AGP Dubréka-Police : Installation d’un nouveau commissaire central de police AGP Siguiri-Eboulement : 12 morts et Plusieurs blessés Communiqué du Gouvernement ANG SINJOTECS considera positivo balanço de primeira semana da “caça ao voto” LINA French Fishing Vessel ‘Avel Vor’ Sinks Off Liberian Coast LINA First Lady Weah Donates Six Fetal Monitors To Major Public Referral Hospitals LINA Pres. Weah Speaks On Peace In The Sahel Region APS CAN U23 : LES ANCIENS INTERNATIONAUX AUX MANETTES ANP Les hommes des médias sensibilisés sur les défis de changements climatiques ANP Dosso : Les hommes des médias sensibilisés sur les défis de changements climatiques APS HOTT DÉCROCHE DES ’’PROMESSES FERMES’’ D’INVESTISSEMENT EN FAVEUR DE L’AGRO-ALIMENTAIRE EN CASAMANCE

L’APPORT DE LA DIASPORA MIS EN EXERGUE


  18 Décembre      9        Job (139),

   

Dakar, 18 décembre (APS) – Le ministre du Travail a souligné mardi
l’apport de la diaspora au développement économique et social du
Sénégal avec d’importants flux financiers.

’’Ces flux ont atteint la barre des 1000 milliards en 2017
représentant ainsi près de 12% de notre PIB. L’apport de la diaspora
est indispensable au développement économique et social du pays’’,
a-t-il dit à l’occasion de la journée internationale du migrant axée
sur le thème ’’Gouvernance inclusive de la migration : retour et
réintégration des migrants et investissement productif de la
diaspora’’.

Selon lui, ‘’le défi consiste à orienter les flux d’argent envoyés par
la diaspora sénégalaise au pays vers des créneaux porteurs de
croissance conformément aux orientations du Plan Sénégal émergent
(PSE)’’.

Il a indiqué que le chef de l’Etat a érigé la diaspora sénégalaise en
15e région afin ‘’d’accroitre substantiellement les effets positifs de
la migration sur le développement économique et social du pays’’.

’’Le Sénégal veille à favoriser une gouvernance inclusive de la
migration, un retour et une réintégration des migrants mais également
un investissement productif de la diaspora’’, a t-il-souligné.

Selon lui, la migration ‘’ne peut pas être abordée sous un angle
purement particulier mais suivant ‘’une approche globale qui intègre
tout le monde’’.

Le Directeur des Sénégalais de l’extérieur a abordé les problématiques
de l’assistance au retour et la réintégration économique et sociale.

’’La plus grande préoccupation est celle qui consiste à mettre en
place un mécanisme d’assistance au retour et à la réintégration
économique et sociale’’, a notamment dit Sori Kaba.

’’Depuis 2013, plus de 6000 Sénégalais ont été accompagnés au retour
et ils sont tous en train d’attendre une seconde chance émanent du
gouvernement avec ses partenaires au développement’’, a-t-il indiqué.

’’Le président de la République a accepté que nous mettions en œuvre
un contrat d’accompagnement pour la réintégration économique des
Sénégalais de retour’’, a-t-il dit.

Selon lui, ’’le projet sera mis à la disposition après un bilan de
compétences de ces Sénégalais qui ont été rapatriés. Et ce bilan de
compétences va identifier le métier voulu ou le métier que nous
portons’’.

’’Et sur la base de ce métier, une ligne de financement est mise à la
disposition de ce compatriote qui s’adosse sur un contrat de travail
qui est enregistré à l’inspection du travail’’, a-t-il ajouté.

Parlant des difficultés de la diaspora, il a déploré ‘’la xénophobie,
l’islamophobie, le racisme’’ qui sont des ‘’réalités en occident’’.

Dans la même catégorie