INFORPRESS Presidential elections on Sunday will be followed by 140 international observers – CNE INFORPRESS President of the Republic classifies Armenio Vieira as “example” and “source of inspiration” to look for “new things” INFORPRESS Portuguese Minister in Cabo Verde to identify more opportunities for cooperation between the two countries INFORPRESS Embaixador de Cabo Verde junto das Nações Unidas promete diplomacia pautada no equilíbrio e assertividade INFORPRESS Covid-19: Cabo Verde antecipa reabertura de discotecas para 30 de Outubro INFORPRESS Boa Vista: TUI Holanda retoma operações no país com voos para as ilhas da Boa Vista e do Sal INFORPRESS Acesso à comunicação continua sendo uma das principais reivindicações da ADVIC APS JOJ 2026 : 2022 SERA LE DÉBUT D’UNE SÉRIE D’ACTIONS CONCRÈTES SUR LE TERRAIN (ORGANISATEURS) ANP Niger : Bientôt une école de l’Armée de l’Air à Agadez et un centre de formation de 5000 jeunes militaires par an à Keita (Président Bazoum) GNA Minister asks illegal sand miners to stop operation or face the law

L’ONG marocaine « Clé de la paix pour le développement et la solidarité » élue membre du bureau exécutif de l’ECOSOCC pour la région Afrique du Nord+l’Égypte


  12 Décembre      13        Human Development (188), Migration (1080),

   

Nairobi, 12/12/2018 (MAP)- L’association marocaine « Clé de la paix pour le développement et la solidarité », représentée par son président Khalid Boudali, a été élue, mardi soir à Nairobi, membre du bureau exécutif du Conseil économique, social et culturel (ECOSOCC) pour la région Afrique du nord plus l’Égypte.

L’élection de l’ONG marocaine est intervenue dans le cadre de la 3è Assemblée générale permanente de l’ECOSOCC, organe consultatif de l’Union Africaine, dont les travaux se sont tenus du 06 au 11 décembre dans la capitale kényane.

Des associations de la Libye et de Mauritanie étaient aussi candidates lors des élections régionales de l’ECOSOCC.

Au niveau national, « l’Union Nationale des Femmes du Maroc » (UNFM) et la Fondation « Orient-Occident » ont été élues membres de l’ECOSOCC.

L’UNFM, qui préside le groupe marocain, était représentée à la 3è Assemblée générale permanente de l’ECOSOCC, par sa vice-présidente, Mme Fatima Dahbi, et son directeur exécutif, M. Youssef Gherradi, alors que la Fondation « Orient-Occident » était représentée par son directeur de stratégies et développement, Rachid Badouli.

Le Conseil économique, social et culturel (ECOSOCC) a été créé en 2004 en tant qu’organe consultatif de l’UA composé d’organisations de la société civile (OSC). Le principe du Conseil est que la société civile s’organise pour travailler en partenariat avec l’UA.

Il s’assigne pour objectifs de contribuer, par des conseils, à la traduction efficace des objectifs, des principes et des politiques de l’UA en programmes concrets, ainsi qu’à l’évaluation de ces programmes, d’entreprendre des études et faire des recommandations, de contribuer à la promotion et à la réalisation de la vision et des objectifs de l’UA, et de contribuer à la promotion des droits de l’Homme, de l’Etat de droit, de la bonne gouvernance, des principes démocratiques, de l’égalité des sexes et des droits de l’enfant.

Il vise aussi à promouvoir et à soutenir les efforts des institutions engagées dans la révision de l’avenir de l’Afrique et la construction de valeurs panafricaines afin d’améliorer un modèle social et un mode de vie africains, à favoriser et consolider le partenariat entre l’UA et les OSC et à assumer les fonctions qui lui sont référées par d’autres organes de l’UA.

L’ECOSOCC a été créé conformément aux dispositions des articles 5 et 22 de l’Acte constitutif de l’UA. Ses statuts, adoptés par l’Assemblée de l’UA en juillet 2004, le définissent comme un organe consultatif composé de différents groupes sociaux et professionnels des États membres de l’UA (Assembly / AU / Dec.48 (III)). La première assemblée générale de l’ECOSOCC a été officiellement inaugurée le 9 septembre 2008 à Dar es Salaam, en Tanzanie.

Dans la même catégorie