APS GRÈVE DE 48H : LES TRANSPORTEURS DE LOUGA EN ORDRE DE BATAILLE MAP Burkina/coronavirus : Reprise des cours après trois mois de suspension MAP Guinée/coronavirus : 65 nouveaux cas, 3771 au total MAP Burkina/coronavirus : levée du couvre-feu à compter du mercredi MAP Burkina/coronavirus : levée du couvre-feu à compter du mercredi AIP Le RHDP appelle les nouveaux majeurs à s’enrôler pour la CNI à Tengrela AIP Les délégués de sections du RHDP de Tengrela sensibilisés sur la CNI GNA SMEs urged to use the COVID-19 alleviation fund for its purpose GNA Research Reveals health facilities in Northern Ghana not ready to manage COVID-19 GNA Powerlifting Association President is dead

KOZAH : LE PROJET DE DEVELOPPEMENT RIZICOLE DANS LA KARA EVALUE


  31 Décembre      13        Society (16478),

   

 

Kara, le 31 déc. (ATOP) – Les membres du Comité Régional d’Orientation et de Pilotage (CROP) de la Kara ont pris part le jeudi 27 décembre à Kara, à une réunion de présentation du bilan des activités du Projet de Développement de la Production Rizicole dans le Région de la Kara (PDPR-K).

La rencontre, initiée par le CROP de la région en collaboration avec la coordination du PDPR-K, vise à passer en revue toutes les activités du PDPR-K réalisées depuis sa mise en œuvre entre 2011 et 2018 afin de partager les acquis et proposer des recommandations pour la réussite de la filière dans la région. Il s’agit aussi de soumettre aux membres du CROP le Plan de Travail et du Budget Annuel (PTBA) pour sa validation.

Au cours des six années de la mise en œuvre de la première phase du PDPR-K, plusieurs activités ont été menées dans le cadre de ce projet dans les sept préfectures de la région notamment l’Etude d’Avant-Projet Détaillé (APD), l’aménagement de 448 hectares de bas-fonds pour la production du riz, l’ouverture de 14,75 km de pistes d’accès aux bas-fonds, la réalisation de 08 forages, la construction de 03 magasins de stockage de 120 tonnes et des aires de séchage du riz, l’acquisition de 04 tracteurs et 04 décortiqueuses ainsi que l’organisation des producteurs en coopératives.

Quant au PTBA 2019, le gouvernement a mis à la disposition de la coordination du PDPR-K, un financement de 70 millions pour le fonctionnement et la poursuite des activités sur les sites.

Le préfet de la Kozah, Col. Bakali Hèmou Badibawu a témoigné sa gratitude à la coordination du PDPR-K pour le travail abattu dans la réalisation de ce projet qui vient tailler une place de choix dans les agropoles. A travers ce projet, beaucoup d’opportunités viendront accompagner le gouvernement à lutter pour le bien-être des populations, a-t-il indiqué. Le préfet a invité tous les acteurs de la filière riz à œuvrer davantage pour que les objectifs assignés par le projet soient atteint.

Selon le coordonnateur du PDPR-K, Aboa Komi, le PDPR-K, lancé en 2011, est un projet initié par le chef de l’Etat pour contribuer à l’amélioration des revenus des producteurs de riz, à l’augmentation des rendements et à l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire dans la région. Il a indiqué que le projet est à 92,25% de réalisation et le ralentissement des travaux d’aménagement est dû à la pluviométrie, ce qui a retardé la vitesse de réalisation des ouvrages sur les sites.

Le coordonnateur a félicité tous les acteurs, membres du CROP pour leur engagement à faire de cette filière, un secteur à fort taux de productivité en vue de venir à bout de la pauvreté et la famine dans la région de la Kara en particulier et du Togo en général.

Dans la même catégorie