ANG Direcção Geral da Cultura/Secretário de Estado diz que não foram despejados da antiga instalação sita no “Império” ATOP 33 ANS DE L’OOAS : LES GOUVERNEMENTS ENCOURAGES A POURSUIVRE LES INTERVENTIONS VISANT A ATTENUER L’IMPACT DU CORONAVIRUS SUR LES POPULATIONS VULNERABLES ATOP TRANSPORT/GOZEM : LE SERVICE DE RESERVATION DE TRICYCLES BAGAGES LANCE A LOME ATOP LE NOUVEAU PRESIDENT DE LA BIDC CHEZ LE PREMIER MINISTRE ATOP COVID-19/ENQUETE DE SUIVI TELEPHONIQUE A HAUTE FREQUENCE DES MENAGES AU TOGO: PLUS DE 90% DES ENQUETES APPLIQUENT LES MESURES BARRIERES ET LA RADIO RESTE LE PRINCIPAL CANAL D’INFORMATION SELON LE RAPPORT ANG Covid-19/ Directora da OMS não quer África no fim da fila para futura vacina ANG Ensino/Sindicatos dizem que os professores não voltarão as salas de aulas sem criação das condições indispensáveis ANG Covid-19/”Guiné-Bissau está a beira da rotura de stock de medicamentos”, diz secretário executivo da Associação de Proprietários de Farmácias ANG Covid-19/Governo permite reabertura ao público de igrejas, mesquitas e outros rituias tradicionais AGP Gabon/ Justice: Des peines maximales pour les trafiquants des produits forestiers

Côte d’Ivoire/ Le ministère renforce les capacités des fédérations sur l’économie du sport


  23 Octobre      2        Economy (8013), Sport (3478),

   

Abidjan, 23 oct (AIP)- Le ministère des Sports renforce les capacités d’une centaine de délégués issus des fédérations sportives à la faveur d’un atelier de haut niveau, de trois jours, à Abidjan, sur l’économie du sport plus précisément sur les systèmes d’informations financières et comptables.

Cette formation, qui s’inscrit dans la mise en œuvre de la nouvelle loi sur le sport de décembre 2014, notamment dans son aspect « Financement », sera dispensée aux participants par des experts comptables, a souligné le directeur de cabinet du ministre des Sports, François Alla Yao, ce mardi, à l’ouverture des travaux, dans la commune de Cocody.

Pour le représentant du ministre Paulin Danho, il s’agira pour les formateurs, à partir de leurs compétences et de leur vécu, d’échanger avec les acteurs du mouvement sportif, de tenir compte de leurs préoccupations pour bâtir ensemble des outils de références qui vont permettre de suivre l’utilisation des moyens que l’Etat mobilise en faveur des fédérations sportives.

Les dispositions de cette nouvelle loi prévoit l’intervention des commissaires aux comptes dans la gestion des finances des fédérations sportives sans être allées au-delà de ce qui devait être fait à savoir le référentiel comptable ou le dispositif d’accompagnement comptable prévu pour les fédérations, a précisé Désiré Konan, l’un des formateurs qui travaillent depuis six mois sur ce dossier.

D’où l’opportunité, pour lui, de cette rencontre qui vise à créer les conditions d’une bonne utilisation, d’une efficacité de la dépense publique dans le milieu sportif. Au cours des travaux qui prendront fin jeudi, les délégués des fédérations sportives seront donc instruits sur l’obligation de tenues comptables pour plus de visibilité et de transparence dans leur gestion à l’égard des bailleurs de fonds.

Le monde du sport, au plan national, est régi par une nouvelle loi en vue de sa professionnalisation. Les mécanismes de sa mise en œuvre effective se mettent progressivement en place. Dans cette perspective, le gouvernement a adopté, en conseil des ministres, un Plan national des sports (PNS), en juillet 2017.

(AIP)

fmo

Dans la même catégorie