INFORPRESS Moradores de Santana satisfeitos com a inauguração da sua primeira placa desportiva INFORPRESS Pragas: Gafanhotos invadem casas de pessoas e campo de cultivo em Milho Branco MAP La Conférence de la CEDEAO décide de contribuer financièrement aux efforts communautaires de lutte contre le terrorisme INFORPRESS Ilha do Sal: Depois de duas noites de espectáculo musical cai o pano sobre o Festival Internacional de Santa Maria AIP Côte d’Ivoire/Un bâtiment de trois classes pour le groupe scolaire Krindjabo 1 et 3 AIP La Côte d’Ivoire réaffirme sa détermination à poursuivre ses efforts de préservation de la couche d’ozone AIP Côte d’Ivoire/ Football : Piment rouge FC s’adjuge le trophée Marcel Amon Tanoh à Adaou Inforpress São Nicolau: Trabalhadores da fábrica Sucla realizam torneio beneficente para angariar material escolar para alunos do EBI Inforpress Santo Antão: EFJT sagrou-se vencedor do campeonato inter-escolas de iniciação ao futebol nos dois escalões em disputa Inforpress ARC considera procedente queixa de Jornalista da RTC contra presidente da Associação Regional de Futebol de São Nicolau

L’OGEFREM projette réaliser 64 millions USD des recettes en 2019, selon le Directeur général


  28 Novembre      4        Businesses (178), Economy (5777),

   

Kinshasa, 28 Novembre 2018 (ACP).- M. Patient Sayiba Tambwe, directeur général de l’Office de gestion du Fret Multimodal (OGEFREM), a projeté mardi à Kinshasa, une réalisation annuelle de 64 millions des dollars américains des recettes au cours de l’exercice 2019, soit une moyenne mensuelle de 5,3 millions USD, dans le cadre de la politique managériale de son office.

M. Sayiba Tambwe s’exprimait ainsi à l’ouverture des travaux de la session budgétaire de l’entreprise, en présence des directeurs, cadres et de la délégation syndicale.

Ce chiffre projeté, a-t-il indiqué, représente un accroissement des recettes de 30% par rapport à 2018, précisant que l’évaluation à mi-parcours de l’exercice passé, se situe autour de 90% de performance des recettes réalisées, en moins deux mois de la clôture de l’exercice, soit environ 41 millions USD sur les 45,5 millions USD des recettes attendues.

Le Directeur général fonde ces projections sur les outils mis en place, notamment la Fiche électronique des renseignements à l’importation (FERI) et les redevances minières, les recettes pétrolières, les recettes du port sec de Kasumbalesa grâce l’accompagnement des partenaires. Il a indiqué qu’en dépit, des perspectives de l’économie mondiale pour 2019, présentées par le FMI, la BM et d’autres bureaux d’études économiques qui entrevoient une croissance en proportion faible comparée à celle de 2017-2018, l’OGEFREM va tenir sa promesse.

Des réformes initiées portent des fruits

Par ailleurs, le Directeur général a laissé entendre que les réformes initiées par son comité de gestion portent déjà des fruits, indiquant que l’Office est en train de reconquérir sa souveraineté dans le domaine de gestion du fret congolais. « Plus jamais les données sur le fret à l’import du pays seront détenues et gérées à l’étranger », a-t-il martelé.
Quand aux dépenses courantes et d’investissement, M. Sayiba a indiqué que la grosse dépense de l’Office se situe au niveau des charges du personnel, l’aménagement de l’aire de stationnement du terminal containers du port sec de Kasumbalesa, l’acquisition des véhicules de fonctions pour les cadres.

Pour ce qui est des dépenses d’investissement, l’OGEFREM entend les orienter vers l’acquisition de nouveaux sites à Lufu, Kasindi, Dilolo, Goma et Bunia, en vue de l’érection des plateformes logistiques et des espaces administratifs. ACP/Kayu/Wet/KJI

Dans la même catégorie