APS LA PANDÉMIE DE COVID-19 POURRAIT GÉNÉRER 20 MILLIONS DE NOUVEAUX PAUVRES EN AFRIQUE (ÉCONOMISTE) APS KAFFRINE : LE COMITÉ RÉGIONAL DE GESTION DES ÉPIDÉMIES À L’ÉCOLE DE L’ENGAGEMENT COMMUNAUTAIRE AIP L’ouverture de nouvelles classes du secondaire envisagée à Sikensi AIP Un mort et un blessé grave dans une collision entre deux camions-remorques à Niakara APS DÉCÈS DU PM IVOIRIEN : MACKY SALL PRÉSENTE SES « CONDOLÉANCES ÉMUES’’ APS EXAMENS ET CONCOURS : MACKY SALL INSISTE SUR LA MOBILISATION DES RESSOURCES FINANCIÈRES LOGISTIQUES ET SANITAIRES APS MACKY SALL POUR L’ACCÉLÉRATION DU PROGRAMME D’ÉRADICATION DES ABRIS PROVISOIRES APS COVID-19 : UN NOUVEAU CENTRE DE TRAITEMENT EXTRAHOSPITALIER À FATICK APS DIOURBEL SE PRÉPARE À UNE MEILLEURE GESTION DES INONDATIONS APS NEWCASTLE ACCEPTE DE PAYER LE PRIX DEMANDÉ POUR KALIDOU KOULIBALY

Bulletin de l’écologie de l’Afrique


  27 Décembre      8        Environment (1610), Sustainable Development (266),

   

Dakar, 27/12/2018 (MAP) – Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du jeudi 27 décembre:

Sénégal:

Au Sénégal, la start-up « OniriQ » a créé un service inédit combinant service de télévision numérique à énergie solaire, rapporte l’agence d’information +Ecofin+.

L’entreprise a en effet combiné les équipements de système solaire domestique traditionnel avec un décodeur et un écran de télévision pour fournir aux populations qui ne reçoivent pas les signaux audiovisuels de leurs pays, de bénéficier de la télévision satellite.

Le décodeur utilisé, nommé OniriQ SDHS, est équipé d’un panneau solaire de 50W, de plusieurs lampes LED, d’un téléviseur de 24 pouces et d’une connexion Internet.

Pour le moment, après les dix-huit mois passés à développer les prototypes et à tester son système en conditions réelles, OniriQ discute avec des opérateurs de réseaux mobiles pour leur vendre sa création.

Cameroun :

La Communauté urbaine d’Ebolowa dans le Sud, envisage de recourir à des équipes dont la mission sera d’investir les quartiers et les marchés pour rechercher les emballages plastiques non biodégradables qui sont nocifs pour l’environnement, la nature.

Selon François Jackson Obam, secrétaire général la Communauté, cité par la presse locale, l’opération comporte trois principales actions, à savoir la sensibilisation des populations, la collecte des emballages proprement dite et la répression.

Elle va se dérouler durant ces fêtes de fin d’année, cette période de congés d’élèves. L’objectif est de débarrasser de la ville d’Ebolowa des plastiques non bio dégradables.

Côte d’Ivoire :

Une cinquantaine d’agents des Eaux et Forêts, provenant des directions régionales des Forêts et de la Faune du Sud, ont pris part la semaine dernière, à un atelier de renforcement de leurs capacités sur les questions de changements climatiques et leurs incidences sur la sécurité humaine.

Cet atelier initié par le secrétariat du conseil national de sécurité (S-CNS) en collaboration avec la direction générale des Forêts et de la Faune, et l’appui financier du PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement), vise à renforcer le professionnalisme des agents ainsi que leurs connaissances sur les problèmes de changements climatiques et les comportements à adopter en relation avec les communautés locales.

Et ce, pour accroître la résilience et la consolidation de la paix. Ces agents ont été instruits sur divers modules devant participer à la protection du patrimoine forestier, détruit à près de 90% par l’exploitation anarchique des terres, l’orpaillage clandestin etc.

Dans la même catégorie