ANGOP Covid-19: Angola regista mais dois óbitos e 24 casos positivos ANGOP Presidentes de Angola e da África do Sul falam da Covid-19 GHANA NDPC launches maiden Ghana Integrated Infrastructure Database portal GNA Ghana’s Greatest Entrepreneurs, Business and Corporate Executives to be honoured GNA Fish farmers in Kwahu area seek market for produce AIP Les institutions de financement du développement s’engagent à soutenir le processus de transformation du Soudan (communiqué) AIP Election Fif : Sory Diabaté présente son projet de programme aux patrons de presse AIP Reprise des vols: l’OMS recommande des mesures de sécurité aux pays africains AIP Plus de 80 morts lors des protestations contre la mort d’un chanteur éthiopien AIP L’actualisation de la politique nationale de la famille au centre d’un atelier

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)


  1 Janvier      1       

   

Dakar, 01/01/2019 (MAP) – Le discours du président kényan à l’occasion du nouvel an et la question des réfugiés rwandais sont les principaux sujets évoqués par la presse africaine parue mardi.

Au Kenya, les principaux quotidiens rapportent les grandes lignes du discours prononcé par le président Uhuru Kenyatta à l’occasion du nouvel an, où il a présenté ses meilleurs voeux aux Kényans et les a rassurés sur l’avenir politique du pays.

« Les Kényans ne devraient plus jamais craindre pour leur vie à cause de la politique. L’année dernière, à la suite d’une période électorale marquée par des troubles, nous avions pleinement développé une politique de division et de discorde. Plusieurs vies ont été perdues, des millions de moyens de subsistance ont été affectés et des entreprises ont souffert des troubles », a souligné le président kényatta, cité par +Daily Nation+.

« Nous avons démontré notre grandeur en tant que peuple lorsque nous nous sommes réunis, trois mois en 2018, pour nous serrer la main en tant que dirigeants, communautés et citoyens », a soutenu le président kényan.

Pour sa part, le journal +The Star+ souligne que le président s’est montré rassurant en soulignant que la paix et le calme qui ont régné au pays après la poignée de main historique « ont aidé notre économie à retrouver une croissance plus forte et ont permis de relancer le développement dans l’intérêt des Kényans. C’est une démonstration claire que nos rêves de prospérité en tant qu’individus, familles et nation sont indissociables de notre unité ».

« Par conséquent, j’exhorte tous les citoyens kényans, toutes les entreprises, toutes les ONG, les églises et les mosquées à s’engager à prendre, en 2019, des mesures concrètes et pratiques pour consolider les fondements de notre unité », a déclaré le président.

Au Rwanda, +The New Times+ indique que le secteur de la construction représente la filière la plus génératrice de l’emploi au Rwanda au cours des deux dernières années, citant une enquête récente publiée par l’Institut national de la statistique du Rwanda (NISR).

Sous le titre « La construction, principal moteur de la création d’emploi », le quotidien anglophone précise que la construction est le secteur qui a créé le plus d’emploi entre 2017 et 2018 avec 52.171 nouveaux postes, suivie de l’industrie manufacturière (42.409) et du secteur de la restauration et de l’hôtellerie (25.871).

Au total, 206.190 nouveaux emplois ont été générés entre 2017 et 2018, dont 166.058 emplois non agricoles, ajoute la publication.

Sur un autre registre, le journal électronique +RNA+ rapporte qu’environ 217.000 réfugiés rwandais ont été recensés en République Démocratique du Congo (RDC) en 2018, citant les statistiques de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés HCR.

En 2018, plus de 528.000 réfugiés ont été recensés en RDC par l’agence onusienne, précise la publication qui note que le Rwanda occupe la tête du peloton avec 217.000 réfugiés, suivi de la République centrafricaine (171.000 refugiés) et du Soudan du Sud (91.000 refugiés).

Dans la même catégorie