AIP L’opération de salubrité autour des services publics de Divo porte ses fruits AIP Mariatou Koné présente les acquis de la politique d’inclusion numérique et financière AIP Mariatou Koné présente les acquis de la politique d’inclusion numérique et financière AIB Une délégation de l’Union européenne échange avec l’Union Béogo Néeré de Toudbwéoghin AIB Gaoua/Football : Gbomblora remporte la 4e coupe Sifoka AIB Tuerie au Centre-nord et quota genre, en couverture des quotidiens burkinabè ANP Le Chef de l’Etat visite le chantier d’aménagement du nouveau Ministère des Finances et celui de Gountou Yena ANP Maradi : revue annuelle du Comité de pilotage du Programme de Coopération Niger-UNICEF 2019-2021 GNA Ghanaians advised to see elections as a developmental decision GNA NDC communicates grievance on new voters’ register on placards

BOURSES FAMILIALES : PLUS DE 300 ALLOCATAIRES DE NIORO N’ONT PAS PERÇU ‘’DEPUIS 2017’’


  23 Novembre      3        Society (12282),

   

Nioro, 23 nov (APS) – Plus de 300 bénéficiaires des bourses familiales du département de Nioro (centre) n’ont pas perçu leur allocation trimestrielle ‘’depuis 2017’’, a révélé Mamadou Camara, président d’une association départementale de handicapés, dans un entretien avec l’APS.
‘’Depuis 2017, plus de 300 bénéficiaires n’ont pas reçu leur bourse de sécurité familiale’’, a dit M. Camara, ajoutant que 14 nouveaux allocataires ‘’n’ont reçu qu’une fois leur bourse, et chaque fois qu’il y a paiement, au niveau de La Poste, on leur dit que leur état financier n’est pas disponible’’.
‘’On devrait revoir le problème, soit au niveau de la Délégation [à la protection sociale] ou au niveau de la Direction de l’action sociale’’, affirme M. Camara, président de l’Association des handicapés du département de Nioro.
Selon lui, les bénéficiaires des bourses de sécurité familiale venant ‘’des localités reculées’’ souhaitent que les allocations soient payées par le biais des opérateurs de transfert d’argent, afin qu’ils ne soient plus obligés de parcourir de longues distances pour les percevoir.
‘’Ce n’est pas seulement avec le paiement des bourses familiales qu’il y a problème. Dans les établissements de santé, les handicapés rencontrent des problèmes pour bénéficier de la gratuité des soins, même s’ils sont munis de leur carte d’égalité des chances’’, déplore-t-il.

Interrogé sur les difficultés soulevées par M. Camara, le préfet du département de Nioro, Pape Malick Ndao, reconnaît que ‘’ces problèmes sont réels’’.

‘’Lors du dernier paiement des bourses de sécurité familiale, presque tout le département était omis. Il a fallu le signaler à la Direction de l’action sociale pour que les comptes des bénéficiaires soient crédités’’, a dit M. Ndao.

‘’Avec la collaboration du service départemental de l’action sociale, nous allons faire le plaidoyer auprès des autorités compétentes, pour que ce problème crucial soit résolu au bénéfice des handicapés de Nioro’’, a-t-il promis.

BOURSES FAMILIALES : PLUS DE 300 ALLOCATAIRES DE NIORO N’ONT PAS PERÇU ‘’DEPUIS 2017’’


  23 Novembre      3        Society (12282),

   

Nioro, 23 nov (APS) – Plus de 300 bénéficiaires des bourses familiales du département de Nioro (centre) n’ont pas perçu leur allocation trimestrielle ‘’depuis 2017’’, a révélé Mamadou Camara, président d’une association départementale de handicapés, dans un entretien avec l’APS.
‘’Depuis 2017, plus de 300 bénéficiaires n’ont pas reçu leur bourse de sécurité familiale’’, a dit M. Camara, ajoutant que 14 nouveaux allocataires ‘’n’ont reçu qu’une fois leur bourse, et chaque fois qu’il y a paiement, au niveau de La Poste, on leur dit que leur état financier n’est pas disponible’’.
‘’On devrait revoir le problème, soit au niveau de la Délégation [à la protection sociale] ou au niveau de la Direction de l’action sociale’’, affirme M. Camara, président de l’Association des handicapés du département de Nioro.
Selon lui, les bénéficiaires des bourses de sécurité familiale venant ‘’des localités reculées’’ souhaitent que les allocations soient payées par le biais des opérateurs de transfert d’argent, afin qu’ils ne soient plus obligés de parcourir de longues distances pour les percevoir.
‘’Ce n’est pas seulement avec le paiement des bourses familiales qu’il y a problème. Dans les établissements de santé, les handicapés rencontrent des problèmes pour bénéficier de la gratuité des soins, même s’ils sont munis de leur carte d’égalité des chances’’, déplore-t-il.

Interrogé sur les difficultés soulevées par M. Camara, le préfet du département de Nioro, Pape Malick Ndao, reconnaît que ‘’ces problèmes sont réels’’.

‘’Lors du dernier paiement des bourses de sécurité familiale, presque tout le département était omis. Il a fallu le signaler à la Direction de l’action sociale pour que les comptes des bénéficiaires soient crédités’’, a dit M. Ndao.

‘’Avec la collaboration du service départemental de l’action sociale, nous allons faire le plaidoyer auprès des autorités compétentes, pour que ce problème crucial soit résolu au bénéfice des handicapés de Nioro’’, a-t-il promis.

Dans la même catégorie