APS DEUX PIROGUES DE MIGRANTS CLANDESTINS INTERCEPTÉES CE VENDREDI, AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le CEECI et plusieurs organisations estudiantines rendent hommage à Alassane Ouattara à l’UAO de Bouaké AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Interruption de la fourniture d’eau à Soubré (Communiqué) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un affrontement entre deux groupes de jeunes évité de justesse à Bettié Bolama/Associação Pró-Bolama reclama para a ilha estatuto de município ANG Culinária /Quarenta e um efectivos das Forças Armadas recebem diplomas de mérito de fim de curso APS PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE : ME DJIBRIL WAR PARMI LES OBSERVATEURS DE L’UA (MÉDIA) APS OMVG, ’’UN BEL EXEMPLE DE COLLABORATION ET D’INTÉGRATION’’ (DIPLOMATE) AGP Gabon : Des patrons d’entreprises édifiés sur la transformation digitale AGP Gabon : L’AGASA en guerre contre une alimentation insalubre

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)


  27 Octobre      7       

   

Rabat, 27/10/2018 (MAP) – Les élections présidentielles au Sénégal, la scène politique en Côte d’Ivoire et la mise en service d’un poste frontière entre le Ghana et le Togo sont les principaux sujets traités par la presse africaine parue samedi.

Au Sénégal, +Le Soleil+ écrit sous le titre « Avec une dizaine de candidats à l’élection présidentielle de 2019, la bataille de Thiès aura lieu », qu’en plus de faire face à une mouvance présidentielle avec son candidat Macky Sall, mobilisée après ses bonnes performances de la « cité du rail », lors des législatives, l’ancien premier ministre Idrissa Seck et candidat du parti Rewmi (opposition), aura devant lui près d’une dizaine de candidats originaires de Thiès, si ceux-ci franchissent la barrière du parrainage.

Une rude bataille s’annonce donc entre ces Thiéssois qui feront face à une mouvance présidentielle galvanisée par ses performances des dernières élections législatives à Thiès et ses nouvelles recrues, estime la publication, ajoutant qu’en dépit des assauts du pouvoir, l’ancien maire de Thiés (Idrissa Seck) est resté maître dans la région de Thiés lors des élections législatives passées.

Dans le même registre, +Enquête+ relève en affichant à sa Une « Présidentielle 2019, Touba au cœur des convoitises », que l’électorat mouride fait l’objet de toutes les convoitises de la part des politiciens de tous bords.

Ainsi, poursuit le journal, en cette veille de grand magal de Touba et d’élection présidentielle, tous les chemins semblent mener vers la ville de Touba, notant qu’opposition comme majorité se ruent vers la cité religieuse pour draguer son électorat très important.

En Côte d’Ivoire, +Soir Info+ s’intéresse aux développements de la scène politique ivoirienne, rapportant qu’au nombre de 15, les membres du bureau du groupe parlementaire PDCI sont en conclave à Yamoussoukro depuis jeudi dans le cadre des réflexions sur les grandes questions politiques de l’heure, après les élections régionales et municipales.

Le PDCI, ex-allié de la coalition présidentielle, doit rester debout pour proposer une nouvelle offre politique aux Ivoiriens afin de remettre le pays sur sa marche vers le progrès et le bonheur dans la réconciliation et la paix face aux tentatives de déstabilisations qu’il subit aujourd’hui, face aux menaces de tout genre dont sont l’objet ses élus et cadres, a dit le secrétaire exécutif du parti, Maurice Kacou Guikahué.

Sur un autre registre, +L’Inter+ indique qu’en marge du séminaire sur l’initiative la Ceinture et la Route auquel il participe au centre international de la finance de Bank of China à Beijing, le ministre ivoirien de l’Economie et des finances Koné Adama a eu une séance de travail avec Liu Jingzhen, vice-président exécutif de la banque.

Les deux parties ont réaffirmé les termes des accords de prêts signés le 31 août à Beijing et examiné les perspectives de leur coopération. A la requête de soutien financier aux nouveaux projets, Liu Jingzhen a dit la disponibilité de sa banque à examiner favorablement les dossiers y relatifs. Sur l’ouverture d’une succursale de sa banque en Côte d’Ivoire, le vice-président s’est engagé personnellement à en défendre l’idée le moment venu devant les instances compétentes de sa banque.

Au Ghana, +Daily Graphic+ rapporte que le poste juxtaposé de Noépé-Akanu au niveau de la frontière Ghana-Togo a été inauguré, vendredi par les présidents des deux pays, dans l’objectif de renforcer la circulation des personnes, des biens et des services.

Ce poste augmenterait également le commerce intrarégional, réduirait les coûts liés au commerce et à la logistique, améliorerait la sécurité transfrontalière et servirait à l’échange d’informations.

Abordant le même sujet, +Ghanaian Times+ s’intéresse aux propos du président ghanéen, Nana Akufo-Addo, qui a relevé qu’avec cet ouvrage nous sommes sur le point de résoudre un des problèmes les plus importants entre nos deux peuples, en termes notamment de facilitation des échanges, des biens, du commerce et des personnes.

Il a noté que le Ghana et le Togo devraient être conscients des défis qui pourraient survenir et être prêts à les relever, notamment le maintien de l’ordre public, le traitement des crimes transfrontaliers et la contrebande, précise la publication.

Dans la même catégorie