GNA Government ready to diversify tourism programmes to boost earnings-Minister GNA National Muslim Conference to pool resources to develop communities GNA Ghana needs 11bn cedis to fight terrorist attacks – Kan Dapaah GNA Rains expected over parts of southern Ghana this morning GNA Vodafone Ghana Foundation and GES launch STEM Teacher awards GNA World Heart Foundation and SASNET-Ghana call for action on heart diseases GNA Ghana’s export to Burkina Faso increased to $276million in 2021 GNA Africa Union empowers Ghanaian citizens with green jobs GNA GIZ, Ministry of Employment hold Job Fair in Tamale GNA Africa records decade rapid growth despite persistent income inequalities

BOURSES FAMILIALES : PLUS DE 300 ALLOCATAIRES DE NIORO N’ONT PAS PERÇU ‘’DEPUIS 2017’’


  23 Novembre      3        Society (32696),

   

Nioro, 23 nov (APS) – Plus de 300 bénéficiaires des bourses familiales du département de Nioro (centre) n’ont pas perçu leur allocation trimestrielle ‘’depuis 2017’’, a révélé Mamadou Camara, président d’une association départementale de handicapés, dans un entretien avec l’APS.
‘’Depuis 2017, plus de 300 bénéficiaires n’ont pas reçu leur bourse de sécurité familiale’’, a dit M. Camara, ajoutant que 14 nouveaux allocataires ‘’n’ont reçu qu’une fois leur bourse, et chaque fois qu’il y a paiement, au niveau de La Poste, on leur dit que leur état financier n’est pas disponible’’.
‘’On devrait revoir le problème, soit au niveau de la Délégation [à la protection sociale] ou au niveau de la Direction de l’action sociale’’, affirme M. Camara, président de l’Association des handicapés du département de Nioro.
Selon lui, les bénéficiaires des bourses de sécurité familiale venant ‘’des localités reculées’’ souhaitent que les allocations soient payées par le biais des opérateurs de transfert d’argent, afin qu’ils ne soient plus obligés de parcourir de longues distances pour les percevoir.
‘’Ce n’est pas seulement avec le paiement des bourses familiales qu’il y a problème. Dans les établissements de santé, les handicapés rencontrent des problèmes pour bénéficier de la gratuité des soins, même s’ils sont munis de leur carte d’égalité des chances’’, déplore-t-il.

Interrogé sur les difficultés soulevées par M. Camara, le préfet du département de Nioro, Pape Malick Ndao, reconnaît que ‘’ces problèmes sont réels’’.

‘’Lors du dernier paiement des bourses de sécurité familiale, presque tout le département était omis. Il a fallu le signaler à la Direction de l’action sociale pour que les comptes des bénéficiaires soient crédités’’, a dit M. Ndao.

‘’Avec la collaboration du service départemental de l’action sociale, nous allons faire le plaidoyer auprès des autorités compétentes, pour que ce problème crucial soit résolu au bénéfice des handicapés de Nioro’’, a-t-il promis.

BOURSES FAMILIALES : PLUS DE 300 ALLOCATAIRES DE NIORO N’ONT PAS PERÇU ‘’DEPUIS 2017’’


  23 Novembre      3        Society (32696),

   

Nioro, 23 nov (APS) – Plus de 300 bénéficiaires des bourses familiales du département de Nioro (centre) n’ont pas perçu leur allocation trimestrielle ‘’depuis 2017’’, a révélé Mamadou Camara, président d’une association départementale de handicapés, dans un entretien avec l’APS.
‘’Depuis 2017, plus de 300 bénéficiaires n’ont pas reçu leur bourse de sécurité familiale’’, a dit M. Camara, ajoutant que 14 nouveaux allocataires ‘’n’ont reçu qu’une fois leur bourse, et chaque fois qu’il y a paiement, au niveau de La Poste, on leur dit que leur état financier n’est pas disponible’’.
‘’On devrait revoir le problème, soit au niveau de la Délégation [à la protection sociale] ou au niveau de la Direction de l’action sociale’’, affirme M. Camara, président de l’Association des handicapés du département de Nioro.
Selon lui, les bénéficiaires des bourses de sécurité familiale venant ‘’des localités reculées’’ souhaitent que les allocations soient payées par le biais des opérateurs de transfert d’argent, afin qu’ils ne soient plus obligés de parcourir de longues distances pour les percevoir.
‘’Ce n’est pas seulement avec le paiement des bourses familiales qu’il y a problème. Dans les établissements de santé, les handicapés rencontrent des problèmes pour bénéficier de la gratuité des soins, même s’ils sont munis de leur carte d’égalité des chances’’, déplore-t-il.

Interrogé sur les difficultés soulevées par M. Camara, le préfet du département de Nioro, Pape Malick Ndao, reconnaît que ‘’ces problèmes sont réels’’.

‘’Lors du dernier paiement des bourses de sécurité familiale, presque tout le département était omis. Il a fallu le signaler à la Direction de l’action sociale pour que les comptes des bénéficiaires soient crédités’’, a dit M. Ndao.

‘’Avec la collaboration du service départemental de l’action sociale, nous allons faire le plaidoyer auprès des autorités compétentes, pour que ce problème crucial soit résolu au bénéfice des handicapés de Nioro’’, a-t-il promis.

Dans la même catégorie