APS REPRISE DES COURS : SEULS 20 % DES ENSEIGNANTS DOIVENT REJOINDRE LEUR POSTE D’AFFECTATION APS COUPE DU MONDE 2018 : LE PATRON DU FOOTBALL BURKINABÈ REVIENT SUR LE MATCH CONTROVERSÉ AFRIQUE SUD-SÉNÉGAL DE 2016 APS LE COMÉDIEN PAPE FAYE ADRESSE UNE LETTRE-VIDÉO AU CORONAVIRUS ‘’TUEUR’’ ACI CONGO/SANTE : NECESSITE DE RENFORCER LE PARTENARIAT POUR AMELIORER L’OFFRE DE LA SANTE AGP Labé-Education: Des listes de 25.613 candidats déposées pour les examens. AGP Yomou/Santé : Une jeune dame de 27 ans donne naissance à un triplé par césarienne APS DES RESSORTISSANTS DE LA RÉGION DE MATAM OFFRENT 110 TONNES DE RIZ AU DÉPARTEMENT DE KANEL APS MAMADOU THIERNO TALLA ANNONCE LE LANCEMENT D’UN JOURNAL ÉCONOMIQUE, L’INFO APS LA FÉDÉRATION SÉNÉGALAISE DE FOOTBALL VA VERSER 343.748.000 FRANCS CFA AUX ARBITRES ET AUX CLUBS GNA COVID-19 control: Sunyani hawkers complain about closure of Bosoma market

Côte d’Ivoire/ La problématique de l’insertion des jeunes au cœur d’un atelier de la CEDEAO à Abidjan


  14 Décembre      3        Job (176),

   

Abidjan, 14 déc (AIP)- La communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a convié à un atelier, de mardi à jeudi, à Abidjan, des représentants du secteur privé, de la société civile pour des réflexions sur la problématique de l’insertion socio professionnelle des jeunes de l’espace et de leur vulnérabilité pendant les périodes de conflit.

Cet atelier de trois jours déroulé autour du thème « engagement des la jeunesse et du secteur privé pour la prévention des conflits violents en Afrique de l’Ouest » s’est tenu dans les locaux de la représentation nationale de la CEDEAO, à l’initiative de la direction des relations extérieures et le centre de développement de la jeunesse et des sports avec l’appui du programme danois pour la paix en Afrique.

Il s’agissait d’identifier les possibilités pour le secteur privé et la CEDEAO de mettre en place des programmes de parrainage et d’autonomisation pour les jeunes de l’espace afin de faciliter leur intégration sur le marché du travail.

Le représentant résident de la CEDEAO en Côte d’Ivoire, Babacar Mbaye, à l’ouverture a expliqué que l’atelier vise à renforcer les relations de travail qui existent entre l’institution, le secteur privé et la jeunesse afin d’établir les actions prioritaires et d’organiser des interventions dans l’intérêt des citoyens de la communauté. Il a noté le fait que seulement trois millions d’emplois formels sont créés chaque année là où 10 à 12 millions de jeunes entrent sur le marché de l’emploi.

l’atelier a été ponctué par un communiqué devant servir de feuille de route pour répondre à la question de comment autonomiser la jeunesse de la région et l’engager dans les initiatives de consolidation de la paix.

Dans la même catégorie