GNA SMEs urged to use the COVID-19 alleviation fund for its purpose GNA Research Reveals health facilities in Northern Ghana not ready to manage COVID-19 GNA Powerlifting Association President is dead MAP Niger: trois morts dans une attaque contre un site de réfugiés maliens MAP Niger/coronavirus : réouverture des écoles ANP Rentrée scolaire effective ce lundi dans les établissements de la région d’Agadez ANGOP Angola e França abordam impacto económico da covid-19 ANGOP Angola: PR pede máxima atenção à criança MAP Mali/coronavirus: 50 nouveaux cas, 1315 au total MAP Burkina/coronavirus : le bilan grimpe à 883 cas confirmés

4eme édition congrès ordinaire de l’association des jeunes et cadres fulfudéphones de l’Alibori  » Darjapulaaku »


  31 Décembre      5        Society (16478),

   

 

 

Porto-Novo, 31 Déc. (ABP) Le maire AlidouDémonlé Moko, de Kandi en collaboration avec les responsables de l’association culturelle des jeunes et cadres fulfudéphones de l’Alibori  » Darjapulaaku » a procédé ce Samedi, au  lancement des travaux de la 4eme édition du congrès ordinaire de  cette association qui oeuvre pour l’émancipation et l’épanouissement des peulhs dans le département de l’Alibori.

C’est la salle des enseignants du collège d’enseignement général1de Kandi qui a servi de cadre à ces retrouvailles des jeunes et cadres fulfudéphones du département de l’Alibori.

Après les prières de bénédictions du chef suprême RougaMoumouni des peulhs de l’Alibori,  le président du comité d’organisation de ce 4eme congrès, Sidi Béliki, a rappelé à l’assistance les péripéties qui ont jalonnée ce congrès.  »Cette édition n’a pas du tout été facile mais grâce à la franche collaboration et aux différents soutiens financiers et matériels pour ces moments de retrouvailles ». C’est pourquoi, il a tenu à remercier les autorités politico-administratives pour leurs soutiens à l’initiative.

Créé en 2015, cette association a pour objectif, à en croire son président Ibrahim Oumarou, de défendre les intérêts des peulhs, d’oeuvrer pour une meilleure scolarisation des enfants fulfudéphones du département. Tout en reconnaissant que cette communauté est confrontée à d’énormes difficultés liées à leurs activités principales qu’est l’élevage, le président à souligner que  »Darjapolaku » est un creuset de concertation pour permettre à cette communauté de prendre conscience des maux qui minent son évolution.

 » Une personne qui prend conscience de sa maladie est à moitié guérie. » Et sur dix affaires domaniales huit concernent la communauté peulh, a fait savoir le maire AlidouDémonlé Moko. Pour cela, il a exhorté les congressistes à envoyer les enfants à l’école, et sensibiliser cette communauté sur l’éducation à travers la scolarisation des enfants, gage de tout affranchissement, avant de donner le top des travaux.

4eme édition congrès ordinaire de l’association des jeunes et cadres fulfudéphones de l’Alibori  » Darjapulaaku »


  31 Décembre      6        Society (16478),

   

 

 

Porto-Novo, 31 Déc. (ABP) Le maire AlidouDémonlé Moko, de Kandi en collaboration avec les responsables de l’association culturelle des jeunes et cadres fulfudéphones de l’Alibori  » Darjapulaaku » a procédé ce Samedi, au  lancement des travaux de la 4eme édition du congrès ordinaire de  cette association qui oeuvre pour l’émancipation et l’épanouissement des peulhs dans le département de l’Alibori.

C’est la salle des enseignants du collège d’enseignement général1de Kandi qui a servi de cadre à ces retrouvailles des jeunes et cadres fulfudéphones du département de l’Alibori.

Après les prières de bénédictions du chef suprême RougaMoumouni des peulhs de l’Alibori,  le président du comité d’organisation de ce 4eme congrès, Sidi Béliki, a rappelé à l’assistance les péripéties qui ont jalonnée ce congrès.  »Cette édition n’a pas du tout été facile mais grâce à la franche collaboration et aux différents soutiens financiers et matériels pour ces moments de retrouvailles ». C’est pourquoi, il a tenu à remercier les autorités politico-administratives pour leurs soutiens à l’initiative.

Créé en 2015, cette association a pour objectif, à en croire son président Ibrahim Oumarou, de défendre les intérêts des peulhs, d’oeuvrer pour une meilleure scolarisation des enfants fulfudéphones du département. Tout en reconnaissant que cette communauté est confrontée à d’énormes difficultés liées à leurs activités principales qu’est l’élevage, le président à souligner que  »Darjapolaku » est un creuset de concertation pour permettre à cette communauté de prendre conscience des maux qui minent son évolution.

 » Une personne qui prend conscience de sa maladie est à moitié guérie. » Et sur dix affaires domaniales huit concernent la communauté peulh, a fait savoir le maire AlidouDémonlé Moko. Pour cela, il a exhorté les congressistes à envoyer les enfants à l’école, et sensibiliser cette communauté sur l’éducation à travers la scolarisation des enfants, gage de tout affranchissement, avant de donner le top des travaux.

Dans la même catégorie