MAP SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside à Casablanca la cérémonie du 30ème anniversaire de l’Association Al-Ihssane GNA Former President Kufuor receives award for agricultural successes GNA President Akufo-Addo commissions first indigenous gas for Karpowership GNA NPP Women’s Wing expresses gratitude to President GNA COPCEF launched to provide access to quality tertiary education APS SOCIÉTÉ NATIONALE, MOYENS TECHNIQUES ET FINANCIERS : LES DÉPUTÉS PORTENT LE COMBAT DE L’APS APS LES DÉPUTÉS RAPPELLENT LA NÉCESSITÉ D’UN STATUT POUR LES ARTISTES APS COMMERCIALISATION DE L’ARACHIDE : MOUSSA BALDÉ EN APPELLE AU PATRIOTISME ÉCONOMIQUE AGP Sports-Football : Le Président Dénis Sassou-Nguesso reçu en grande pompe par le Real à Bernabeu AGP Conakry-Gouvernance locale : Un site web pour la mairie de Kaloum

Meilleure journaliste 2018 au Burkina: Fleur Birba lauréate en presse écrite et en ligne


  22 Octobre      16        Editor's choice (937), Media (768), Society (11256),

   

Ouagadougou, 21 oct. 2018 (AIB) – La journaliste Fleur Birba du quotidien public Sidwaya a remporté le prix de la meilleure journaliste, catégorie presse écrite et presse en ligne au Burkina Faso, décerné par le Centre national de presse Norbert Zongo (CNP/NZ), a-t-on appris dimanche, auprès de l’intéressée.

«C’est grâce à mon œuvre intitulée : +Déguerpis de Konkounfouanou : des réfugiés sans abris depuis deux ans+, publiée le 4 juillet 2017, que j’ai remporté le premier prix dans la catégorie presse écrite et en linge», a confirmé la lauréate, jointe au téléphone par l’AIB.

Fleur Birba précise également que le prix lui a valu la somme de 500 mille FCFA et un trophée.

Quant au prix de la meilleure journaliste 2018 (toutes catégories confondues), d’une valeur de 1 million 500 mille FCFA, il est revenu à Emeline Zougmoré de la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB-Radio), par ailleurs, lauréate dans la catégorie radiodiffusion.

La meilleure journaliste de l’année l’a été grâce à son œuvre intitulée «Le rapt des filles à l’Est du Burkina» qui a obtenu la plus forte note (15 sur 20). Emeline Zougmoré succède ainsi à Abibata Ouara, des Editions Sidwaya, grande lauréate de l’édition 2017.

Les prix ont été décernés samedi, dans la soirée, en marge de la Journée nationale de la liberté de presse, commémorée chaque 20 octobre au Burkina Faso.

Le prix de la meilleure journaliste a été initié par le Centre national de presse–Norbert Zongo (CNP-NZ). Il  vise à encourager la pratique du journalisme par les femmes.

Dans la même catégorie