APS LE PRÉSIDENT ERDOGAN EST ARRIVÉ À DAKAR MAP Le Maroc a toujours été aux côtés de la RDC pour le respect de son intégrité territoriale (vice-président du Sénat congolais) MAP « Sénégal Numérique 2025 », un programme pour la création de 140.000 emplois MAP Sénégal : l’assemblée nationale adopte un nouveau code gazier GNA NGO to send teenage mothers to school GNA Compensate victims of Ayawaso West Election Violence-NDC GNA MP for Aburi supports girls education APS LE HAUT-COMMISSAIRE DE L’OMVS ÉLEVÉ AU RANG DE GRAND OFFICIER DE L’ORDRE NATIONAL DU MALI ACP Le ministre de la santé appelle la population à s’engager pour un Congo sans lèpre APS CASAMANCE : LES RECETTES DOUANIÈRES EN HAUSSE DE 450 MILLIONS DE FRANCS

KOZAH : LE PROJET DE DEVELOPPEMENT RIZICOLE DANS LA KARA EVALUE


  31 Décembre      9        Society (12391),

   

 

Kara, le 31 déc. (ATOP) – Les membres du Comité Régional d’Orientation et de Pilotage (CROP) de la Kara ont pris part le jeudi 27 décembre à Kara, à une réunion de présentation du bilan des activités du Projet de Développement de la Production Rizicole dans le Région de la Kara (PDPR-K).

La rencontre, initiée par le CROP de la région en collaboration avec la coordination du PDPR-K, vise à passer en revue toutes les activités du PDPR-K réalisées depuis sa mise en œuvre entre 2011 et 2018 afin de partager les acquis et proposer des recommandations pour la réussite de la filière dans la région. Il s’agit aussi de soumettre aux membres du CROP le Plan de Travail et du Budget Annuel (PTBA) pour sa validation.

Au cours des six années de la mise en œuvre de la première phase du PDPR-K, plusieurs activités ont été menées dans le cadre de ce projet dans les sept préfectures de la région notamment l’Etude d’Avant-Projet Détaillé (APD), l’aménagement de 448 hectares de bas-fonds pour la production du riz, l’ouverture de 14,75 km de pistes d’accès aux bas-fonds, la réalisation de 08 forages, la construction de 03 magasins de stockage de 120 tonnes et des aires de séchage du riz, l’acquisition de 04 tracteurs et 04 décortiqueuses ainsi que l’organisation des producteurs en coopératives.

Quant au PTBA 2019, le gouvernement a mis à la disposition de la coordination du PDPR-K, un financement de 70 millions pour le fonctionnement et la poursuite des activités sur les sites.

Le préfet de la Kozah, Col. Bakali Hèmou Badibawu a témoigné sa gratitude à la coordination du PDPR-K pour le travail abattu dans la réalisation de ce projet qui vient tailler une place de choix dans les agropoles. A travers ce projet, beaucoup d’opportunités viendront accompagner le gouvernement à lutter pour le bien-être des populations, a-t-il indiqué. Le préfet a invité tous les acteurs de la filière riz à œuvrer davantage pour que les objectifs assignés par le projet soient atteint.

Selon le coordonnateur du PDPR-K, Aboa Komi, le PDPR-K, lancé en 2011, est un projet initié par le chef de l’Etat pour contribuer à l’amélioration des revenus des producteurs de riz, à l’augmentation des rendements et à l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire dans la région. Il a indiqué que le projet est à 92,25% de réalisation et le ralentissement des travaux d’aménagement est dû à la pluviométrie, ce qui a retardé la vitesse de réalisation des ouvrages sur les sites.

Le coordonnateur a félicité tous les acteurs, membres du CROP pour leur engagement à faire de cette filière, un secteur à fort taux de productivité en vue de venir à bout de la pauvreté et la famine dans la région de la Kara en particulier et du Togo en général.

Dans la même catégorie