ANP Niger : L’Autorité de régulation des télécommunications présente à la presse son rapport annuel 2019 MAP Le Rwanda et l’USAID signent un accord de financement de 643,8 millions USD GNA FDA warns against use of unregistered Rapid Diagnostic Test kits GNA Work on modern market for Hohoe begins soon INFORPRESS The five winning projects of the first edition of Unitel Creative Camp are known INFORPRESS Orçamento rectificativo: Manutenção da dívida pública passa por conter a propensão ao endividamento INFORPRESS Novo PCA da CVTelecom aposta no reforço do processo de transformação digital de Cabo Verde INFORPRESS Associação de Cinema e Audiovisual de Cabo Verde e a UniPiaget assinam protocolo de cooperação AIP La SOCODEVI invite gouvernements et bailleurs de fonds à inclure les coopératives dans leurs stratégies de relance économique post-Covid-19 AIP International/ Jean Castex, nouveau Premier ministre français

ENVIRON 3860 VILLAGES ACTUELLEMENT RACCORDÉS AU RÉSEAU DE LA SENELEC (OFFICIEL)


  15 Décembre      11        Society (17385),

   

Dakar, 15 déc (APS) – Au total, 3860 villages du Sénégal sont désormais raccordés au réseau de la SENELEC, la société nationale d’électricité, contre 1625 en 2012, a affirmé, vendredi, à Dakar, le secrétaire général du ministère du Pétrole et des Energies, Adama Diallo.

‘’En 2012, on avait sur l’ensemble du territoire national, 1625 villages raccordés au réseau de la SENELEC, aujourd’hui, nous sommes à environ 3860 villages, grâce aux efforts fournis par le gouvernement’’, a-t-il dit.

« En 2012, on était en laser avec 170.000 abonnés en milieu rural, aujourd’hui nous en sommes à 326.000 », a-t-il dit dans un entretien avec des journalistes, lors d’une journée dédiée à son département, à l’occasion de la 27ème édition de la Foire internationale de Dakar (FIDAK).

Selon le secrétaire général du ministère du Pétrole et des Energies, « l’impact de l’énergie comme pilier dans la croissance économique du Sénégal, notamment le troisième pilier du PSE, reste indéniable ».

« En 2012, tout le monde se rappelle des coupures intempestives d’électricité. C’était plusieurs heures de coupure, une difficulté pour l’économie (…) » en particulier, a souligné Adama Diallo.

A l’en croire, grâce aux efforts consentis par l’Etat, « le défi de la production a été relevé », ce qui a permis à la SENELEC de travailler actuellement sur le réseau, le transport et la distribution.

« Enormément de milliards ont été consentis à ce secteur, pour que le peuple comprenne que nous travaillons pour lui et que les populations puissent utiliser l’énergie pour le développement et l’éclairage », a-t-il fait valoir.

Il a toutefois déploré « le coût élevé » des factures d’électricité, qui bloque selon lui l’envol économique et social du Sénégal.

Avec les nouvelles stratégies adoptées, le Sénégal utilisera « d’ici 2025 » le gaz qu’il a découvert pour remplacer l’ensemble de machines de la SENELEC.

« Ces machines qui étaient au fuel seront » alors au gaz « pour avoir le Shop Energy de qualité et à moindre coût », a-t-il ajouté.

Cela devrait permettre « d’attirer l’ensemble des investisseurs dans le domaine des industries énergétivores afin de s’installer au Sénégal et de créer des emplois », a-t-il avancé.

AMN/BK/ASB

Dans la même catégorie