APS KAOLACK : DEUX JOURS DE CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LES POPULATIONS DE TOUBA NDORONG APS PLUS DE 200 MILLIONS CFA INVESTIS PAR LE 3FPT DANS LA RÉGION DE KAFFRINE EN 2018-2019 (RESPONSABLE) APS KAOLACK : LES MEILLEURS ÉLÈVES DU DÉPARTEMENT RÉCOMPENSÉS APS SAINT-LOUIS : UNE ASSOCIATION EN QUÊTE DE PARCELLES POUR UNE FERME-ÉCOLE MAP 39è Championnat arabe du golf : Le Maroc confirme sa suprématie APS DIABÈTE, HÉPATITE B, CHOLESTÉROL : SÉANCES GRATUITES DE DÉPISTAGE AU CICES, À PARTIR DE MARDI APS UNE THÈSE DE DOCTORAT SUR LES PROCÉDURES PÉNALES DÉROGATOIRES REÇOIT LA MENTION « TRÈS HONORABLE » APS L’UCAD SERA À 20.000 LITS D’ICI 2021 (DG COUD) GNA One Facility One Fire Extinguisher project kick starts at Achimota GNA Cyber fraudsters keep targeting banking sector – Mr Nkrumah

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)


  27 Octobre      7       

   

Rabat, 27/10/2018 (MAP) – Les élections présidentielles au Sénégal, la scène politique en Côte d’Ivoire et la mise en service d’un poste frontière entre le Ghana et le Togo sont les principaux sujets traités par la presse africaine parue samedi.

Au Sénégal, +Le Soleil+ écrit sous le titre « Avec une dizaine de candidats à l’élection présidentielle de 2019, la bataille de Thiès aura lieu », qu’en plus de faire face à une mouvance présidentielle avec son candidat Macky Sall, mobilisée après ses bonnes performances de la « cité du rail », lors des législatives, l’ancien premier ministre Idrissa Seck et candidat du parti Rewmi (opposition), aura devant lui près d’une dizaine de candidats originaires de Thiès, si ceux-ci franchissent la barrière du parrainage.

Une rude bataille s’annonce donc entre ces Thiéssois qui feront face à une mouvance présidentielle galvanisée par ses performances des dernières élections législatives à Thiès et ses nouvelles recrues, estime la publication, ajoutant qu’en dépit des assauts du pouvoir, l’ancien maire de Thiés (Idrissa Seck) est resté maître dans la région de Thiés lors des élections législatives passées.

Dans le même registre, +Enquête+ relève en affichant à sa Une « Présidentielle 2019, Touba au cœur des convoitises », que l’électorat mouride fait l’objet de toutes les convoitises de la part des politiciens de tous bords.

Ainsi, poursuit le journal, en cette veille de grand magal de Touba et d’élection présidentielle, tous les chemins semblent mener vers la ville de Touba, notant qu’opposition comme majorité se ruent vers la cité religieuse pour draguer son électorat très important.

En Côte d’Ivoire, +Soir Info+ s’intéresse aux développements de la scène politique ivoirienne, rapportant qu’au nombre de 15, les membres du bureau du groupe parlementaire PDCI sont en conclave à Yamoussoukro depuis jeudi dans le cadre des réflexions sur les grandes questions politiques de l’heure, après les élections régionales et municipales.

Le PDCI, ex-allié de la coalition présidentielle, doit rester debout pour proposer une nouvelle offre politique aux Ivoiriens afin de remettre le pays sur sa marche vers le progrès et le bonheur dans la réconciliation et la paix face aux tentatives de déstabilisations qu’il subit aujourd’hui, face aux menaces de tout genre dont sont l’objet ses élus et cadres, a dit le secrétaire exécutif du parti, Maurice Kacou Guikahué.

Sur un autre registre, +L’Inter+ indique qu’en marge du séminaire sur l’initiative la Ceinture et la Route auquel il participe au centre international de la finance de Bank of China à Beijing, le ministre ivoirien de l’Economie et des finances Koné Adama a eu une séance de travail avec Liu Jingzhen, vice-président exécutif de la banque.

Les deux parties ont réaffirmé les termes des accords de prêts signés le 31 août à Beijing et examiné les perspectives de leur coopération. A la requête de soutien financier aux nouveaux projets, Liu Jingzhen a dit la disponibilité de sa banque à examiner favorablement les dossiers y relatifs. Sur l’ouverture d’une succursale de sa banque en Côte d’Ivoire, le vice-président s’est engagé personnellement à en défendre l’idée le moment venu devant les instances compétentes de sa banque.

Au Ghana, +Daily Graphic+ rapporte que le poste juxtaposé de Noépé-Akanu au niveau de la frontière Ghana-Togo a été inauguré, vendredi par les présidents des deux pays, dans l’objectif de renforcer la circulation des personnes, des biens et des services.

Ce poste augmenterait également le commerce intrarégional, réduirait les coûts liés au commerce et à la logistique, améliorerait la sécurité transfrontalière et servirait à l’échange d’informations.

Abordant le même sujet, +Ghanaian Times+ s’intéresse aux propos du président ghanéen, Nana Akufo-Addo, qui a relevé qu’avec cet ouvrage nous sommes sur le point de résoudre un des problèmes les plus importants entre nos deux peuples, en termes notamment de facilitation des échanges, des biens, du commerce et des personnes.

Il a noté que le Ghana et le Togo devraient être conscients des défis qui pourraient survenir et être prêts à les relever, notamment le maintien de l’ordre public, le traitement des crimes transfrontaliers et la contrebande, précise la publication.

Dans la même catégorie