AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les forces de défense et de sécurité à Korhogo présentent leurs condoléances à la famille du Premier ministre AGP Guinée-Covid-19 : 88 nouveaux cas positifs pour un cumul de 5.969 cas confirmés de coronavirus GNA Ghanaian Christian leaders mourn Evangelist Morris Cerullo ANGOP Covid-19: Angola regista dois mortos e 21 casos positivos nas últimas 24 horas GNA NPC celebrates 2020 World Population day digitally GNA KMA procures motor bikes to facilitate environmental-sanitation work GNA Carlos Ahenkorah’s negative test for coronavirus should assuage negative propaganda-NPP Chairman GNA Licensed Surveyors donate PPEs to Lands Commission GNA EC registers 7,296 people in Agona East AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un ex-démobilisé condamné deux ans de prison pour avoir tailladé trois policiers à Bouna

LE SÉNÉGAL, PAYS « LEADER DE LA DÉMOCRATIE EN AFRIQUE » (AMBASSADEUR AMÉRICAIN)


  20 Décembre      17        Politics (8613),

   

Dakar, 20 déc (APS) – Le Sénégal qui organise une élection
présidentielle le 24 février prochain, est « reconnu comme un pays
leader de la démocratie en Afrique », a salué jeudi à Dakar,
l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique, Dr Tulinabo Mushingi.

« Le Sénégal est reconnu comme un pays leader de la démocratie en
Afrique. La démocratie au Sénégal est le reflet d’acquis politiques de
longue date et de valeurs socioculturelles qui lui sont propres »,
a-t-il notamment indiqué.

L’ambassadeur américain à Dakar s’exprimait lors du lancement de la
campagne « Sama carte, sama Baat » (ma carte, ma voix) du programme
« Sunu élection » (notre élection).

Cette campagne est une initiative de plusieurs organisations de la
société civile sénégalaise appuyée par le gouvernement américain à
travers l’USAID.

Elle est destinée à inciter les citoyens inscrits sur les listes
électorales, à aller retirer leur carte auprès des commissions de
distribution.

Selon Dr Mushingi, le gouvernement américain « (…) est heureux d’avoir
contribué à cette stabilité démocratique à travers un soutien continu
aux processus électoraux ».

« En février, le Sénégal va organiser une élection présidentielle. Ce
sera une occasion unique pour les citoyens, à travers le pays, de
participer à la vie publique et d’exprimer leurs choix qui seront
déterminants pour l’avenir du pays », a-t-il dit.

Le diplomate américain a estimé que « le peuple (sénégalais) doit être
au centre de tout processus électoral et chaque citoyen doit être en
mesure d’exprimer sa volonté par un vote libre basé sur le principe
d’égalité : +un citoyen, une voix, un vote+ ».

Il a dit espèrer que « la campagne +Sama carte, sama Baat+ (ma carte,
ma voix) + contribuera à renforcer le legs impressionnant du Sénégal
en matière de démocratie et à renforcer les conditions d’une élection
inclusive, transparente et apaisée ».

Dans la même catégorie