GNA Streets in Bolgatanga Township deserted amidst Eid-Ul-Fitr celebration GNA UBA to celebrate African Day with a dialogue on SDGs GNA UBA to celebrate African Day with a dialogue on SDGs AIP Côte d’Ivoire-AIP/COVID-19 : Trente et une nouvelles rémissions en Côte d’Ivoire ANP ‘’Nous souhaitons renforcer davantage nos relations avec l’Afrique sur la base d’une vision « gagnant-gagnant » et du respect mutuel’’ (Chef de la diplomatie turque) GNA Doctor concerned over defying of COVID-19 restrictions APS AVEC LE CORONAVIRUS, ’’C’EST COMME SI DIEU VOULAIT RECONSTRUIRE LE MONDE’’ (IMAM) APS COVID-19 : MACKY SALL APPELLE SES COMPATRIOTES À LA VIGILANCE ET AU RESPECT DES MESURES DE PRÉVENTION APS THIÈS : L’IMAM NDIOUR VEUT UN ’’NOUVEL ORDRE NATIONAL’’ AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La région sanitaire du Hambol enregistre son premier cas confirmé de COVID-19

Le PARERBA ’’est en phase’’ avec le PSE (préfet)


  1 Décembre      6        Human Development (142), Religion (0), Society (16252),

   

Dakar, 1er déc (APS) – Le Projet d’appui à la réduction de l’émigration rurale dans le Bassin arachidier (PARERBA) qui participe ‘’efficacement’’ à la promotion du capital humain est en phae avec le Plan Sénégal émergent (PSE) , a souligné vendredi, l’adjoint au préfet du département de Mbour (ouest), Alseyni Bangoura.

’’Le PARERBA est bien en phase avec le PSE, puisqu’il est articulé essentiellement sur la jeunesse, alors que l’essentiel des politiques de l’Etat du Sénégal, orientées vers la territorialisation des politiques publiques, tournent autour de cette couche importante dans notre société’’, a notamment dit M. Bangoura.

Il présidait la cérémonie officielle de la caravane ‘’Tekki Tours’’ initiée par l’Agence belge de développement (ENABEL).

Financé par l’Union européenne, le PARERBA, d’un coût de 18 millions d’euros, est un programme de développement mis en œuvre par ENABEL.

Le but de cette caravane est de sensibiliser et mobiliser les jeunes et leurs familles autour des opportunités de réussite et de création d’emplois durables au Sénégal.

Dans sa première étape, la caravane de sensibilisation qui a démarré le 28 novembre dernier, a sillonné les départements de Diourbel, Bambey, Thiès, Tivaouane et Mbour.  Un village ‘’Tekki Fii’’ (réussir ici, en wolof) a été implanté jeudi et vendredi à Mbour au Terrain Touré Kunda communément appelé ‘’Terrain Santessou’’.

Le PARERBA veut lutter contre les ‘’causes profondes’’ de la migration, a soutenu le représentant de la coopération belge au Sénégal, Michel François.

ADE/OID

Dans la même catégorie