GNA African farmers need modern tools and technological know-how GNA Eastern Region ECG recovers GHC949,116 from power theft GNA Fisheries Commission to boost fish farming in Eastern Region APS ‘’YELITAARÉ’’ : UN ‘’NOUVEL ÉTAT D’ESPRIT’’ POUR LUTTER CONTRE LA MALNUTRITION (CLM) APS DES SCIENTIFIQUES RÉFLÉCHISSENT SUR L’INTÉGRATION DU GENRE DANS LA RECHERCHE EN SANTÉ AIP Le nouveau préfet de Tabou s’engage pour le developpement de sa localité MAP Le Maroc est devenu un « acteur incontournable » en Afrique grâce à la vision royale (M. Bourita) AIP 21 jeunes reçoivent plus de 51 millions F Cfa dans le cadre de la lutte contre la migration irrégulière AIP 21 jeunes reçoivent plus de 51 millions F Cfa dans le cadre de la lutte contre la migration irrégulière AIP Les universités Péléforo Gon Coulibaly et Internationale Claire Fontaine signent un accord

Semaine africaine du climat, du 18 au 22 mars 2019 à Accra


  14 Décembre      6        Environment (1228), Sustainable Development (1908),

   

Accra, 14/12/2018 (MAP) – La capitale ghanéenne abrite, du 18 au 22 mars prochain, la Semaine africaine du climat qui aspire à concevoir des actions climatiques dans les secteurs public et privé.

L’objectif de la Semaine africaine du climat est d’encourager la mise en œuvre des Contributions déterminées au niveau national (CDN) dans le cadre de l’Accord de Paris et de mesures climatiques pour atteindre les objectifs de développement durable de 2030, précise l’ONU sur son portail web.

Cette Semaine africaine, qui réunira divers acteurs des secteurs public et privé, vise à contribuer à démontrer qu’il existe un véritable soutien international en faveur d’un renforcement de l’action climatique.

L’événement se concentrera sur la manière dont l’engagement entre les Parties au processus international dirigé par l’ONU pour faire face au changement climatique et les autres acteurs peut être renforcé davantage dans les secteurs clés pour l’Afrique, notamment l’énergie, l’agriculture et l’habitat humain, précise la même source.

Il mettra également en évidence le rôle des futurs marchés du carbone pour renforcer l’action en faveur du climat, en vue d’atteindre les Objectifs de développement durable.

Fort du succès de la manifestation de l’an dernier à Nairobi, l’intention est de faire de la Semaine africaine du climat 2019 une plaque tournante ouverte à tous pour présenter des actions novatrices dans la région, en particulier à l’approche du Sommet sur le climat du Secrétaire général des Nations Unies, en septembre 2019, peut-on encore lire sur le site web de l’ONU.

Dans la même catégorie