MAP Présentation à Kampala du bilan positif de la présidence marocaine de l’AAE MAP Le DG de l’ONEE présente à Kampala le bilan positif de la présidence marocaine de l’Association africaine de l’eau GNA Business at Aflao declines as Togo votes GNA Juaben Municipal Assembly finally gets Presiding Member GNA South African company, WearCheck, expands operations in Ghana GNA UCC condemns violent incident GNA HMD demonstrates commitment to Ghana with ultra-modern office complex GNA Tullow Ghana provides Punpunie Community with modern kindergarten GNA Oguaa Hall Week turned violent as students clash GNA Nogokpo, others get new classroom blocks

Bulletin de l’écologie de l’Afrique


  19 Novembre      3        Environment (1349),

   

Rabat, 19/11/2018 (MAP) – Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du lundi 19 novembre :
Sénégal:

La mairie de Tivaouane vient de recevoir de la part de l’Unité de coordination et de gestion (UCG) des déchets solides, un lot de matériel destiné au nettoiement de la cité religieuse en prévision du Gamou (Aid Al Mawlid), commémorant la naissance du Prophète Sidna Mohammed.

Ce matériel composé de pelles, brouettes et balais remis par l’UCG, en plus du matériel lourd, permettra de rendre la ville propre et accueillante, a noté M. Massamba Diagne, premier adjoint du maire de Tivaouane, qui a salué le geste.

Pour lui, l’UCG est un ‘’partenaire stratégique’’ de la commune de Tivaouane où elle a réalisé des infrastructures ‘’de dernière génération’’, pour assainir la ville.

Il s’agit notamment d’un centre intégré et de valorisation des déchets (CIVD) et de points de regroupement normalisés (PRN), a-t-il ajouté.

Côte d’Ivoire :

Un projet d’investissement pour la préservation du littoral ivoirien, d’un coût de 15,8 milliards FCFA (environ 24 millions d’euros), a été présenté samedi à Abidjan dans le cadre d’un programme visant à renforcer la résilience des zones côtières ouest-africaines (West Africa Coastal Areas program, WACA)

Financé par la Banque mondiale sur une durée de cinq ans (2018-2023) pour la Côte d’Ivoire, le WACA a pour but d’aider le pays à harmoniser la gestion des infrastructures et des ressources naturelles afin d’accroître la résilience au changement climatique en général et à l’érosion côtière en particulier.

Un tiers des habitants de l’Afrique de l’ouest vivent sur le littoral ou la croissance démographique atteint 4% par an. Le littoral ivoirien qui est long de 566 km et couvre 7% de la superficie de la Côte d’Ivoire est fortement menacé par l’érosion côtière.

RDC :

Une cinquantaine de champs de manioc, d’arachides et de haricot ont été dévastés par les éléphants en divagation dans le territoire de Malemba Nkulu, situé au sud de la République démocratique du Congo (RDC), indique le rapport du service de l’Agriculture, pêche et élevage du territoire de Malemba Nkulu.

Ces éléphants en divagation ont envahi depuis jeudi les villages Pila,Kabwe, Ndalebwe, Mulolo, Nkuki et Mwinya du groupement Ngoie Mani, secteur Badia, explique la même source relayée par la presse locale.

Burkina :

Le ministère burkinabè de l’Eau et de l’Assainissement met en œuvre actuellement cinq programmes destinés à offrir à l’ensemble des citoyens un cadre de vie décent, mais aussi à mobiliser et gérer les ressources en eau.

Ainsi au titre de l’année 2018, le ministère compte porter le taux d’accès à l’eau potable à 76% (73,4% en 2017). En ce qui concerne l’assainissement, le département compte faire passer le taux d’accès de 21,6% en 2017 à 27% en 2018.

Quant aux aménagements hydrauliques, le ministère ambitionne de faire passer la capacité de stockage en eau de surface de 6 135,35 millions de m3 en 2017 à 6 143,12 millions de m3 en 2018, à travers des réalisations et des réhabilitations de barrages.
— Les représentants du ministère burkinabè de l’Environnement, la société civile, l’Assemblée nationale, les collectivités territoriales et les partenaires techniques et financiers étaient en conclave, vendredi à Ouagadougou, dans le cadre d’un atelier de lancement du Projet d’appui scientifique aux processus de Plans nationaux d’adaptation aux changements climatiques.

Ce projet a pour objectif de définir des activités pouvant contribuer à la mise en œuvre des mécanismes de lutte contre les effets des changements climatiques.

Les résultats des travaux de l’atelier seront portés à la connaissance du ministère de l’Environnement.

Ouganda :

Plus de 1200 personnes ont dû quitter leurs foyers au cours du mois d’octobre dernier à cause des changements climatiques au Burundi, a fait savoir le Bureau des Nations Unies de la Coordination des Affaires humanitaires (OCHA Burundi).

« En octobre, les pluies torrentielles et les vents violents ont provoqué le déplacement de plus de 1200 personnes, détruisant plus de 100 maisons », a écrit le bureau onusien sur son compte twitter.

Les changements climatiques ont particulièrement affecté les personnes déplacées internes (PDI), note l’OCHA, soulignant que « trois déplacés sur quatre ont été forcés à quitter leur maison en raison des aléas climatiques ».

Ghana :

Des jeunes Ghanéens ont fait recours à la musique pour diffuser des messages sur les déchets plastiques et la pollution dans leurs quartiers.

Pour ces jeunes rappeurs, l’environnement n’est pas seulement un sujet politique, c’est un thème qui touche toute la population.

Dans la même catégorie