en Afrique sous les projecteurs MAP Le Forum International de Dakar sur la Paix et la Sécurité, un rendez-vous incontournable des décideurs engagés en Afrique MAP Ghana : découverte d’un nouveau gisement de pétrole de 1,2 milliard de barils

Construction d’une jetée pétrolière à Kisumu: Les principaux responsables de la Kenya Pipeline Company devant la Direction des enquêtes pénales pour détournements de fonds


  22 Octobre      5        Economy (5562), Society (10707),

   

Rabat, 22/10/2018 (MAP)- Les principaux responsables de la Kenya Pipeline Company (KPC), dont des directeurs et des membres du Conseil d’Administration, ont été entendus ce un week-end par la Direction des enquêtes pénales (DCI) au sujet d’éventuels détournements de fonds lors de la construction d’une jetée pétrolière à Kisumu, troisième plus grande ville du Kenya après Nairobi et Mombasa, rapporte lundi « Daily Nation », journal à grand tirage.

La DCI devra faire la lumière sur des fonds investis dans cette installation pétrolière qui reste pour l’instant inutilisée et qui a coûté 1,9 milliard de shillings aux contribuables.

Selon le journal, citant des sources policières, les responsables de la Kenya Pipeline Company devront avancer des explication sur les fonds « exorbitants » investis pour la réalisation de cette jetée pétrolière qui aurait coûté, selon la DCI, plus de deux fois son prix, soit 900 millions de shillings.

Les « travaux généraux » auraient englouti, à eux seuls, plus de 381 millions shillings, alors que la route et le pont d’accès menant à l’installation auraient coûté 342 millions de shillings, selon les factures établies par le contractant.

La DCI devra, par ailleurs, examiner plusieurs documents sur l’étude de faisabilité de la jetée pétrolière, dont la construction a été lancée par le président Uhuru Kenyatta en juillet dernier, deux mois après l’attribution du contrat à Southern Engineering Company.

Dans la même catégorie