GNA Ghanaians urged to venture into coconut production GNA Mpraeso MP donates books and pencils to pupils GNA Two schools in Kwahu West to get classroom blocks ANP Arrivée samedi à New York du Président de la République du Niger AIP Les infirmiers de Gagnoa offrent des consultations gratuites aux populations AIP L’hôpital Saint Jean Baptiste de Bôdô inaugure sa chapelle AIP Les motocyclistes de Niakara sensibilisés sur le port de casque AIP Les motocyclistes de Niakara sensibilisés sur le port de casque AIP L’hôpital Saint Jean Baptiste de Bôdô inaugure sa chapelle AIP Le ministre Sidi Touré conseille la propreté à Béoumi

Côte d’Ivoire: Le nouveau maire de Grand-Bassam invite son prédécesseur à l’union pour le développement de la ville


  24 Octobre      3        Sustainable Development (203),

   

Abidjan , 24 oct (AIP)- Le nouveau maire de Grand-Bassam, Jean Louis Moulot a invité, mardi, son prédécesseur Georges Philippe Ezaley et ses partisans au calme et à l’union pour le développement de la ville.

« J’invite le maire sortant et ses partisans au calme. Je l’invite à préserver ce que nous avons de commun, la ville de Grand-Bassam. Je l’invite à s’inscrire dans une démarche républicaine, à appeler ses partisans au calme et à faire que l’Abissa ne soit pas remise en cause », a-t-il lancé, lors d’une conférence de presse co-animée par le député de la circonscription, Coulibaly Sériba et deux conseillers municipaux, Assieoue Obuabeng et Marguerite Mounou.

Le nouveau maire Jean Louis Moulot a fait remarquer, au cours des échanges que le contentieux électoral se règle à la chambre administrative de la Cour suprême et non dans la rue. Sur l’audit effectué à la mairie de la ville, le 17 octobre, par la direction générale de la décentralisation, M. Moulot a nié tout lien avec cette démarche, précisant que cette structure fait son travail selon un planning établi d’avance.

Candidat malheureux pour le compte du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) aux municipales du 13 octobre, à Grand-Bassam, le maire sortant Georges Philippe Ezaley et des partisans continuent de manifester pour dénoncer un « hold up » électoral car soutenant mordicus que la liste PDCI a remporté le scrutin en se fondant les procès verbaux des bureaux de vote en leur possession.

Dans la même catégorie