MAP Liban : 80.000 enfants déplacés suite aux explosions de Beyrouth (ONU) MAP Zimbabwe : le nombre d’infections au coronavirus a doublé en deux semaines (ONU) MAP Covid-19: feu vert pour les festivals et les évènements culturels au Québec MAP Algérie : Effondrement de trois maisons et fissures dans une trentaine d’autres suite à un séisme à Mila APS DÉCÈS DU KHALIFE DE MÉDINA BAYE : MACKY SALL REÇOIT LES CONDOLÉANCES DE MUHAMMADU BUHARI VIA DES ÉMISSAIRES APS LA BAISSE DE LA CRIMINALITÉ S’EST POURSUIVIE EN JUILLET, SELON LA POLICE APS UN DE SES VOLONTAIRES ACCUSÉ D’ATTOUCHEMENTS SEXUELS, LA CROIX-ROUGE INVOQUE SES EFFORTS ET SON ACTION GNA Management of Bright SHS condemns act of violence GNA WASSCE: GES dismisses 14 students; interdicts three teachers for indiscipline GNA Parliament approves GH¢11.9 billion for government to meet public expenditure

1ERE SEANCE DES DEPUTES DE LA 6E LEGISLATURE DE LA 4E REPUBLIQUE : LE DOYEN D’AGE APPELLE LES ELUS « A MARQUER A JAMAIS L’HISTOIRE DU PAYS »


  8 Janvier      9        Politics (9063),

   

Lomé, le 8 jan. (ATOP) – La première séance des députés de la 6ème législature de la 4ème République s’est tenue le mardi 8 janvier au siège de l’Assemblée nationale. Etaient présents 90 parlementaires sur les 91 élus.
La séance a été présidée par le doyen d’âge de la législature, André Johnson de l’Union des Forces de Changement (UFC), qui avaient à ses côtés les deux plus jeunes députés à savoir Innocent Kagbara du Parti Démocratique Panafricain (PDP) et Tsitsopé Kodzo Améganvi du parti Nouvel Engagement Togolais (NET).
Elle a été marquée par la communication des noms des 91 députés élus le 20 décembre 2018 et la mise en place d’une Commission de 13 membres répartis comme suit : 7 membres pour l’Union pour la république (UNIR), 4 pour les partis de l’opposition et 2 pour les indépendants. Cette Commission chargée de réviser le règlement intérieur de l’hémicycle, remettra son rapport le vendredi 11 janvier. Ce rapport sera ensuite envoyé à la Cour constitutionnelle pour approbation.
A l’ouverture, le doyen Johnson s’est dit conscient que le sentier qui les attend est énorme. « Le monde entier nous observe alors nous devons poser des actes qui garantissent l’enracinement de la démocratie », a-t-il dit. Pour lui, le défi qui les attend est « la réalisation rapide des réformes constitutionnelles et institutionnelles afin de consolider la paix au Togo ».
Il a affirmé sa foi en la capacité des parlementaires à transcender leurs divergences pour faire évoluer le cadre institutionnel et politique qui demeure une profonde aspiration pour le peuple togolais. « Nous avons l’impérieux devoir de voter des lois justes et équitables qui renforcent le développement socio-économique dans l’intérêt général », a-t-il souligné. Le doyen d’âge a appelé « à un sursaut national pour que cette législature marque à jamais l’histoire de notre pays ».
M. Johnson a exprimé sa gratitude à tous les députés de la 5ème législature et surtout à Dama Dramani et à son bureau pour le travail abattu pendant les cinq ans. Il a également salué la détermination des populations togolaises qui ont contribué à leur élection puis témoigné sa reconnaissance à la communauté internationale, régionale et sous régionale pour leur « implication » dans la résolution de la crise togolaise.
La prochaine séance est prévue pour le lundi 14 janvier à 9 heures.
ATOP/OAF/TJ

Dans la même catégorie