ANP Les Ministres des Affaires Etrangères du G5 Sahel appellent à une opérationnalisation effective et rapide des 3000 militaires de l’UA ANP Le Ministre Kalla Ankourao rend un vibrant hommage aux pères fondateurs de l’organisation panafricaine ANP Le Ministre Kalla Ankourao rend un vibrant hommage aux pères fondateurs de l’organisation panafricaine ANP Les Ministres des Affaires Etrangères du G5 Sahel appellent à une opérationnalisation effective et rapide des 3000 militaires de l’UA INFORPRESS Covid-19/Praia: SNPCB faz balanço “positivo” de uma semana de desinfecção dos bairros INFORPRESS São Vicente: JPAI denuncia situação de mais de 30 estudantes em dificuldades e pede ao Governo que tome medidas Inforpress Lei que estabelece condições para aulas à distância na formação profissional deve sair em Julho – responsável ANGOP Covid-19: Angola com mais um caso positivo ANGOP Angola adopta Situação de Calamidade AIP Covid-19 : le ministre de la Santé rassure le monde éducatif et appelle à la reprise des cours

L’indice Ibrahim pointe le caractère préoccupant de l’environnement des entreprises


  30 Octobre      4        Businesses (191), Economy (7596),

   

Dakar, 30 oct (APS) – La détérioration de l’environnement des entreprises, enregistrée au cours de la dernière décennie sur le continent africain, constitue une grande préoccupation au regard de la croissance attendue de près de 30 % de la population en âge de travailler, souligne le dernier rapport de l’Indice Ibrahim de la gouvernance africaine (IIGA).

« La trajectoire de la performance continentale en matière d’environnement des entreprises est préoccupante. La détérioration de presque 5 points au cours de la décennie écoulée est alarmante, face à une croissance attendue sur le continent de près de 30, % de la population en âge de travailler (15-64 ans) au cours des dix prochaines années », relève l’étude dont l’APS a reçu une copie.

Selon le rapport, quelque 750 millions d’Africains vont venir grossir la liste des demandeurs d’emplois, dans un contexte où, sur dix ans, le progrès en matière de développement économique durable est quasiment nul.

L’indicateur +satisfaction publique+ en matière de création d’emplois a perdu 3, 1 points, et l’indicateur +Mesures en faveur de l’insertion socio-économique des jeunes+ en a perdu 2, 3, fait-on remarquer de même source.

+Stagnation et déclin, en matière d’éducation+

Dans le même temps, l’Indice Ibrahim de la gouvernance africaine, fait ressortir une autre préoccupation liée à l’évolution de la dimension éducation. « Si les progrès enregistrés en termes de développement humain constituent un des résultats les plus positifs de l’IIAG 2018, la stagnation déjà enregistrée l’an dernier en matière d’éducation s’est désormais transformée en déclin », estiment les auteurs de l’étude.

« Au cours de ces cinq dernières années, les scores en matière d’éducation se sont détériorés pour la moitié des pays du continent (27), ce qui signifie que pour plus de la moitié de la population africaine (52, 8 %), les résultats en matière d’éducation sont désormais en net recul », fait-on valoir.

Le ralentissement enregistré est tiré par la détérioration sur l’ensemble de la décennie des indicateurs mesurant l’harmonisation du système éducatif avec les besoins du marché et la qualité du système éducatif, désormais aggravée par la chute récente enregistrée à propos de +Satisfaction publique+ en matière de services éducatifs, détaille l’IIAG.

AKS/ASB

Dans la même catégorie