GNA Court convicts driver for theft GNA Court fines driver for careless driving GNA Court dismisses application for disclosures in treason trial ACP Le PNUD accompagne la RDC dans ses efforts de redressement ACP L’application de l’IPR est un devoir civique pour tout fonctionnaire de l’Etat, soutient Yollande Ebongo ACP Denise Nyakeru Tshisekedi sollicite l’accompagnement des investisseurs britanniques pour sa Fondation ACP Un émissaire de João Lourenço reçu par Félix Tshisekedi APS LE KHALIFE GÉNÉRAL DES KHADRES ATTENDU À DIOURBEL À PARTIR DU 12 FÉVRIER APS GAMOU DE KAYMOR : L’ÉTAT DE LA PISTE D’ACCÈS ET L’ÉLECTRIFICATION DE LA COMMUNE PRÉOCCUPENT LE COMITÉ D’ORGANISATION APS LE 2E VICE-PRÉSIDENT DE LA CAF SOUHAITE LE MAINTIEN DE LA COOPÉRATION AVEC LA FIFA

4eme édition congrès ordinaire de l’association des jeunes et cadres fulfudéphones de l’Alibori  » Darjapulaaku »


  31 Décembre      5        Society (12327),

   

 

 

Porto-Novo, 31 Déc. (ABP) Le maire AlidouDémonlé Moko, de Kandi en collaboration avec les responsables de l’association culturelle des jeunes et cadres fulfudéphones de l’Alibori  » Darjapulaaku » a procédé ce Samedi, au  lancement des travaux de la 4eme édition du congrès ordinaire de  cette association qui oeuvre pour l’émancipation et l’épanouissement des peulhs dans le département de l’Alibori.

C’est la salle des enseignants du collège d’enseignement général1de Kandi qui a servi de cadre à ces retrouvailles des jeunes et cadres fulfudéphones du département de l’Alibori.

Après les prières de bénédictions du chef suprême RougaMoumouni des peulhs de l’Alibori,  le président du comité d’organisation de ce 4eme congrès, Sidi Béliki, a rappelé à l’assistance les péripéties qui ont jalonnée ce congrès.  »Cette édition n’a pas du tout été facile mais grâce à la franche collaboration et aux différents soutiens financiers et matériels pour ces moments de retrouvailles ». C’est pourquoi, il a tenu à remercier les autorités politico-administratives pour leurs soutiens à l’initiative.

Créé en 2015, cette association a pour objectif, à en croire son président Ibrahim Oumarou, de défendre les intérêts des peulhs, d’oeuvrer pour une meilleure scolarisation des enfants fulfudéphones du département. Tout en reconnaissant que cette communauté est confrontée à d’énormes difficultés liées à leurs activités principales qu’est l’élevage, le président à souligner que  »Darjapolaku » est un creuset de concertation pour permettre à cette communauté de prendre conscience des maux qui minent son évolution.

 » Une personne qui prend conscience de sa maladie est à moitié guérie. » Et sur dix affaires domaniales huit concernent la communauté peulh, a fait savoir le maire AlidouDémonlé Moko. Pour cela, il a exhorté les congressistes à envoyer les enfants à l’école, et sensibiliser cette communauté sur l’éducation à travers la scolarisation des enfants, gage de tout affranchissement, avant de donner le top des travaux.

4eme édition congrès ordinaire de l’association des jeunes et cadres fulfudéphones de l’Alibori  » Darjapulaaku »


  31 Décembre      6        Society (12327),

   

 

 

Porto-Novo, 31 Déc. (ABP) Le maire AlidouDémonlé Moko, de Kandi en collaboration avec les responsables de l’association culturelle des jeunes et cadres fulfudéphones de l’Alibori  » Darjapulaaku » a procédé ce Samedi, au  lancement des travaux de la 4eme édition du congrès ordinaire de  cette association qui oeuvre pour l’émancipation et l’épanouissement des peulhs dans le département de l’Alibori.

C’est la salle des enseignants du collège d’enseignement général1de Kandi qui a servi de cadre à ces retrouvailles des jeunes et cadres fulfudéphones du département de l’Alibori.

Après les prières de bénédictions du chef suprême RougaMoumouni des peulhs de l’Alibori,  le président du comité d’organisation de ce 4eme congrès, Sidi Béliki, a rappelé à l’assistance les péripéties qui ont jalonnée ce congrès.  »Cette édition n’a pas du tout été facile mais grâce à la franche collaboration et aux différents soutiens financiers et matériels pour ces moments de retrouvailles ». C’est pourquoi, il a tenu à remercier les autorités politico-administratives pour leurs soutiens à l’initiative.

Créé en 2015, cette association a pour objectif, à en croire son président Ibrahim Oumarou, de défendre les intérêts des peulhs, d’oeuvrer pour une meilleure scolarisation des enfants fulfudéphones du département. Tout en reconnaissant que cette communauté est confrontée à d’énormes difficultés liées à leurs activités principales qu’est l’élevage, le président à souligner que  »Darjapolaku » est un creuset de concertation pour permettre à cette communauté de prendre conscience des maux qui minent son évolution.

 » Une personne qui prend conscience de sa maladie est à moitié guérie. » Et sur dix affaires domaniales huit concernent la communauté peulh, a fait savoir le maire AlidouDémonlé Moko. Pour cela, il a exhorté les congressistes à envoyer les enfants à l’école, et sensibiliser cette communauté sur l’éducation à travers la scolarisation des enfants, gage de tout affranchissement, avant de donner le top des travaux.

Dans la même catégorie