MAP La BAD lance le projet « 50 millions de femmes africaines ont la parole » APS CEDEAO : POUR UNE APPROPRIATION DU DROIT COMMUNAUTAIRE À LA BASE APS MACKY SALL A REÇU LES RAPPORTS D’ACTIVITÉS 2017 ET 2018 DE L’OFNAC APS LA SONATEL RÉALISE UN CHIFFRE D’AFFAIRES DE PLUS DE 1000 MILLIARDS CFA EN 2019 AIP International/ SIA 2020 : ‘’Désormais, il faut compter avec le Conseil hévéa-palmier à huile’’ (DG) GNA Aduana Stars unveils Paa Kwesi Fabin as new coach GNA Black Bombers Captain sails through to Tokyo 2020 GNA 80 years of quality education: Aggrey Memorial AME Zion SHS story GNA Let’s continue pursuing justice for massacred Ghanaians GNA Vice President marks 28 February incident with veterans

Côte d’Ivoire: Le nouveau maire de Grand-Bassam invite son prédécesseur à l’union pour le développement de la ville


  24 Octobre      6        Sustainable Development (1908),

   

Abidjan , 24 oct (AIP)- Le nouveau maire de Grand-Bassam, Jean Louis Moulot a invité, mardi, son prédécesseur Georges Philippe Ezaley et ses partisans au calme et à l’union pour le développement de la ville.

« J’invite le maire sortant et ses partisans au calme. Je l’invite à préserver ce que nous avons de commun, la ville de Grand-Bassam. Je l’invite à s’inscrire dans une démarche républicaine, à appeler ses partisans au calme et à faire que l’Abissa ne soit pas remise en cause », a-t-il lancé, lors d’une conférence de presse co-animée par le député de la circonscription, Coulibaly Sériba et deux conseillers municipaux, Assieoue Obuabeng et Marguerite Mounou.

Le nouveau maire Jean Louis Moulot a fait remarquer, au cours des échanges que le contentieux électoral se règle à la chambre administrative de la Cour suprême et non dans la rue. Sur l’audit effectué à la mairie de la ville, le 17 octobre, par la direction générale de la décentralisation, M. Moulot a nié tout lien avec cette démarche, précisant que cette structure fait son travail selon un planning établi d’avance.

Candidat malheureux pour le compte du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) aux municipales du 13 octobre, à Grand-Bassam, le maire sortant Georges Philippe Ezaley et des partisans continuent de manifester pour dénoncer un « hold up » électoral car soutenant mordicus que la liste PDCI a remporté le scrutin en se fondant les procès verbaux des bureaux de vote en leur possession.

Dans la même catégorie